Extension Factory Builder
01/08/2012 à 17:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La nouvelle secrétaire permanente de l'administration de l'État de Bayelsa. La nouvelle secrétaire permanente de l'administration de l'État de Bayelsa. © AFP

La nomination de la première dame du Nigeria, Patience Jonathan, à un poste de haut fonctionnaire suscite le débat.

Rien n'est trop beau pour Patience Jonathan. La première dame du Nigeria est, depuis le 12 juillet, secrétaire permanente de l'administration de l'État de Bayelsa, à quelque 700 km d'Abuja. Ce poste équivaut à celui de secrétaire général au niveau fédéral. Promotion méritée ou cadeau d'anniversaire à cette mère de deux enfants qui fêtait en juillet ses 55 ans ? La nomination fait débat. Responsable d'une coalition de partis d'opposition, Sunday Frank-Oputu crie au népotisme et au favoritisme, pointant un renvoi d'ascenseur. En effet, Patience a été nommée par le gouverneur, Seriake Dickson, qui avait été fermement soutenu par le président Goodluck Jonathan lors des dernières élections. L'opinion publique, elle, doute de sa capacité à exercer cette fonction et à la concilier avec ses obligations de première dame.

À ces critiques, Dickson oppose un implacable « parce qu'elle le vaut bien » et jure ne rien faire d'illégal. Le parcours de sa collaboratrice plaide en sa faveur, dit-il, puisque cette ancienne enseignante, qui a aussi travaillé dans le secteur bancaire, a été pendant plusieurs années fonctionnaire dans l'État de Bayelsa. Nommée pour ses mérites ? Les Nigérians en doutent. Oratrice enthousiaste mais bien piètre, Patience Jonathan multiplie les fautes de grammaire qui font les délices des humoristes.

Scandales financiers

Plus grave, son nom a été associé à des scandales financiers. En août 2006, la Commission de lutte contre les crimes économiques et financiers avait ainsi obtenu du tribunal le gel de 104 millions de nairas (614 000 euros) des comptes d'une femme d'affaires proche de Patience Jonathan, suspectant un blanchiment de deniers publics détournés. Lors de sa prestation de serment, Patience Jonathan a réaffirmé qu'elle prenait ses nouvelles fonctions très au sérieux et leur consacrerait tout le temps nécessaire. D'aucuns la croient : le poste pourrait être pour cette femme indépendante le moyen d'assurer ses arrières. Un tremplin pour entrer en politique lorsqu'elle aura quitté les ors du palais présidentiel. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Nigeria

Immunité routière pour diplomates africains à New-York ?

Immunité routière pour diplomates africains à New-York ?

Les Africains occupent une place de choix dans le classement des diplomates qui paient le moins leurs contraventions à New-York.[...]

Nigeria : T.B. Joshua, prophète de malheur

Sous le feu des critiques après l'effondrement d'un bâtiment abritant son Église, l'évangélique nigérian crie au complot.[...]

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites[...]

Nigeria : le pétrole, un espoir de développement étouffé par Boko Haram

Le pétrole découvert dans le nord-est du Nigeria pourrait apporter à cette région défavorisée le développement dont elle a un besoin vital, mais la rébellion du groupe[...]

Ebola : le cap des 3 000 morts dépassé selon l'OMS

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a franchi le cap des 3 000 morts, le virus ayant tué près de la moitié des quelque 6 500 personnes infectées, selon le dernier bilan[...]

Nigeria : les États-Unis ne croient pas à la mort de Abubakar Shekau

Un haut diplomate du département d'État américain a affirmé jeudi ne pas croire à la mort du chef du groupe islamiste Boko Haram, annoncée la veille par l'armée nigériane.[...]

Afrique de l'Ouest : ce que vos dirigeants ont dit sur Ebola

Les dirigeants africains ont-ils pris suffisamment tôt la mesure du danger que représentait le virus Ebola ? Pour tenter de répondre à cette question, nous avons répertorié les[...]

Nigeria : l'armée affirme avoir tué le "défunt Abubakar Shekau", chef de Boko Haram

L'armée nigériane a affirmé mercredi avoir tué le chef islamiste "qui se faisait passer dans des vidéos pour le défunt Abubakar Shekau", le chef de Boko Haram. L'information n'a[...]

Effondrement d'une église à Lagos : 5 questions sur un drame

Un nouveau bilan a porté à 115 le nombre de victimes de l’effondrement d'un immeuble appartenant à l'église évangélique Church of All Nations. La tragédie est entourée[...]

Ebola : le bilan s'alourdit à près de 2 800 morts en Afrique de l'Ouest

Selon un dernier bilan daté du 18 septembre et publié lundi par de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'épidémie d'Ebola a déjà fait 2 793 morts en Afrique de l'Ouest, sur 5[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers