Extension Factory Builder
09/08/2012 à 10:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hillary Clinton à Dakar, le 1er août. Hillary Clinton à Dakar, le 1er août. © Sipa

Alors que le président américain est en fin de mandat, à quoi songe sa secrétaire d'État ? À l'Afrique, où elle est en tournée. Mais peut-être aussi à son avenir politique.

Une tournée d'adieux, ou un nouveau départ ? Pour ses derniers mois à la tête du département d'État, Hillary Clinton multiplie les voyages. Avec une prédilection pour l'Afrique : après le Liberia, la Côte d'Ivoire, le Togo et le Cap-Vert en janvier, l'Algérie, la Tunisie et le Maroc en février puis l'Égypte en juillet, elle effectue jusqu'au 10 août une tournée dans sept autres pays du continent (Sénégal, Soudan du Sud, Ouganda, Kenya, Malawi, Afrique du Sud et Ghana).

À Dakar, le 1er août, elle a félicité Macky Sall pour son élection et annoncé que les États-Unis aideraient le Sénégal, dont elle a vanté l'exemplarité démocratique, à organiser le procès de Hissène Habré, l'ancien président du Tchad, accusé de crimes contre l'humanité.

Contrecarrer l'influence chinoise

Dans tous ses déplacements, elle prône un partenariat fondé sur la croissance et le développement. Avec pour objectif de contrecarrer l'influence chinoise. Elle invite aussi les entreprises américaines à profiter de la dynamique économique africaine. Les échanges entre les États-Unis et l'Afrique subsaharienne (95 milliards de dollars en 2011) devraient progresser de plus de 22 % cette année. Mais cette politique ne peut s'épanouir dans un climat d'insécurité. Depuis 2007, l'armée américaine a donc créé un réseau de bases aériennes, plus ou moins secrètes, en Afrique de l'Ouest et de l'Est ainsi que dans l'océan Indien. Ses priorités : la lutte contre le terrorisme et la piraterie, le règlement des crises (au Sahel, entre les deux Soudans, en RD Congo)...

Droits de l'homme, promotion des femmes, développement durable... Elle a été de tous les combats.

Hillary Clinton devrait achever sa tournée par une rencontre avec Nelson Mandela, avant d'assister aux obsèques du président ghanéen John Atta Mills, le 10 août. En trois ans et demi, elle a été reçue par près de la moitié des dirigeants du continent, palliant l'absence de Barack Obama qui, lui, n'a fait que deux déplacements en Afrique, au Ghana et en Égypte. Participant à toutes les grandes décisions en matière de politique étrangère - elle a assisté à plus de six cents réunions à la Maison Blanche entre 2009 et 2011 -, Hillary a contribué à redorer l'image des États-Unis dans le monde, très dégradée après les années Bush. Droits de l'homme, promotion des femmes, développement durable... Elle a été de tous les combats. Et n'a pas ménagé ses efforts, parcourant près de 1,3 million de kilomètres et visitant plus de cent pays.

Messages forts

Ses détracteurs lui reprochent d'avoir peu influé sur les décisions en matière de défense (la traque de Ben Laden, l'utilisation des drones), sur les relations avec le Pakistan et l'Iran ou sur la relance du processus de paix au Moyen-Orient. En Afrique, en revanche, elle a pleinement rempli sa mission en envoyant des messages forts aux dirigeants qui s'accrochent au pouvoir ou privilégient les successions héréditaires. « Le mouvement que nous voyons éclore dans les pays arabes a déjà pris racine dans nombre de pays africains, leur avait-elle lancé lors de son discours à l'Union africaine, en juin 2011. Changez s'il en est encore temps, ou c'est vous qui serez changés. »

Le mandat d'Obama s'achevant à la fin de 2012, la secrétaire d'État réfléchit désormais à son avenir. « J'ai eu une vie formidable ces vingt dernières années. J'ai vraiment été au plus haut niveau de la vie politique américaine », confiait-elle en mars. Il y a quelques mois, 70 % de ses compatriotes approuvaient son action au département d'État. De quoi l'inciter à concourir de nouveau pour la présidence en 2016, quand Obama ne portera plus les couleurs démocrates. Elle aura alors 69 ans.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Centrafrique : nomination d'un nouveau gouvernement de large ouverture

Centrafrique : nomination d'un nouveau gouvernement de large ouverture

Le Premier ministre centrafricain Mahamat Kamoun a annoncé vendredi la formation d'un nouveau gouvernement de large ouverture, comptant une trentaine de ministres, dont des représentants des groupes armés et[...]

Ebola : stopper la progression de l'épidémie "prendra 6 à 9 mois", selon l'OMS

L'épidémie d'Ebola a atteint une telle vitesse de propagation qu'il faudra de six à neuf mois pour l'arrêter, a prévenu vendredi un haut responsable de l'Organisation mondiale de la santé[...]

Newton Ahmed Barry, journaliste burkinabè : "Je crains pour ma vie"

Les tensions politiques au Burkina Faso se traduisent par une insécurité de plus en plus grande pour les journalistes. Newton Ahmed Barry, le rédacteur en chef du bimensuel "L’Évenement"[...]

L'Afrique, nouveau terrain de jeu des drones ?

Livraison de colis, aide humanitaire, antennes relais... Les drones semblent bons à tout faire et l'Afrique pourrait bien devenir le terrain de jeu idéal pour expérimenter de nouvelles applications.[...]

Gabon : Jean Ping et Ali Bongo Ondimba, duel de phrases assassines

À deux ans de l'élection présidentielle, la guerre des mots est déclarée entre le président gabonais Ali Bongo Ondimba et celui qui se voit déjà comme son principal adversa[...]

Centrafrique : Mahamat Kamoun a formé son gouvernement

Quelques heures après le discours à la nation de la présidente de la transition centrafricaine, Catherine Samba-Panza, au cours duquel elle a confirmé Mahamat Kamoun au poste de Premier ministre, celui-[...]

Gaza : le Hamas exécute dix-huit "collaborateurs" d'Israël

Dix-huit hommes accusés d’avoir "collaboré" avec Israël ont été exécutés vendredi dans la bande de Gaza selon la télévision du Hamas.[...]

RDC : Jean-Claude Kifwa, le général "action, réaction" à Kisangani

Alors que Kisangani, dans le nord-est de la RDC, s’apprête à accueillir temporairement des ex-rebelles FDLR, le climat est tendu entre société civile et autorités militaires. Sur place, le g[...]

"Je vais vous tuer" : quand un policier pointe son fusil d'assaut sur des manifestants à Ferguson

Après le meurtre de Michael Brown le 9 août dernier, la ville de Ferguson, dans la banlieue de Saint-Louis, s'est transformée en poudrière. Des manifestants en colère. Une police à cran,[...]

Football : le Mondial des clubs 2014 maintenu au Maroc par la Fifa

Le Mondial des clubs 2014, avec entre autres le Real Madrid vainqueur de la Ligue des champions, pourra se tenir en décembre comme prévu au Maroc, le pays n'étant pas touché par l'épidém[...]

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de l&[...]

Afrique du Sud : Joburg Art Fair, la création en toute liberté

La foire d'art contemporain de Johannesburg, la Joburg Art Fair, s'est ouverte jeudi pour trois journées d'expositions. L'occasion pour les artistes africains de révéler aux collectionneurs le potentiel de la [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers