Extension Factory Builder
31/07/2012 à 15:10
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président ivoirien et son homologue français sur le perron de l'Élysée le 26 juillet. Le président ivoirien et son homologue français sur le perron de l'Élysée le 26 juillet. © Vincent Fournier pour J.A.

Lors de leur première rencontre, le 26 juillet, à Paris, le président ivoirien et son homologue français ont notamment évoqué le prochain sommet de la Francophonie, la situation au Mali, ainsi que celle des droits en de l'homme en Côté d'Ivoire.

« Joseph Kabila, il ne faut pas le laisser seul », a lancé Alassane Ouattara à François Hollande, lors de leur première rencontre, le 26 juillet, à Paris. « Le président congolais a perdu son éminence grise [Augustin Katumba Mwanke, NDLR] dans un accident d'avion. Je crois qu'il faut le soutenir dans sa politique de réformes, et c'est pourquoi j'irai à Kinshasa pour la Francophonie, en octobre. » Réponse prudente de Hollande : « Nous allons regarder cela. »

Avant cet entretien d'une heure et quart, les deux hommes ne s'étaient jamais vus. Mais tout de suite le courant est passé et l'échange a été direct.

Sur le Mali, l'accord a été total. Sur le redressement de la Côte d'Ivoire, Hollande a profité de sa position de donateur (3,76 milliards d'euros de dette effacés par la France) pour demander à son homologue de faire le ménage sur le port d'Abidjan. « Il connaît bien nos dossiers, confie, un peu bluffé, un participant ivoirien. Il nous a même parlé des problèmes de la Compagnie fruitière, du Français Robert Fabre, pour faire enlever ses bananes ! »

"Je crois qu'on deviendra amis"

Sur les droits de l'homme, Hollande a trouvé un biais astucieux. Sans nommer le Franco-Ivoirien Michel Gbagbo ni le syndicaliste Basile Mahan Gahé, il s'est appuyé sur les comités de soutien existant en France pour évoquer le cas des dizaines de partisans de l'ancien président emprisonnés sans jugement. Ouattara a promis un retour rapide à l'État de droit. « Nous sommes compatibles et je crois qu'on deviendra amis », a-t-il confié à la sortie. Le chef de l'État français est invité à Abidjan. Aucune date n'est fixée pour l'instant.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Le barreau de Côte d'Ivoire fustige l'arrivée d'Orrick

Le barreau de Côte d'Ivoire fustige l'arrivée d'Orrick

 Dans une déclaration écrite, le bâtonnier du barreau de Côte d'Ivoire critique le recours par Orrick au statut de conseiller juridique. Le secrétaire de l'Ordre des avocats demande au cabinet[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Côte d'Ivoire : Alassane Ouattara renforce le contrôle des fonds publics

Le gouvernement ivoirien poursuit son action contre les détournements de fonds publics. En Conseil des ministres, le président Alassane Ouattara a signé un projet de décret élargissant les[...]

Côte d'Ivoire : la CPI rejette la demande de Laurent Gbagbo d'assister aux obsèques de sa mère

La chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) a rendu sa décision, mercredi : Laurent Gbagbo ne sera pas autorisé à assister aux funérailles de sa mère en[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Ggagbo aura-t-il lieu ?

Le procès de Simone Gbagbo et de ses 82 coaccusés devait s'ouvrir le 22 octobre, mais il a été reporté sine die. Manque de préparation de la justice ivoirienne ?[...]

Drissa Traoré : "Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs"

"Justice des vainqueurs", "procès politique"... Que ce soit au sujet du prochain procès de Simone Gbagbo ou de ceux de son mari, Laurent, et de Charles Blé Goudé, les critiques[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers