Extension Factory Builder
17/08/2012 à 15:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi. Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi. © Reuters

Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi pourrait succéder à Kofi Annan au poste d'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU en Syrie. Mais d'autres noms circulent pour une mission qui paraît presque impossible.

Lakhdar Brahimi aurait accepté de remplacer Koffi Annan comme médiateur international sur la Syrie, a appris Reuters jeudi 17 août auprès de sources des Nations unies. L'information reste au conditionnel, la démission de Kofi Annan de son poste d'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU en Syrie étant effective à partir du 31 août. Les noms de plusieurs possibles successeurs circulent. Celui du diplomate algérien Lakhdar Brahimi revient le plus souvent. Celui de l'Égyptien Mohamed el-Baradei, ancien patron de l'Agence internationale de l'énergie atomique, est également évoqué - l'envoyé spécial de l'ONU étant aussi celui de la Ligue arabe -, mais l'hypothèse semblait peu crédible.

Parmi les autres candidats potentiels figuraient Miguel Ángel Moratinos et Javier Solana, respectivement ancien ministre espagnol des Affaires étrangères et ancien chef de la diplomatie européenne.

La vérité est que les volontaires ne se bousculent pas au portillon. En raison du blocage diplomatique entre, d'un côté, les pays occidentaux, l'Arabie saoudite et le Qatar, et, de l'autre, la Russie et la Chine, la mission apparaît en effet presque impossible.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Égypte : 26 hommes accusés d'homosexualité jugés pour 'débauche'

Égypte : 26 hommes accusés d'homosexualité jugés pour "débauche"

Vingt-six hommes accusés d'avoir organisé ou participé à des "orgies homosexuelles" en Egypte ont comparu dimanche pour "débauche" quinze jours après leur interpellat[...]

Les Tunisiens votent pour élire un président et tourner la page de la transition

En se choisissant un nouveau chef d’État dimanche, la Tunisie tournait, avec émotion ou indifférence, la page d’une transition postrévolutionnaire qui aura duré quatre ans. Un[...]

Égypte : première rencontre entre le président Sissi et un émissaire qatari

Le Caire a affirmé samedi vouloir mettre un terme à ses différends avec le Qatar à l'issue de la première rencontre entre un émissaire qatari et le président Abdel Fattah[...]

Présidentielle historique en Tunisie, un mort dans une attaque

Les Tunisiens votaient dimanche pour élire leur président après une transition chaotique de quatre ans dans ce pays où les tensions restent vives, un homme armé ayant été[...]

Israël mène un raid aérien sur Gaza, le 1er depuis la trêve fin août

L'aviation israélienne a mené tôt samedi un raid sur le sud de la bande de Gaza, le premier depuis la guerre de juillet-août, quelques heures après un tir de roquette venu de l'enclave[...]

Présidentielle tunisienne : soulagement général à la fin de la campagne

Le 21 décembre, les Tunisiens décideront qui de Moncef Marzouki ou Béji Caïd Essebsi sera le premier président postrévolution légitimé par les urnes. Jusqu’au bout, les[...]

Gaza : raid aérien d'Israël après un tir de roquette

Les avions israéliens ont lancé des frappes contre des cibles dans le sud de la bande de Gaza, ont expliqué des témoins aux premières heures de samedi, quelques heures après un tir de[...]

Tunisie : fin de la campagne pour le second tour de l'élection présidentielle

Les Tunisiens de l'étranger, notamment en France, ont commencé à voter dès vendredi, dernier jour de la campagne pour le second tour de la présidentielle, qui opposera dimanche Moncef Marzouki[...]

Tunisie : le "cas" Marzouki divise Ennahdha

À quelques jours de la présidentielle, au sein du parti islmaiste tunisien Ennahdha, on se demande comment gérer le "cas" Moncef Marzouki avec un minimum de dommages collatéraux ?[...]

Maroc - Scandale du stade de Rabat : camouflet royal pour Mohamed Ouzzine

La décision est tombée comme un couperet. Le roi du Maroc vient de désavouer le ministre de la Jeunesse et des Sports et demande l'ouverture d'une enquête approfondie sur le scandale de la pelouse du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers