Extension Factory Builder
12/08/2012 à 11:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des combattants d'Ansar Eddine dans le nord du Mali. Des combattants d'Ansar Eddine dans le nord du Mali. © AFP

Iyad Ag Ghali souhaite troquer le drapeau noir islamiste d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) contre un drapeau blanc. Objectif : démarquer Ansar Eddine pour rendre le mouvement plus "malien". 

Iyad Ag Ghali, le leader des islamistes touaregs d'Ansar Eddine dans le Nord-Mali, tente depuis presque un mois de convaincre ses troupes de troquer le drapeau noir d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) contre une nouvelle bannière représentant, sur fond blanc, un sabre et un kalachnikov rouges surmontés d'un Coran. Objectif : rendre le mouvement malien à la fois plus visible et mieux accepté localement.

Le 1er août, à Tombouctou, il a rencontré Abdelhamid Abou Zeid, l'un des principaux chefs d'Aqmi, pour lui expliquer sa démarche. Après avoir rompu ensemble le jeûne de ramadan, les deux hommes ont parlé trois heures durant. Ag Ghali aurait convaincu Abou Zeid de l'intérêt de distinguer davantage leurs deux mouvements et d'accentuer le caractère malien du nouveau pouvoir islamiste dans le Nord. À Tombouctou, tous les barrages et check-points sont désormais sous le contrôle des islamistes touaregs, et non plus des Mauritaniens et des Algériens d'Aqmi.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Mali : les rebelles passent de Ouaga à Niamey

Mali : les rebelles passent de Ouaga à Niamey

En raison de la chute de Blaise Compaoré, les groupes rebelles maliens se sont retrouvés à Niamey avant la reprise des négociations à Alger.[...]

Nord-Mali : deux soldats tués et cinq autres blessés par une mine

Une voiture de l'escorte du ministre malien du Développement rural a sauté mardi sur une mine dans le nord du pays. Deux militaires ont été tués et cinq autres grièvement blessés,[...]

Ebola au Mali : nouveau cas positif, 310 personnes sous surveillance sanitaire

Un nouveau cas d'Ebola a été déclaré samedi au Mali et cette personne a été admise dans une unité de soins intensifs à Bamako, a indiqué un communiqué du[...]

Mokhtar Belmokhtar, "le Ben Laden du Sahara"

Le journaliste mauritanien Lemine Ould M. Salem publie une enquête sur le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar. Édifiant.[...]

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Ibrahim Boubacar Keïta ne s'est toujours pas exprimé sur les soupçons de fraude qui le visent après la publication du rapport du Vérificateur général sur l'achat de l'avion[...]

Mali : en déplacement, IBK montre l'exemple dans la lutte contre Ebola

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta s'est rendu lundi à Kourémalé, dans le sud du pays, près de la frontière avec la Guinée, pour une visite symbolique consacrée[...]

Ebola : vers la mise en place d'un cordon sanitaire pour contenir le virus ?

Après la confirmation des cas d'Ebola au Mali, pays voisin d'États touchés par l'épidémie, l'Union européenne et la Croix-Rouge internationale tentent de mettre en place un cordon[...]

Ebola : précautions et inquiétude chez les Français du Mali

Depuis l'annonce d'un cinquième cas d'Ebola au Mali, la communauté française, forte de 6.000 ressortissants et de 1.400 militaires, y observe avec inquiétude l'arrivée de[...]

Ebola : la France étend ses contrôles aux vols en provenance du Mali

La France a renforcé samedi son dispositif de lutte contre Ebola en étendant ses contrôles de santé, déjà en vigueur pour les passagers des vols directs en provenance de Guinée,[...]

Mali : les illusions perdues de Sirafily Diango

Ancien militant, le dramaturge Sirafily Diango a trouvé une façon de poursuivre la politique par d'autres moyens : l'écriture. Acteur, il sera sur les planches du festival Théâtres des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers