Extension Factory Builder
23/07/2012 à 15:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La jeune cavalière saoudienne Dalma Rushdi Malhas, 20 ans, n'a pas pu se qualifier. La jeune cavalière saoudienne Dalma Rushdi Malhas, 20 ans, n'a pas pu se qualifier. © AFP

À quelques jours de l'ouverture des Jeux olympiques de Londres, le royaume wahhabite d'Arabie saoudite est désormais le seul pays dont la délégation ne comptera aucune femme.

L'Arabie saoudite n'est pas précisément un modèle d'émancipation du beau sexe. Sur le plan sportif, elle fait même désormais figure d'exception depuis que le Qatar et le sultanat de Brunei, à la demande du Comité international olympique (CIO), ont accepté d'envoyer des femmes aux Jeux de Londres (27 juillet-12 août).

En mars, pour contourner l'intransigeance de Riyad, le CIO a décidé d'inviter la jeune cavalière Dalma Rushdi Malhas, 20 ans, une Saoudienne née aux États-Unis, à participer aux épreuves d'équitation pour représenter le royaume. Si ce dernier acceptait l'invitation, il se voyait en retour accordé le droit d'aligner une délégation cent pour cent masculine dans la discipline. Portée par une (petite) volonté d'ouverture du roi Abdallah, l'Arabie saoudite a fait savoir dans un premier temps qu'elle « ne s'y opposait pas », avant que le Comité olympique saoudien annonce, à la mi-juin, que le royaume n'enverrait aucune athlète féminine aux Jeux. Décision infirmée le 24 juin par son ambassade à Londres, qui a indiqué que Riyad allait autoriser pour la première fois des athlètes féminines à participer aux JO. Sauf que, deux jours plus tard, la Fédération équestre internationale (FEI) annonçait que, à cause d'une blessure de sa monture, Dalma Rushdi Malhas avait finalement échoué à se qualifier pour Londres. Retour, ou presque, à la case départ.

Incertitudes

Alors que le compte à rebours touche à sa fin, « le CIO est en train d'examiner, selon Ingmar De Vos, secrétaire général de la FEI, le cas d'un certain nombre d'athlètes saoudiennes dans d'autres disciplines ». Viendront, viendront pas, les paris sont ouverts.

On peut en tout cas s'étonner face à de telles tergiversations alors que le règlement des JO dispose que « toute forme de discrimination fondée sur des considérations de sexe ou autres est incompatible avec l'appartenance au mouvement olympique ». Même le Soudan, l'Iran ou encore le Pakistan ont assoupli les règles en matière de pratique sportive féminine. En totale adéquation avec les principes de l'islam.

Un règlement que les Saoudiens ont jusqu'à présent ostensiblement foulé aux pieds sans jamais encourir la moindre sanction, alors que l'Afrique du Sud avait été tenue éloignée des JO aussi longtemps qu'a sévi l'apartheid.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Moyen-Orient

L'EI a exécuté 217 personnes à Palmyre en neuf jours

L'EI a exécuté 217 personnes à Palmyre en neuf jours

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a déclaré qu'il avait des preuves de l'exécution de 67 civils, dont des enfants, et de 150 membres des forces syriennes par des djihadistes de l'EI.[...]

Syrie : l'État islamique s'empare de Palmyre

L'organisation État islamique (EI) s'est emparée entièrement jeudi de la ville antique de Palmyre, dans le désert syrien. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, le groupe extrémiste [...]

Israël : à droite toute !

Benyamin Netanyahou a annoncé sa nouvelle coalition le 6 mai, formée in extremis après deux mois de tractations. Les nationalistes religieux du Foyer juif décrochent plusieurs ministères[...]

Arts plastiques : à Art Dubaï 2015, l'Afrique était bien là

Très présents à Venise pour la biennale internationale d'Art contemporain, exposés récemment à New York pour une version pop-up de la foire d'art africain contemporain1 :54, les artistes[...]

Netanyahou revient sur l'interdiction des autobus israéliens aux travailleurs palestiniens

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a ordonné mercredi de suspendre une mesure tout juste entrée en vigueur. Celle-ci interdisait aux Palestiniens de Cisjordanie occupée allant travailler en Israël[...]

Terrorisme : si Daesh m'était conté

Quatre ouvrages reviennent sur l'État islamique avec un même constat : l'Occident fonce tête baissée dans le piège qui lui est tendu.[...]

Arabie saoudite : périls sur la maison Saoud

Le roi Salman a donné les commandes du gouvernement à une nouvelle génération. Qui devra être audacieuse et éclairée pour répondre aux menaces qui pèsent sur le[...]

Le pape François à Mahmoud Abbas : "Vous êtes un ange de paix"

Le président palestinien Mahmoud Abbas a été qualifié par le pape d'"ange de paix". François s'exprimait lors d'une rencontre entre les deux hommes samedi au Vatican, à la veille[...]

Le Vatican reconnaît officiellement l'État de Palestine

Après plusieurs années de négociations, le Vatican a annoncé mercredi un accord de principe reconnaissant l'État de Palestine. Le document, qui doit être officiellement signé sous[...]

Yémen : selon la coalition, les rebelles ont violé la trêve

La trêve, entrée en vigueur mardi, avait été proposée par l'Arabie saoudite pour permettre l'acheminement de l'aide humanitaire. Selon l'ONU, la situation est jugée[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers