Extension Factory Builder
10/08/2012 à 13:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La présentatrice égyptienne Eman Fahmy lors d'un émission sur Maria TV. La présentatrice égyptienne Eman Fahmy lors d'un émission sur Maria TV. © AFP

Propriété d'un cheikh salafiste égyptien, Mariya TV se veut la porte-parole des femmes voilées.

Elles sont toutes affublées d'un niqab. Journalistes comme techniciennes. Quant aux invitées, elles sont sommées de choisir entre le voile intégral ou le floutage. Mariya TV - du nom de l'une des épouses du prophète Mohammed - a été lancée le 20 juillet en Égypte, premier jour du ramadan, dans un modeste appartement cairote. Aux manettes, une prédicatrice, Safaa Refai, qui élabore des programmes d'un genre bien particulier. « Notre message est destiné aux femmes musulmanes, pour leur enseigner la Sunna du prophète Mohammed », confie-t-elle. Six heures par jour, sur le canal ultraconservateur de la Oumma islamique, ses programmes ont vocation à sensibiliser les femmes musulmanes aux problématiques religieuses, même si quelques émissions sont consacrées au couple, aux soins de beauté ou encore à la médecine. « C'est une chaîne purement féminine, les hommes n'ont rien à y faire. Seul son directeur, le cheikh Abou Islam, sera autorisé à y intervenir, et ce en reconnaissance de sa piété, de son savoir et de son expérience médiatique », précise Safaa Refai. Aucun homme salarié, donc.

Lire nore dossier spécial "Charia : enquête sur une psychose".

Tollé

Sur fond de poussée islamiste dans le pays, Mariya TV se présente comme une revanche pour les femmes voilées, tenues à l'écart des plateaux de télévision sous Moubarak. « Les femmes en niqab ont généralement du mal à trouver un emploi dans les médias. Cette chaîne leur est consacrée : ici, elles peuvent venir exprimer leur point de vue, ce qui n'est pas le cas ailleurs », souligne Abeer Shahin, présentatrice et porte-parole de Mariya TV. Cette initiative a soulevé un tollé dans les milieux médiatiques et culturels égyptiens. « Peu importe, nous sommes sur la bonne voie », pronostique Islam Ahmed Abdallah, le fils du directeur de la chaîne. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

'Princess of North Sudan' : Disney accusé de glorifier le colonialisme

"Princess of North Sudan" : Disney accusé de glorifier le colonialisme

Le prochain Disney, encore dans les cartons, s'appuie sur l'histoire vraie d'un Américain venu planter l'étendard familial dans le nord du Soudan pour faire de sa fille une "princesse"... Au mépris[...]

Égypte : Morsi et Qaradawi condamnés à mort, signe de "guerre totale" contre les Frères musulmans

La condamnation à mort samedi de l’ancien président Mohamed Morsi, du prédicateur Youssef Al-Qaradawi et la pendaison de six détenus islamistes montrent la détermination du régime[...]

Égypte : deux juges, un procureur tués par balle dans le Sinaï

Deux juges et un procureur égyptiens ont été tués par balle samedi dans le nord du Sinaï, théâtre d'attentats jihadistes visant habituellement les forces de sécurité, a[...]

L'Égypte pend six militants islamistes

Six militants islamistes reconnus coupables d’avoir mené des attaques pour le compte du groupe armé Ansar Beit al-Maqdess ont été pendus, ont annoncé dimanche des responsables de la police[...]

Égypte - Condamnation à mort de Morsi : Washington profondément préoccupé

Les États-Unis ont exprimé dimanche leur profonde préoccupation après la condamnation à mort de l'ex-président égyptien Mohamed Morsi et de plus de 100 autres Égyptiens, a[...]

Égypte : l'ex-président Mohamed Morsi condamné à mort

Poursuivi pour espionnage et des violences durant la révolte de 2011, Mohamed Morsi, premier président élu démocratiquement en Égypte, a été condamné samedi à mort. Un[...]

Égypte : sept morts, dont trois civils, dans deux attaques dans le Sinaï

Quatre militaires et trois civils ont été tués mercredi dans deux attaques à la bombe dans le Sinaï.[...]

Égypte : démission du ministre de la Justice, pour qui un enfant d'éboueur "ne peut devenir juge"

Le ministre égyptien de la Justice, Mahfouz Saber, a démissionné lundi suite au tollé provoqué par ses déclarations lors d’une interview télévisée dimanche soir.[...]

Liberté d'expression : les dessinateurs de presse en première ligne

L'attentat contre leurs confrères de "Charlie Hebdo" en janvier a fortement ému les dessinateurs africains et rappelé à quel point la liberté d'expression pouvait être[...]

Le marocain Attijariwafa débarque en Égypte

 La banque marocaine Attijariwafa Bank s'apprête à mettre un pied en Égypte. Sa direction négocie actuellement la reprise de Piraeus Bank Egypt.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers