Extension Factory Builder
08/08/2012 à 18:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Détail de la couverture de la BD adaptée de Didier Daeninckx. Détail de la couverture de la BD adaptée de Didier Daeninckx. © DR

La France aura mis plus de cent trente ans pour restituer aux Kanaks la tête du chef de la révolte de 1878 contre les forces coloniales.

Le romancier français Didier Daeninckx s'est fait une spécialité d'aller fouiller dans les replis de la mémoire de la France coloniale. Si Meurtres pour mémoire revenait sur le massacre des Algériens à Paris le 17 octobre 1961, Le Retour d'Ataï, paru en 2002, traite d'une révolte plus ancienne, celle du chef kanak Ataï, en Nouvelle-Calédonie, en 1878. Ce livre vient d'être adapté avec sensibilité en bande dessinée par Emmanuel Reuzé, qui a fait le choix judicieux d'une ligne claire et d'une palette de couleurs réduite. Au coeur de l'album, l'une des plus fameuses citations d'Ataï. Quand le gouverneur français lui conseille de construire des barrières pour protéger ses ignames du bétail des colons, il répond : « Je construirai des barrières quand mes ignames iront manger ton bétail. »

Bien entendu, l'histoire ne finit pas bien : chef de la rébellion, Ataï fut tué par un supplétif kanak engagé avec l'armée française. Pis, sa tête, conservée dans du formol, fut emportée en métropole, où sa trace se perdit... pour un temps ! Didier Daeninckx l'a d'abord retrouvée de manière romanesque - c'est la version retenue dans la bande dessinée. Mais en 2011, alors que l'écrivain participe à la restitution à la Nouvelle-Zélande de la tête maorie conservée au Muséum d'histoire naturelle de Rouen, il entend de la bouche d'un jeune anthropologue que la tête d'Ataï est en réalité conservée dans les bâtiments provisoires du musée de l'Homme, à Paris. Cette fois, c'est la bonne, et Daeninckx peut enfin écrire : « Bientôt, Ataï reprendra sa route vers la Kanaky... » 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

Au Liberia, le déclin d'Ebola pourrait n'être que provisoire

Si l'épidémie d'Ebola a considérablement reculé au Liberia, la vigileance reste de mise, après la mort d'une malade samedi.[...]

Terrorisme : le sommet contre Boko Haram se tiendra à Malabo le 8 avril

Près d’un mois et demi après avoir été évoqué une première fois, le sommet extraordinaire sur la stratégie de lutte contre Boko Haram réunissant les chefs d&r[...]

Littérature : "Un racisme en Noir(e) et Blanc(he)"

Beaucoup d'ouvrages évoquant la question du racisme entre le Noir et le Blanc butent souvent sur le principal écueil lié à cette question : une perception manichéenne qui "noircit&[...]

"The Daily Show" : l'humoriste sud-africain Trevor Noah succèdera à Jon Stewart

La chaîne câblée américaine Comedy Central a dévoilé le nom de celui qui succédera à Jon Stewart à la tête du "Daily Show" : il s'agit de l'humoriste sud[...]

Le Brésil, une démocratie malade

Ce sont les évêques brésiliens qui ont le mieux pris la mesure du péril qui menace leur pays. Dans un communiqué du 10 mars, cinq jours avant les manifestations géantes contre [...]

Oncle Jacques (Foccart) et Tonton Lee (Kuan Yew)

Beaucoup d'encre, de temps de parole, de grésillements d'antenne et un colloque de deux jours pour assez peu de chose finalement que cette très médiatique publication de l'inventaire du fonds Foccart p[...]

États-Unis : un étudiant inculpé pour avoir attaché une corde au cou de la statue d'un Noir

Un étudiant de l'université du Mississippi a été inculpé, vendredi, pour avoir  passé une corde au cou d’une statue érigée sur le campus de l’universit&eac[...]

Tunisie : que sait-on de Lokmane Abou Sakhr, le cerveau de l'attentat du Bardo ?

Accusé d’avoir dirigé les attentats du Bardo à Tunis, le jihadiste algérien Lokmane Abou Sakhr, a été abattu samedi 29 mars par l’armée tunisienne. Le terroriste é[...]

Nigeria : vote jugé "démocratique" par l'UA, mais le dépouillement reste sujet à caution

Les premières tendances de l'élection présidentielle au Nigeria sont attendues dans la journée. Un scrutin d'ores et déjà jugé démocratique par l'Union africaine et plusieu[...]

États-Unis : Barack Obama se rendra au Kenya en juillet

Le président américain, Barack Obama, effectuera en juillet sa première visite officielle au Kenya à l'occasion de la 6e édition du sommet global de l'entrepreneuriat organisé à Nai[...]

Karim Bitar : "Au Yémen, un nouvel épisode de la confrontation irano-saoudienne"

Spécialiste du Moyen-Orient à l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris), Karim Bitar analyse le conflit au Yémen et l'intervention directe de l'armée saoudienne contre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2690p080-081.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2690p080-081.xml2 from 172.16.0.100