Extension Factory Builder
25/07/2012 à 17:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le judoka français Sofiane Milous rattrapera les jours de jeûne après les JO. Le judoka français Sofiane Milous rattrapera les jours de jeûne après les JO. © AFP

Les épreuves de JO 2012 se déroulent pendant le ramadan. Pour les quelque 3 000 sportifs musulmans présents à Londres, la question est épineuse.

Hasard du calendrier, les premiers Jeux olympiques (JO) après les révolutions arabes et la poussée des mouvements islamistes coïncident avec le mois de ramadan. L'événement se voulant « apolitique et areligieux », ni le Comité international olympique (CIO) ni l'organisation des Jeux n'ont envisagé, malgré les protestations de la Commission islamique des droits de l'homme, de la Turquie, de l'Égypte et du Maroc, de décaler le calendrier des rencontres. Les quelque 3 000 sportifs musulmans en lice se trouvent donc face à un choix épineux. Jeûner ou ne pas jeûner, là est la question.

Prudents, les Comités nationaux olympiques (CNO) n'ont pas tranché, tout en avertissant les athlètes des impacts sur l'organisme. « Pour que le jeûne n'ait pas d'effet sur les performances, il faut une longue période d'adaptation, ce qui n'est pas toujours envisageable », souligne le Dr Moncef Ben Abid, du CNO tunisien, alors qu'Anis Chaouachi, chercheur au Centre national de la médecine et des sciences des sports à Tunis, assène que, « pour ce qui est de jeûner ou pas en compétition, chacun doit faire son choix ».

Pénitence

« On peut tout à fait concourir même si on jeûne, estime le Saoudien Ossemah Masoud Alshinqiti, champion paralympique du triple saut à Pékin. On l'a déjà fait en 2008. » Mais certains pays suggèrent que les spécialistes des lois islamiques émettent un avis dispensant les sportifs en compétition d'observer le ramadan ; d'autres souhaitent que la participation aux JO soit assimilée à un voyage, qui exempte les musulmans du carême. Des oulémas estiment cependant que les athlètes qui ne jeûneront pas devront faire pénitence, car leur décision est volontaire. Pour chaque jour non respecté, ils devront jeûner soixante jours, nourrir 60 pauvres ou faire un don financier équivalent. C'est le choix de Mohamed Sbihi, de l'équipe britannique d'aviron : « Je ne jeûnerai pas ; en contrepartie, je nourrirai 1 800 démunis au Maroc. C'est une décision personnelle prise en accord avec ma famille. »

Dans tous les cas, malgré la présence de cellules d'aide et de conseil, les athlètes seront seuls face à leur décision : se donner les moyens de remporter des médailles au risque d'un opprobre public ou respecter la religion... quitte à rater le podium. 

>> Lire aussi : "JO 2012 : la mode du hijab sportswear est lancée"

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Chaud, le ramadan !

Article pr�c�dent :
JO 2012 : la mode du "hijab sportswear" est lancée

Réagir à cet article

International

L'option militaire n'est pas une solution à la tragédie en Méditerranée, selon Ban Ki-moon

L'option militaire n'est pas une solution à la tragédie en Méditerranée, selon Ban Ki-moon

Le recours à la force n'est pas une solution à la tragédie des migrants en Méditerranée, assure le secrétaire-général des Nations unies Ban Ki-moon, dans un entretien publi&e[...]

Annick Girardin, première ministre française en visite au Burkina depuis la chute de Compaoré

Annick Girardin, la secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie arrive ce samedi le 25 avril à Abidjan, première étape d’une tournée en[...]

Les mystères de la Corsafrique

Feliciaggi, Tomi, Pasqua, Foccart, Bongo Ondimba, Sassou Nguesso, IBK... Bienvenue en Corsafrique ! Dans son numéro double, "Jeune Afrique" consacre une enquête à l'ascension des Corses en Afrique,[...]

Méditerranée : accord a minima sur Triton, dont les moyens sont triplés

Le sommet extraordinaire des dirigeants européens, convoqué après le naufrage d'un chalutier qui a fait plus de 700 morts en Méditerranée, a accouché d'une mesure peu ambitieuse : le[...]

Quand les Européens étaient noirs

Contrairement aux idées reçues, les visages pâles n'ont pas toujours dominé l'Europe. Leur prédominance est même très récente, selon une étude[...]

Kaaris, un rappeur sur le ring

Kaaris, Français d'origine ivoirienne, entend bien sonner le rap français à coup de punchlines dévastatrices.[...]

Le plasticien ghanéen El Anatsui remporte un Lion d'or à la Biennale de Venise

Avant chaque Biennale d’art à Venise, le jury attribue un Lion d’or à un artiste pour l’ensemble de sa carrière. Cette année, c'est vers El Anatsui, né au Ghana en 1944 et[...]

Tour de France : MTN-Qhubeka s'échauffe pour la Grande Boucle

Ils y sont arrivés. MTN-Qhubeka est la première équipe cycliste africaine à avoir été invitée au Tour de France (du 4 au 26 juillet 2015). Pourtant, le pari n’était[...]

Immigration : l'ONU appelle l'Europe à sortir de sa stratégie "minimaliste" et à "sauver des vies"

Alors que l'Union européenne se réunit jeudi en sommet extraordinaire après les multiples naufrages de ces derniers jours en Méditerranée, l'ONU l'a exhortée à sortir de sa[...]

Méditerranée : les dirigeants européens envisagent une action militaire contre les passeurs

Réunis jeudi en sommet extraordinaire pour tenter d’apporter une réponse aux trop nombreux décès de migrants qui tentent de traverser la Méditerranée, les chefs d’État[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2689p026-029.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2689p026-029.xml1 from 172.16.0.100