Extension Factory Builder
08/08/2012 à 18:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Détail de la couverture de la BD adaptée de Didier Daeninckx. Détail de la couverture de la BD adaptée de Didier Daeninckx. © DR

La France aura mis plus de cent trente ans pour restituer aux Kanaks la tête du chef de la révolte de 1878 contre les forces coloniales.

Le romancier français Didier Daeninckx s'est fait une spécialité d'aller fouiller dans les replis de la mémoire de la France coloniale. Si Meurtres pour mémoire revenait sur le massacre des Algériens à Paris le 17 octobre 1961, Le Retour d'Ataï, paru en 2002, traite d'une révolte plus ancienne, celle du chef kanak Ataï, en Nouvelle-Calédonie, en 1878. Ce livre vient d'être adapté avec sensibilité en bande dessinée par Emmanuel Reuzé, qui a fait le choix judicieux d'une ligne claire et d'une palette de couleurs réduite. Au coeur de l'album, l'une des plus fameuses citations d'Ataï. Quand le gouverneur français lui conseille de construire des barrières pour protéger ses ignames du bétail des colons, il répond : « Je construirai des barrières quand mes ignames iront manger ton bétail. »

Bien entendu, l'histoire ne finit pas bien : chef de la rébellion, Ataï fut tué par un supplétif kanak engagé avec l'armée française. Pis, sa tête, conservée dans du formol, fut emportée en métropole, où sa trace se perdit... pour un temps ! Didier Daeninckx l'a d'abord retrouvée de manière romanesque - c'est la version retenue dans la bande dessinée. Mais en 2011, alors que l'écrivain participe à la restitution à la Nouvelle-Zélande de la tête maorie conservée au Muséum d'histoire naturelle de Rouen, il entend de la bouche d'un jeune anthropologue que la tête d'Ataï est en réalité conservée dans les bâtiments provisoires du musée de l'Homme, à Paris. Cette fois, c'est la bonne, et Daeninckx peut enfin écrire : « Bientôt, Ataï reprendra sa route vers la Kanaky... » 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Pourquoi Mohammed VI snobe-t-il Goodluck Jonathan ?

Pourquoi Mohammed VI snobe-t-il Goodluck Jonathan ?

Le ministère marocain des Affaires étrangères a tenu à faire savoir que le roi Mohammed VI a refusé un entretien téléphonique au président nigérian Goodluck Jonathan.[...]

Pour la défense, le procès des pro-Gbagbo est celui de "la politique française en Afrique"

Les avocats de la défense ont terminé vendredi leurs plaidoiries. Selon eux, le procès de Simone Gbagbo et de ses 82 co-accusé est celui "du néocolonialisme, de la politique d'ingéren[...]

Procès Karim Wade : un vrai-faux "Watergate" à la CREI

Un enregistrement des délibérations secrètes des magistrats jugeant Karim Wade et ses complices secoue le landerneau sénégalais depuis hier. Le technicien qui l'aurait capté risque gros, m[...]

Algérie : les avancées de la loi contre les violences faites aux femmes - et les regrets

Les députés algériens ont adopté jeudi 3 mars une loi criminalisant les violences faites aux femmes. Les débats parlementaires ont donné lieu à de violents échanges entre pro[...]

Ces brésiliens qui visent l'Afrique

Embraer, Odebrecht, AGN... Les groupes auriverde partent à l'assaut du continent, et pas seulement en zone lusophone. Alors que le Brésil est confronté à un ralentissement économique s&ea[...]

L'Appel de Rome est-il utile pour la réconciliation nationale en Centrafrique ?

Les accords de réconciliation nationale se succèdent sans avoir un réel impact sur le processus de retour à la paix et sur la situation humanitaire. Après Libreville, N’Djamena, Brazzavil[...]

Daesh à Mossoul : "C'est une véritable hécatombe pour les oeuvres du musée"

L'algérien Mounir Bouchenaki dirige aujourd’hui le Centre régional arabe pour le patrimoine mondial. Après les destructions opérées par l'État islamique au musée de Mossoul, [...]

Ryszard Kapuscinski, le plus africain des Polonais

Dans le documentaire "L'Afrique vue par Ryszard Kapuscinski", réalisé par Olga Prud'homme-Farges et diffusé mercredi sur Arte, le journaliste polonais se livre. Du Ghana à l'Ouga[...]

Procès des pro-Gbagbo : et si Ouattara accordait l'amnistie ?

Le procès de Simone Gbagbo et de ses co-accusés pour atteinte à la sûreté de l’État touche à sa fin. Et si, une fois le verdict prononcé, Alassane Ouattara graciait [...]

Soudan du sud : le processus de paix en échec

Le Soudan du Sud n’a toujours pas réussi à trouver une solution de sortie de crise. Les discussions vendredi à Addis-Abeba entre les chefs des deux parties opposés, le président Salva Kiir [...]

Au Gabon, Cassandre s'est trompée

Un climat politique tendu, des cours du pétrole en berne, des grèves à répétition : il n'en fallait pas plus pour que certains prédisent une explosion sociale. Mais les nuages se d[...]

Exposition : "Le Maroc médiéval" s'expose à Rabat

Après un passage remarqué par la capitale française, l'exposition "Le Maroc médiéval" s'installe à Rabat, du 5 mars au 3juin, au musée Mohammed VI d'art moderne et cont[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2690p080-081.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2690p080-081.xml2 from 172.16.0.100