Extension Factory Builder
01/08/2012 à 11:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'actuel président malgache de la Transition Andry Rajoelina le 7 juin 2011 à Gaborone. L'actuel président malgache de la Transition Andry Rajoelina le 7 juin 2011 à Gaborone. © AFP

Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana se sont parlé pour la première fois depuis le début de la crise, il y a trois ans et demi.

Rien n'a filtré. Même les diplomates les mieux introduits de la région n'ont pas divulgué ce qu'Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana se sont dit dans leur huis clos seychellois, les 24 et 25 juillet. Tout juste sait-on que les deux hommes, malgré un face-à-face de deux heures et des pourparlers nocturnes, n'ont pas trouvé d'accord et sont convenus de se revoir pour approfondir les discussions.

L'idée, c'est d'obtenir un accord avant le sommet de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), le 17 août. Il reste donc peu de temps pour s'entendre sur un retour de Ravalomanana (en exil en Afrique du Sud) dans son pays et sur la candidature de l'un et l'autre à la prochaine présidentielle malgache. Une nouvelle rencontre suffira-t-elle à mettre un terme à la crise ? Les médiateurs parlent d'« une avancée significative ». Il y a quelques mois encore, un tête-à-tête Rajoelina-Ravalomanana était impensable. Sous la houlette de James Michel, le président seychellois, et de Jacob Zuma, son pair sud-africain, ils se sont parlé pour la première fois depuis plus de trois ans.

Exit Ratsiraka et Zafy

Et puis la SADC a revu sa méthode. Exit Ratsiraka et Zafy, les ex-chefs d'État que les médiateurs de l'Union africaine et de l'ONU avaient sortis de leur retraite en 2009. Fini les sommets foires d'empoigne. Cette fois, la rencontre a eu lieu sur un site quasi inaccessible : l'île Desroches, un paradis caché de 3 km², à 230 km de l'île de Mahé, où se trouve Victoria, la capitale. « Tout était sous contrôle, raconte un proche de Rajoelina. Pas de journalistes, très peu de conseillers. Même les portables ne fonctionnaient pas. »

Si la SADC a exigé un silence total, c'est parce qu'elle estime que la solution passe par un accord entre les deux hommes. La partie est loin d'être gagnée, Rajoelina ayant indiqué qu'il s'opposerait à toute velléité de Ravalomanana de se présenter à la présidentielle. Mais il est des signes qui ne trompent pas : à la veille de son départ, le président de la transition a dû faire face à une nouvelle mutinerie au sein de l'armée. En d'autres temps, son entourage aurait crié au complot. Cette fois, il s'est tu. « L'heure n'est plus à la démonstration de force. Il est temps de faire preuve de sagesse », a résumé Rajoelina.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Madagascar

Rasoanaivo : à Madagascar, 'l'article 20 de la loi contre la cybercriminalité légalise la dictature'

Rasoanaivo : à Madagascar, "l'article 20 de la loi contre la cybercriminalité légalise la dictature"

La liberté de la presse est mise à l'épreuve à Madagascar. Après l'arrestation de deux journalistes, le 21 juillet, à suite d'une plainte déposée par un ministre malgache, c'[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Madagascar : la justice ordonne la libération de deux journalistes

La libération de deux journalistes malgaches, accusés de diffamation et détenus depuis le 21 juillet, a été ordonnée vendredi par un tribunal d’Antananarivo. La décision de[...]

Madagascar : manifestation contre l'arrestation de deux journalistes

Plusieurs dizaines de journalistes ont manifesté mardi à Antananarivo contre l'arrestation de deux de leurs collègues, la veille, pour une affaire de diffamation. Ils avaient publié une lettre de[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Madagascar réintégré parmi les pays bénéficiaires de l'AGOA

Madagascar vient de réintégrer la liste des pays bénéficiaires de l’African Growth and Opportunity Act (AGOA), un régime commercial préférentiel accordé par les[...]

Surfer en Afrique : 10 spots incontournables où se jeter à l'eau

Du Maroc à l'Afrique du Sud, en passant par Madagascar, l'Angola ou le Ghana, "Jeune Afrique" vous présente les meilleurs spots de surf du continent africain.[...]

Hery Rajaonarimampianina : "C'est moi qui décide" à Madagascar

Deux mois et demi après son investiture, le chef de l'État, Hery Rajaonarimampianina, a enfin nommé un Premier ministre. Retour sur un acte par lequel il s'affranchit de son prédécesseur[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Madagascar : Kolo Roger, un médecin au chevet de la Grande île

Deux mois et demi après son investiture, Hery Rajaonarimampianina a fini par trancher. Sommé par la communauté internationale, qui commençait à s’impatienter, de nommer un Premier ministre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex