Extension Factory Builder
08/08/2012 à 18:01
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Combattants du M23 sur la route de Rutshuru, le 28 juillet. Combattants du M23 sur la route de Rutshuru, le 28 juillet. © Sipa

Réfutant tout soutien à la rébellion congolaise du M23, Kigali répond point par point au rapport du groupe d'experts de l'ONU. Et met en cause l'impartialité de son chef.

Accusé par les chancelleries occidentales de soutenir la rébellion congolaise du Mouvement du 23 mars (M23), qui marque des points dans le Nord-Kivu, et sommé de s'expliquer, le Rwanda contre-attaque. Le 30 juillet, Kigali a envoyé aux Nations unies un document qui répond point par point au rapport sur la RD Congo publié le 27 juin par un groupe d'experts de l'ONU.

Le Rwanda estime par exemple que, contrairement à plusieurs témoignages cités par le document et certaines ONG, il est impossible d'organiser un entraînement discret de renforts destinés au M23 dans le camp de Kanombe (situé côté rwandais), ce dernier étant accessible à de nombreux civils. Il affirme en outre que, à la différence de l'armée congolaise, ses forces armées ne disposent plus de canons 75 mm et autres lance-grenades antichars (que le M23 s'est procurés) depuis leur « élimination des arsenaux en 2008 ». Pour Kigali, la cause est entendue : le rapport des experts est « partial et malhonnête ».

En ligne de mire, l'Américain Steve hege, accusé de sympathies pour les extrêmistes hutus.

Pour la presse rwandaise, cette partialité s'expliquerait par les convictions personnelles de son coordonnateur, l'Américain Steve Hege, accusé de sympathie avec les Forces démocratiques de libération du Rwanda. Hege est notamment l'auteur d'un article, « Comprendre les FDLR », paru en 2009 dans une publication de l'ONG Peace Appeal Foundation, où il semble adopter le point de vue des extrémistes hutus, écrivant qu'ils « feraient mieux d'attendre des négociations politiques lorsque l'opinion internationale se sera finalement retournée contre le régime rwandais » de Paul Kagamé.

Dégradation récente

La dégradation des relations entre Kigali et le groupe d'experts est récente : jusqu'en 2011, les écrits de ce dernier témoignaient d'une collaboration régulière du gouvernement rwandais. C'est lors de l'élaboration du rapport sur le M23 que celles-ci se sont détériorées. Les experts se plaignent notamment de « ne pas avoir été reçus [...] lors d'une visite à Kigali du 12 au 14 mai ».

Les nouveaux arguments du Rwanda peuvent-ils convaincre le Conseil de sécurité de l'ONU ? « Les Occidentaux sont de plus en plus convaincus que le Rwanda cherche à gagner du temps », estime un diplomate d'un pays membre. Invoquant son devoir de réserve, Steve Hege a refusé de répondre aux questions de J.A. Sa version des faits ne sera pas connue avant la publication d'un rapport final, prévue pour novembre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Notation : 10 pays africains passés au crible

Notation : 10 pays africains passés au crible

Le Rwanda a été noté B+ par l'agence Fitch Ratings. Comment expliquer que ce pays, avec un PIB de 7,5 milliards de dollars, soit mieux noté que le Ghana (48 milliards de dollars) ou l'Égypte (272[...]

Rwanda : perpétuité requise contre Joel Mutabazi, ex-membre de la garde présidentielle de Kagamé

Le parquet de Kigali a requis mercredi la prison à perpétuité contre le lieutenant Joel Mutabazi, ex-membre de la garde présidentielle rwandaise, livré en octobre 2013 par l'Ouganda au Rwanda[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

 Grâce à son dynamisme économique et à des réformes structurelles, le Rwanda voit sa note améliorée par l'agence Fitch, passant de B à B+ et assortie d'une perspective[...]

La ministre rwandaise Louise Mushikiwabo en visite officielle en Israël

Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, séjourne depuis dimanche à Tel-Aviv. Une visite officielle de deux jours en pleine crise israélo-palestinienne.[...]

RDC : le désarmement des FDLR expliqué à ceux qui ont raté le début

Les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont commencé fin mai à se rendre. Une reddition jusqu'ici timide mais suffisante pour obtenir la suspension des[...]

Téléphonie : le Rwanda, le Kenya et l'Ouganda abolissent leurs frontières

 Dès septembre prochain, les coûts de communication entre le Rwanda, le Kenya et l’Ouganda se feront aux tarifs des communications locales, en vertu d'un accord signé entre les trois pays le 08[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Le Rwanda ou les secrets d'un bon élève

Dévasté par un génocide il y a vingt ans, le pays pauvre et enclavé réalise un spectaculaire redressement économique. Jeune Afrique analyse les ingrédients de cette[...]

Réseaux sociaux : le classement des villes africaines les plus actives sur Twitter

"Jeune Afrique" a établi un classement d'où il ressort un grand retard dans l'utilisation de Twitter par les villes africaines. Si certaines municipalités se démarquent, la plupart[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers