Extension Factory Builder
01/08/2012 à 17:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Injection de Botox. Injection de Botox. © AFP

Une "Botox Party" s'est tenue à Marrakech le 2 juin. "Première du genre en Afrique", elle suscite une vive polémique

Annoncée comme la « première du genre en Afrique », la « Botox party » qui s'est tenue à Marrakech le 2 juin dernier suscite encore une telle polémique qu'elle risque bien d'être la dernière à être organisée au Maroc.

Le principe est à la fois simple et scandaleux : lors d'une soirée entre amis, un chirurgien esthétique injecte de faibles doses de toxine botulique aux participant(e)s pour atténuer leurs rides. La version des organisateurs est plus fleurie : « Une ambiance décontractée et festive, un cadre chaleureux et privatif, quelques fines bulles accompagnées de petites douceurs. » Le 2 juin, donc, près de 400 personnes se sont retrouvées dans un resort prisé de la jet-set marrakchie. À l'initiative de ce raout : Mickey, de son vrai nom Michaël Bizet, un expatrié français.

Le Conseil national des médecins saisi

Alertés par la large publicité donnée à l'événement, des chirurgiens esthétiques ont saisi le Conseil national des médecins et le ministère de la Santé pour « exercice illégal de la médecine ». À leur tour, des responsables auraient mis en garde l'organisateur, qui explique aujourd'hui au site yabiladi.com qu'« il n'y a pas eu d'injections lors de cette soirée, suite à l'interdiction intervenue 24 heures avant ». Or cette version contredit une autre interview sur le web, retirée depuis, dans laquelle Mickey expliquait que la soirée s'était « très bien passée ». Le jeune entrepreneur envisage une « Botox party 2 » en septembre, et même une « soirée Bagheera - une "cougar party"-, sans dépasser les limites évidemment ». Ça promet.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Le Marrakech Air Show 2014 ouvre ses portes

Le Marrakech Air Show 2014 ouvre ses portes

La quatrième édition de Marrakech Air Show, le salon marocain de l’aéronautique, ouvre ses portes ce mercredi 23 avril 2014. Les constructeurs aériens présents espèrent séduir[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Moulay Hafid Elalamy : "Le Maroc doit être généreux avec ses forces productives"

Six mois après son entrée au gouvernement, l'homme d'affaires marocain Moulay Hafid Elalamy vient de dévoiler sa nouvelle stratégie industrielle. Objectif : favoriser l'emploi, la valeur ajoutée[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Kool Food finance sa croissance

Kool Food, le jeune producteur industriel de chocolats fait entrer Abraaj à son tour de table. Objectif de la société marocaine : grandir et exporter.  [...]

Maroc : 20 ans de prison pour un pédophile britannique

Robert Bill, un ancien enseignant gallois de 59 ans, a été condamné mardi à 20 ans de prison pour "enlèvement" et "tentatives de viol" sur mineures.[...]

Maroc : Jesa, dessine-moi un projet

Fruit de l'union entre OCP et l'américain Jacobs, la coentreprise met ses connaissances techniques au service de l'exploitation du phosphate.[...]

Maroc : les islamistes signent une "Charte de la majorité" avec leurs alliés

Le Parti justice et développement (PJD, islamiste), à la tête du gouvernement marocain, a signé une charte avec ses alliés afin "d’accélérer les réformes" et[...]

Maroc : Mohamed Fizazi, le salafiste de Sa Majesté

"Je n'ai pas retourné ma veste, je la porte désormais à l'endroit", explique Mohamed Fizazi. Condamné à trente ans de prison après les attentats de Casablanca en 2003, cette[...]

Maroc : le débat sur la légalisation du cannabis est relancé

En organisant un week-end de rencontre et de débats dans le Rif, le parti Authenticité et modernité (PAM) a récemment relancé le débat sur la légalisation partielle du cannabis[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces