Extension Factory Builder
08/08/2012 à 18:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La ville de Sejong, nouvelle capitale administrative sud-coréenne. La ville de Sejong, nouvelle capitale administrative sud-coréenne. © AFP

Sejong a été inaugurée le 1er juillet, mais peut-elle vraiment remplacer Séoul ?

« Sejong ne remplacera jamais Séoul. Les courants d'énergie terrestre s'éloignent d'elle et l'affaiblissent. » Consulté sur le choix de la nouvelle capitale administrative sud-coréenne, le géomancien Yun Mo-jik est formel : Sejong, près de Daejeon, à 120 km au sud de Séoul, a beau avoir été inaugurée le 1er juillet, elle ne prendra jamais son essor. L'histoire mouvementée de cette « Ville du bonheur » (son surnom officiel) semble lui donner raison.

L'idée de déplacer la capitale remonte aux années 1970, quand la découverte de tunnels creusés par les Nord-Coréens à proximité de Séoul incita les responsables du Sud à mettre hors de portée de l'ennemi la Maison Bleue, la résidence présidentielle.

Tollé monstre

Mais ce n'est qu'en 2002, sous l'impulsion du futur président Roh Moo-hyun, que le projet prit forme. Provincial agacé par la toute-puissance de Séoul (25 millions d'habitants aujourd'hui), Roh rêvait de décentralisation. Le tollé fut tel qu'en 2004 le projet fut annulé par la Haute Cour institutionnelle. Curieusement, c'est l'un de ses plus farouches détracteurs, l'actuel président Lee Myung-bak, qui, en 2007, en relança l'idée. En pleine campagne électorale, il s'efforçait de séduire les électeurs de la région du Chungcheong-do... En dépit de l'opposition du Premier ministre Chung Un-chan, qui juge le projet « absurde », « Bulldozer Lee » n'a pas trahi ses promesses électorales. Mais il les a revues à la baisse. Seules les administrations déménageront à Sejong, ainsi baptisée en hommage à l'inventeur de l'alphabet coréen, au XVe siècle. Mais le Parlement et la présidence resteront à Séoul.

« C'est ridicule, personne n'y croit », jugent les Coréens. Même l'administration Lee n'est pas convaincue, puisqu'elle a parallèlement engagé la construction de deux villes nouvelles, Saemangeum et Songdo, sur la côte ouest. Celles-ci sont intégrées à un ambitieux projet de hub logistique et financier pour l'Asie du Nord-Est, qui s'organisera autour de trois pôles : Incheon, Kaesong (en Corée du Nord) et Séoul. Une plaque tournante dans laquelle Sejong, excentrée, n'a pas sa place, mais qui rendrait à Séoul son rôle de capitale au coeur d'une péninsule réunifiée.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Football : Luis Fernandez sur le point de signer avec la sélection guinéenne ?

Le Français Luis Fernandez pourrait signer son contrat de sélectionneur de la Guinée dans le week-end.  [...]

Les sons de la semaine #33 : Les Ambassadeurs du Motel de Bamako, Protoje, FKA Twigs, Kaaris

Bienvenue dans notre d'horizon musical hebdomadaire ![...]

Djibouti : Le Drian viendra... mais plus tard

Très attendue par les autorités comme par les militaires français, la visite de Jean-Yves Le Drian à Djibouti, qui devait avoir lieu au mois d'avril, a été reportée.[...]

Santiago Zannou : un rôle à jouer

De père béninois et de mère espagnole, le réalisateur place l'immigration et le métissage au coeur de ses films. La singularité de ses histoires lui a ouvert les portes du[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Cinéma : Dear White People, chers petits Blancs...

Avec son film "Dear White People", le réalisateur africain-américain Justin Simien dénonce les préjugés raciaux toujours vivaces dans le pays d'Obama... et suscite la[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Yémen : les rebelles progressent, le président Hadi en fuite

Alors que l'incertitude régnait sur son sort, le président yéménite, Abd Rabbo Mansour Hadi, a quitté le pays en bateau, ont annoncé des responsables yéménites.[...]

Racisme en Belgique : "Il faut prendre conscience de l'ampleur du problème"

Depuis le lancement du hashtag #dailyracism, de nombreux Belges ont témoigné, sur les réseaux sociaux, du racisme quotidien qu'ils subissent.  [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2690p056-057.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2690p056-057.xml1 from 172.16.0.100