Extension Factory Builder
08/08/2012 à 18:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Le 20 juillet, les sénateurs libériens ont voté comme un seul homme un amendement à la Constitution qui interdit le mariage homosexuel. Ce texte intelligent a été déposé par une certaine Jewell Taylor, ci-devant épouse de... Charles Taylor. Par ailleurs, actuellement à l'étude à l'Assemblée nationale, un projet de loi devra criminaliser les relations sexuelles entre personnes du même sexe. Tous sont d'accord, y compris la chef de l'État, Ellen Johnson-Sirleaf. Le projet de loi passera. Les gays et lesbiennes libériens n'auront qu'à bien se tenir : leurs ébats seront passibles de cinq ans de prison.

Mais que disent ceux qui s'arrogent le droit de régenter la vie sexuelle des autres et affirment que la « sodomie volontaire » est un délit ? Ils assènent, un trémolo dans la voix : « L'homosexualité ne fait pas partie de notre existence en tant que peuple. » Ou encore : « Nous n'avons jamais été cela. » Qu'en savent-ils au juste ? J'ai eu un débat sur la question avec un ami brazzavillois. Pour lui, l'homosexualité a été introduite en Afrique par les Occidentaux le long des villes côtières et elle ne fait pas partie de nos traditions. Donc, il faut la combattre, sinon nous risquons de disparaître. Les homosexuels n'ont pas le droit de revendiquer quoi que ce soit. Ils n'ont qu'à vivre discrètement.

Mais lorsque je rétorque à mon ami que les hétérosexuels ne se cachent pas, eux, il me répond : « Ce n'est pas la même chose, ils représentent la norme. » Soit. Faut-il pour autant que nos goûts et préférences se ressemblent ? Comme si cela ne suffisait pas, une association dénommée Rassemblement de la jeunesse camerounaise se met en évidence pour proposer l'instauration d'une journée mondiale contre l'homosexualité au nom, notamment, « de la sainte Bible, de la nécessité de préserver l'espèce humaine » et « des atteintes graves faites à l'humanité, à nos traditions, à notre culture africaine en général et camerounaise en particulier ». Je m'interroge : qu'est-ce que c'est que la culture africaine ? Le christianisme et l'islam n'ont-ils pas été imposés à l'Afrique ? Serions-nous, en tant qu'Africains, des êtres extraordinaires ? Arrêtons de nous raconter des inepties. Laissons les homosexuels, cette infime minorité, vivre leur vie, revendiquer leurs droits en tant qu'êtres humains. Battons-nous plutôt pour le développement de nos pays. Battons-nous contre la corruption.

Tous ces inquisiteurs se placent d'un point de vue anal : l'homosexualité est, donc, une « impureté ». Ils sont persuadés que les gays sont des « malades » à extirper de la société. Mais ces hommes et ces femmes, en plus des sens, ont aussi des sentiments. Au nom de quelle morale va-t-on leur interdire de prendre leur pied comme ils l'entendent ? Aujourd'hui, dans moult pays africains, à cause d'un excès de zèle ahurissant, l'homosexualité est un délit passible de la peine capitale (Mauritanie), d'emprisonnement (quatorze ans, en Gambie) ou d'une expulsion du territoire (Somaliland). Trop, c'est trop : ce qui se passe entre deux adultes ne nous regarde pas. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libéria

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Ebola : ZMapp, remède miracle ?

Tout juste arrivé au Liberia, le cocktail d'anticorps non homologué ZMapp donne des premiers résultats encourageants.[...]

Le Maroc "solidaire" des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie[...]

Ebola atteint le Sénégal, un quartier de Monrovia sort de l'isolement

Le Liberia doit lever samedi matin la quarantaine d'un quartier de la capitale, 10 jours après avoir imposé son isolement face à la progression de l'épidémie d'Ebola, qui touche désormais[...]

Liberia : Ebola maître chanteur

La fièvre hémorragique a conduit George Weah à pousser la chansonnette. Comme d’autres sportifs avant lui. Pour le meilleur ou pour le pire…[...]

Ebola : inquiète des conséquences économiques, la BAD va mobiliser 150 millions de dollars

Après avoir octroyé 60 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour lutter contre l’épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, la Banque africaine de[...]

Ebola : la présidente du Liberia sanctionne des hauts fonctionnaires restés à l'étranger

La présidente libérienne, Ellen Johnson Sirleaf, a limogé mardi des responsables occupant des fonctions de niveau ministériel et de hauts fonctionnaires restés à l'étranger. Elle[...]

Ebola : British Airways suspend ses vols vers le Liberia et la Sierra Leone jusqu'en décembre

British Airways a annoncé mardi maintenir la suspension de ses vols à destination et depuis le Liberia et la Sierra Leone jusqu'à la fin de 2014. La compagnie aérienne a pris cette décision en[...]

Ebola : un médecin libérien traité avec le sérum ZMapp décède

Un médecin libérien contaminé par Ebola, qui avait reçu une dose du sérum expérimental ZMapp, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi. Le ministre de la[...]

Ebola : pour la première fois, un expert de l'OMS touché par la maladie

Un expert de l'Organisation mondiale de la santé, opérant en Sierra Leone pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, a contracté le virus à l'origine de la fièvre hémorragique,[...]

Ebola : ONU et OMS promettent des moyens sans précédent contre une épidémie "exceptionnelle"

L'ONU et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont promis samedi des moyens "sans précédent" au Liberia pour faire face à la propagation foudroyante du virus Ebola, qui menace les acquis[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex