Extension Factory Builder
09/08/2012 à 10:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Miliciens islamistes du Mujao dans le nord-Mali, en juillet. Miliciens islamistes du Mujao dans le nord-Mali, en juillet. © AFP

Les liens entre indépendantistes sahraouis et islamistes du Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'ouest (Mujao) est un sujet d'inquiètude pour les acteurs locaux.  Et, bien-sûr, pour les autorités marocaines et algériennes.

La décision du gouvernement espagnol, le 29 juillet, d'évacuer tous ses ressortissants du Mali pour cause de « risques sérieux de nouvelles prises d'otages » vaut également pour les humanitaires de différentes ONG travaillant dans les camps du Front Polisario de la région de Tindouf. Dès le 28 juillet, une douzaine d'entre eux, ainsi que deux Français et un Italien, ont été transférés à Madrid avec l'aide de la Mission des Nations unies au Sahara occidental (Minurso). Illustrée par l'enlèvement en plein camp de trois caritatifs européens en octobre 2011 - ils ont été libérés neuf mois plus tard contre rançon -, la porosité entre les indépendantistes sahraouis et les islamistes du Mujao, très actifs dans le Nord-Mali, est un vrai sujet de préoccupation.

Plusieurs dizaines de jeunes venus des camps de la hamada (plateau) de Tindouf ont, ces dernières semaines, rejoint ce mouvement qui ne manque pas de moyens financiers et dont le porte-parole, Abou Walid Sahraoui, est lui-même un ancien du Front. Une hémorragie qui n'est pas sans provoquer des tensions au sein même de la direction du Polisario, comme le démontre la récente démission de Haj Ahmed Barikal-la, ministre de la Coopération de la RASD, qui dénonce des détournements présumés de l'aide internationale - en particulier espagnole. Conscientes du risque de « criminalisation » qui guette une partie des jeunes réfugiés sahraouis, les autorités algériennes ont renforcé les patrouilles et les points de contrôle autour des camps.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Cisjordanie : Israël s'empare de 400 hectares de terres

Les autorités israéliennes ont annoncé, dimanche, le lancement d’une procédure d’appropriation de 400 hectares de terres situées en Cisjordanie, dans le secteur de Bethléem. [...]

Le complexe gazier d'In Amenas redémarre, 18 mois après l'attaque terroriste

Un an et demi après une attaque terroriste qui a entraîné la mort de 40 salariés et la destruction d'une partie de ses infrastructures, le complexe gazier d'In Amenas, en Algérie, redémarre[...]

Maroc : les maraîchers disent "merci Poutine"

Depuis que Moscou a décrété un embargo sur les importations en provenance de l'Union européenne, les agriculteurs marocains s'organisent pour profiter de ce marché estimé à[...]

Amara Benyounes : "Bouteflika, la Constitution algérienne et nous"

Leader de la troisième force politique du pays, le ministre du Commerce revient sur le processus de révision du texte fondamental. Et détaille les amendements proposés par son mouvement.[...]

Mali : deux diplomates algériens libérés plus de 2 ans après leur rapt

Deux diplomates algériens enlevés en avril 2012 par un groupe islamiste armé au Mali ont été libérés samedi, ont annoncé les autorités algériennes en confirmant[...]

Libye : violents combats à Benghazi, l'aéroport touché

De violents entre les forces du général rebelle Khalifa Haftar et des miliciens islamistes ont fait samedi au moins dix morts à Benghazi, la grande ville de l'est de la Libye. L'aéroport a[...]

Le Maroc "solidaire" des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie[...]

Football : quand Ebola perturbe les compétitions en Afrique

Le virus Ebola, dont la progression implacable en Afrique de l'ouest effraie le monde entier, perturbe les rencontres internationales de football sur le continent, parfois délocalisées par crainte de contamination,[...]

Algérie - Maroc : la déchirure

Tranchées d’un côté, clôture de l’autre. Alors que le fossé entre les deux voisins ne cesse de se creuser, "Jeune Afrique" a enquêté, vingt ans après la[...]

Libye : Mohamed Ali Ghatous kidnappé à Misrata

L'ex-directeur de cabinet de l'ancien Premier ministre libyen Ali Zeidan, Mohamed Ali Ghatous, a été kidnappé le 19 août.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex