Extension Factory Builder
09/08/2012 à 17:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une page du site sexymandarin.com Une page du site sexymandarin.com © DR

Pour apprendre la langue de Confucius aux étrangers, une école sur internet use de méthodes bien peu orthodoxes. Bienvenue dans le drôle de monde de sexymandarin.com !

Pour séduire les étudiants désireux d'apprendre le mandarin, sexymandarin.com, un site internet géré par un Japonais et un Allemand, a eu une étrange idée : recruter une dizaine de « professeures » aux mensurations avantageuses. Elles sont généralement taïwanaises, exercent la profession de mannequin et se prénomment, nous dit-on, Lily, Sandra ou Tiffany. La page d'accueil de sexymandarin.com les présente dans des tenues fort légères. « Une expérience stimulante, explique Kaoru Kikuchi, l'un des concepteurs du site. Le mandarin est une langue incroyablement difficile. Il y a très peu de livres disponibles et ils sont terriblement ennuyeux. »

Ce n'est certes pas le cas de son site. Pour apprendre à commander son repas dans un restaurant, le mandarin sexy offre par exemple un gros plan sur les lèvres maquillées de « Lily ». Et ce sont deux jolies femmes vêtues de lingerie fine qui initient les étudiants à la manière de dire l'heure. Dix mille d'entre eux ont déjà adopté cette méthode très spéciale.

Rien à voir, on l'imagine, avec celle des instituts Confucius. Lancés en 2004, ces équivalents chinois des Alliances françaises sont aujourd'hui au nombre de 350 à travers le monde et ont le quasi-monopole de l'enseignement du mandarin. Mais une langue parlée par 1 milliard et demi de locuteurs et étudiée par 40 millions d'étrangers attire forcément les petits malins. « Moi aussi, j'aurais bien aimé apprendre le mandarin en regardant des vidéos sexy plutôt que dans des livres remplis de centaines de caractères », plaisante le concepteur.

Image choquante

L'initiative n'est pas du goût de tout le monde. « Cette façon de jouer avec l'image exotique des femmes chinoises est très choquante », commente Annie Chan, présidente de l'association féministe de Hong Kong. Très, très remonté, l'éditorialiste du Global Times, un quotidien nationaliste de Pékin, dénonce pour sa part ce site « pornographique » qui, sous prétexte « d'apprendre le mandarin aux Japonais », donne de la Chine « une image détestable ».

La controverse amuse Kaoru Kikuchi, qui travaille déjà sur une version en Français. « Il y a de plus en plus de jeunes qui veulent tenter leur chance en Chine, c'est à eux que nous nous adressons », assure le jeune homme.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

 Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la pré[...]

Réfugiés africains pour audimat européen

Dans un camp de réfugiés du Darfour, la chaîne Arte tourne un documentaire bimédia "à jouer". Instrumentalisation de la détresse pour une courbe d’audience ? Ou[...]

Malick Ndiaye, le gourou à six cordes

À la tête du label ThinkZik ! depuis quinze ans, le mystérieux et exigeant producteur d'Imany et de Faada Freddy attend plus de la musique africaine.[...]

Art contemporain : rififi autour du prix Orisha

Décerné le 2 octobre à Paris au Béninois Kifouli Dossou, le premier prix Orisha pour l'art contemporain africain a suscité l'agacement de plusieurs artistes et commissaires.[...]

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

En dépit du départ inattendu de Luc Oursel, pour des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre, l'organigramme d'Areva reste inchangé[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

Brésil : Dilma Rousseff, surprise du chef

Les sondages la donnaient battue au second tour de la présidentielle par la socialiste Marina Silva. Ils se sont lourdement trompés. Avec 41,6 % des suffrages au premier, Dilma Rousseff est bien [...]

Un Michel peut en cacher un autre

Le nouveau Premier ministre se prénomme Charles et n'a que 38 ans. Mais il a de qui tenir. Louis, son père, est un vieux briscard de la politique locale. Et de la "Belgafrique".[...]

Terrorisme : le Maroc demande à la France de retirer son appel à la vigilance

Pour le ministre marocain de l'Intérieur, Mohamed Hassad, la présence du Maroc dans une liste de 40 pays dans lesquels la France appelle ses ressortissants à une vigilance renforcée "est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers