Extension Factory Builder
08/08/2012 à 18:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La ville de Sejong, nouvelle capitale administrative sud-coréenne. La ville de Sejong, nouvelle capitale administrative sud-coréenne. © AFP

Sejong a été inaugurée le 1er juillet, mais peut-elle vraiment remplacer Séoul ?

« Sejong ne remplacera jamais Séoul. Les courants d'énergie terrestre s'éloignent d'elle et l'affaiblissent. » Consulté sur le choix de la nouvelle capitale administrative sud-coréenne, le géomancien Yun Mo-jik est formel : Sejong, près de Daejeon, à 120 km au sud de Séoul, a beau avoir été inaugurée le 1er juillet, elle ne prendra jamais son essor. L'histoire mouvementée de cette « Ville du bonheur » (son surnom officiel) semble lui donner raison.

L'idée de déplacer la capitale remonte aux années 1970, quand la découverte de tunnels creusés par les Nord-Coréens à proximité de Séoul incita les responsables du Sud à mettre hors de portée de l'ennemi la Maison Bleue, la résidence présidentielle.

Tollé monstre

Mais ce n'est qu'en 2002, sous l'impulsion du futur président Roh Moo-hyun, que le projet prit forme. Provincial agacé par la toute-puissance de Séoul (25 millions d'habitants aujourd'hui), Roh rêvait de décentralisation. Le tollé fut tel qu'en 2004 le projet fut annulé par la Haute Cour institutionnelle. Curieusement, c'est l'un de ses plus farouches détracteurs, l'actuel président Lee Myung-bak, qui, en 2007, en relança l'idée. En pleine campagne électorale, il s'efforçait de séduire les électeurs de la région du Chungcheong-do... En dépit de l'opposition du Premier ministre Chung Un-chan, qui juge le projet « absurde », « Bulldozer Lee » n'a pas trahi ses promesses électorales. Mais il les a revues à la baisse. Seules les administrations déménageront à Sejong, ainsi baptisée en hommage à l'inventeur de l'alphabet coréen, au XVe siècle. Mais le Parlement et la présidence resteront à Séoul.

« C'est ridicule, personne n'y croit », jugent les Coréens. Même l'administration Lee n'est pas convaincue, puisqu'elle a parallèlement engagé la construction de deux villes nouvelles, Saemangeum et Songdo, sur la côte ouest. Celles-ci sont intégrées à un ambitieux projet de hub logistique et financier pour l'Asie du Nord-Est, qui s'organisera autour de trois pôles : Incheon, Kaesong (en Corée du Nord) et Séoul. Une plaque tournante dans laquelle Sejong, excentrée, n'a pas sa place, mais qui rendrait à Séoul son rôle de capitale au coeur d'une péninsule réunifiée.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Christopher Fomunyoh : 'Les Africains aspirent à une gouvernance moderne'

Christopher Fomunyoh : "Les Africains aspirent à une gouvernance moderne"

Directeur Afrique du National Democratic Institute, basé à Washington, le juriste et politologue camerounais décrypte la vision de l'Afrique selon Obama.[...]

Califat : Al-Baghdadi, un tigre de papier

Le très médiatisé État islamique est-il une nouvelle hydre, plus puissante et terrifiante qu'Al-Qaïda ne l'a jamais été ? Voire ![...]

France : le parquet de Paris dément l'ouverture d'une nouvelle enquête contre Sarkozy

Le procureur de la République du tribunal de grande instance de Paris a démenti mardi l'information du Parisien selon laquelle une enquête préliminaire avait été ouverte contre Nicolas[...]

Gaza : les bombardements israéliens redoublent d'intensité

Les bombardements de l'armée israélienne sur la bande de Gaza se sont renforcés dans la nuit de lundi à mardi. Les désaccords restent profonds sur les termes d'un accord durable entre Israël[...]

Sommet US-Africa : Bloomberg sur le coup

La fondation de Michael Bloomberg, l'ancien maire de New York, déjà largement engagée sur le continent, coorganise le premier US-Africa Business Forum qui se tient début août à Washington.[...]

Russie : Poutine, paria en Europe... latin lover en Amérique du Sud

Après le crash du vol MH17 en Ukraine, Vladimir Poutine est en passe de devenir un paria en Europe... mais pas en Amérique du Sud. De La Havane à Brasília, le maître du Kremlin fait[...]

Barack Obama : "Nous devons saisir le potentiel extraordinaire de l'Afrique d'aujourd'hui"

Devant 500 étudiants africains qui participent au programme "Washington Fellowship for Young African Leaders" aux États-Unis, Barack Obama a affirmé lundi que le monde avait besoin d'une Afrique[...]

Milliardaires africains : l'argent ne fait pas le bonheur... des pauvres

La récente étude du Wealth Report sur la multiplication des milliardaires africains et le nouveau rapport du PNUD sur les mauvais résultats du continent en terme de développement humain ne sont pas[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers