Extension Factory Builder
08/08/2012 à 18:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La ville de Sejong, nouvelle capitale administrative sud-coréenne. La ville de Sejong, nouvelle capitale administrative sud-coréenne. © AFP

Sejong a été inaugurée le 1er juillet, mais peut-elle vraiment remplacer Séoul ?

« Sejong ne remplacera jamais Séoul. Les courants d'énergie terrestre s'éloignent d'elle et l'affaiblissent. » Consulté sur le choix de la nouvelle capitale administrative sud-coréenne, le géomancien Yun Mo-jik est formel : Sejong, près de Daejeon, à 120 km au sud de Séoul, a beau avoir été inaugurée le 1er juillet, elle ne prendra jamais son essor. L'histoire mouvementée de cette « Ville du bonheur » (son surnom officiel) semble lui donner raison.

L'idée de déplacer la capitale remonte aux années 1970, quand la découverte de tunnels creusés par les Nord-Coréens à proximité de Séoul incita les responsables du Sud à mettre hors de portée de l'ennemi la Maison Bleue, la résidence présidentielle.

Tollé monstre

Mais ce n'est qu'en 2002, sous l'impulsion du futur président Roh Moo-hyun, que le projet prit forme. Provincial agacé par la toute-puissance de Séoul (25 millions d'habitants aujourd'hui), Roh rêvait de décentralisation. Le tollé fut tel qu'en 2004 le projet fut annulé par la Haute Cour institutionnelle. Curieusement, c'est l'un de ses plus farouches détracteurs, l'actuel président Lee Myung-bak, qui, en 2007, en relança l'idée. En pleine campagne électorale, il s'efforçait de séduire les électeurs de la région du Chungcheong-do... En dépit de l'opposition du Premier ministre Chung Un-chan, qui juge le projet « absurde », « Bulldozer Lee » n'a pas trahi ses promesses électorales. Mais il les a revues à la baisse. Seules les administrations déménageront à Sejong, ainsi baptisée en hommage à l'inventeur de l'alphabet coréen, au XVe siècle. Mais le Parlement et la présidence resteront à Séoul.

« C'est ridicule, personne n'y croit », jugent les Coréens. Même l'administration Lee n'est pas convaincue, puisqu'elle a parallèlement engagé la construction de deux villes nouvelles, Saemangeum et Songdo, sur la côte ouest. Celles-ci sont intégrées à un ambitieux projet de hub logistique et financier pour l'Asie du Nord-Est, qui s'organisera autour de trois pôles : Incheon, Kaesong (en Corée du Nord) et Séoul. Une plaque tournante dans laquelle Sejong, excentrée, n'a pas sa place, mais qui rendrait à Séoul son rôle de capitale au coeur d'une péninsule réunifiée.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Turquie : Erdogan et son ombre

Turquie : Erdogan et son ombre

Face à un président turc qui ne cesse d'accroître son pouvoir et d'étendre ses prérogatives, quel rôle pour Ahmet Davutoglu, son nouveau Premier ministre ?[...]

Niger : le Pentagone va ouvrir une deuxième base pour ses drones à Agadez

Après plusieurs mois de négociations, les autorités américaines et nigériennes ont trouvé un accord pour la création d'une base à Agadez d'où pourront désormais[...]

France : un gouvernement enfin cohérent, mais si fragile !

Après l'éviction d'Arnaud Montebourg et des ministres frondeurs, le gouvernement Valls II va pouvoir mener une politique ouvertement sociale-libérale. Ce changement de cap peut-il lui permettre de[...]

Racisme italien et humour de ses victimes

Quelle est la part d’humour dans le bras de fer entre le Congolais Clément Kikoko Kyenge et le président du Sénat italien Roberto Calderoli ? “Sans rire”, le second accuse le premier[...]

Santé : un test rapide et peu coûteux pour détecter le paludisme

Un nouveau test rapide et peu coûteux pour détecter le paludisme a été mis au point par des chercheurs de Singapour et des États-Unis. La maladie tropicale coûte la vie à 600 000[...]

Cisjordanie : Israël s'empare de 400 hectares de terres

Les autorités israéliennes ont annoncé, dimanche, le lancement d’une procédure d’appropriation de 400 hectares de terres situées en Cisjordanie, dans le secteur de Bethléem.[...]

Référendum

En brumeuse Écosse le 18 septembre, mais surtout, en ce qui nous concerne, au Burkina, dans les deux Congo, au Rwanda et au Burundi, cinq pays où pourraient être organisées dès 2015[...]

Inde : de la syrah au pays de Shiva

Alors que la consommation nationale de vin est en pleine croissance, plusieurs producteurs locaux commencent à se faire un nom. Parmi eux, Sula Vineyards, qui s'apprête à exporter... en France.[...]

Italie : le père de Cécile Kyenge a-t-il (vraiment) ensorcelé Roberto Calderoli ?

Connu notamment pour ses insultes racistes, Roberto Calderoli a affirmé mardi que le père de Cécile Kyenge l'avait ensorcelé. Et le sénateur italien dit détenir des preuves de ses[...]

France - Libye : Sarkozy, Kadhafi et la piste malienne

Comme l'a révélé J.A. en exclusivité, les juges qui enquêtent sur le financement de la campagne de l'ex-président français en 2007 ont adressé une demande d'entraide[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex