Extension Factory Builder
09/08/2012 à 17:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une page du site sexymandarin.com Une page du site sexymandarin.com © DR

Pour apprendre la langue de Confucius aux étrangers, une école sur internet use de méthodes bien peu orthodoxes. Bienvenue dans le drôle de monde de sexymandarin.com !

Pour séduire les étudiants désireux d'apprendre le mandarin, sexymandarin.com, un site internet géré par un Japonais et un Allemand, a eu une étrange idée : recruter une dizaine de « professeures » aux mensurations avantageuses. Elles sont généralement taïwanaises, exercent la profession de mannequin et se prénomment, nous dit-on, Lily, Sandra ou Tiffany. La page d'accueil de sexymandarin.com les présente dans des tenues fort légères. « Une expérience stimulante, explique Kaoru Kikuchi, l'un des concepteurs du site. Le mandarin est une langue incroyablement difficile. Il y a très peu de livres disponibles et ils sont terriblement ennuyeux. »

Ce n'est certes pas le cas de son site. Pour apprendre à commander son repas dans un restaurant, le mandarin sexy offre par exemple un gros plan sur les lèvres maquillées de « Lily ». Et ce sont deux jolies femmes vêtues de lingerie fine qui initient les étudiants à la manière de dire l'heure. Dix mille d'entre eux ont déjà adopté cette méthode très spéciale.

Rien à voir, on l'imagine, avec celle des instituts Confucius. Lancés en 2004, ces équivalents chinois des Alliances françaises sont aujourd'hui au nombre de 350 à travers le monde et ont le quasi-monopole de l'enseignement du mandarin. Mais une langue parlée par 1 milliard et demi de locuteurs et étudiée par 40 millions d'étrangers attire forcément les petits malins. « Moi aussi, j'aurais bien aimé apprendre le mandarin en regardant des vidéos sexy plutôt que dans des livres remplis de centaines de caractères », plaisante le concepteur.

Image choquante

L'initiative n'est pas du goût de tout le monde. « Cette façon de jouer avec l'image exotique des femmes chinoises est très choquante », commente Annie Chan, présidente de l'association féministe de Hong Kong. Très, très remonté, l'éditorialiste du Global Times, un quotidien nationaliste de Pékin, dénonce pour sa part ce site « pornographique » qui, sous prétexte « d'apprendre le mandarin aux Japonais », donne de la Chine « une image détestable ».

La controverse amuse Kaoru Kikuchi, qui travaille déjà sur une version en Français. « Il y a de plus en plus de jeunes qui veulent tenter leur chance en Chine, c'est à eux que nous nous adressons », assure le jeune homme.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Stanley Nelson : 'Obama n'a rien changé à la situation des Noirs'

Stanley Nelson : "Obama n'a rien changé à la situation des Noirs"

Le réalisateur américain, Stanley Nelson, a présenté pour la première fois en France son documentaire "Freedom Summer" au Festival international des films de la diaspora africai[...]

Inde : la nouvelle usine du monde ?

"Made in India" : c'est le mot d'ordre du nouveau gouvernement nationaliste, qui s'inspire du modèle chinois pour relancer l'emploi, la croissance et les exportations. Plus facile à dire qu'à[...]

Libye - France : un cousin de Kadhafi accuse Sarkozy d'avoir perçu des fonds du "Guide" en 2007

Dans un entretien publié mercredi par "L’Express", l'ancien diplomate Ahmed Kadhaf al-Dam, un cousin de l’ancien "Guide" libyen Mouammar Kadhafi, affirme que Nicolas Sarkozy a bel et bien[...]

Ebola : le plan d'Obama en six questions

Barack Obama a annoncé mardi soir le déploiement de 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest pour lutter contre la propagation d'Ebola. Point par point, voici ce que prévoit Washington pour[...]

#BurnISISFlagChallenge : pourquoi la flamme s'est éteinte

Largement relayé dans les médias, le #BurnISISFlagChallenge - qui consiste, sur le principe du #IceBucketChallenge, à brûler un drapeau de l’État islamique (ISIS en anglais) en[...]

Sanctions de l'UE contre la Russie : Mugabe soutient Moscou

À l'issue d'un entretien accordé mardi à Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a apporté son soutien[...]

Ebola : Washington va déployer 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest

Le président américain, Barack Obama, va annoncer, mardi, le déploiement de quelque 3 000 militaires en Afrique de l'Ouest pour "faire reculer" l'épidémie d'Ebola.[...]

Najat Vallaud-Belkacem : bulldozer de charme

Depuis son arrivée au ministère de l'Éducation nationale, cette icône de la gauche d'origine marocaine suscite la haine de l'extrême droite. Mais Najat Vallaud-Belkacem n'en a cure : elle[...]

Francophonie - Philippe Suinen : "Voir émerger de nouvelles idées grâce au français"

Philippe Suinen, l'actuel Commissaire général du Forum mondial de la langue française, organisé par l'Organisation internationale de la francophonie, a répondu aux questions de "Jeune[...]

Racisme : un homme politique mexicain compare Ronaldinho à un singe

À peine arrivé au Querétaro FC, un club mexicain, l'emblématique joueur brésilien Ronaldinho a reçu un accueil bien singulier de la part d'un membre du "Partido Acción[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex