Extension Factory Builder
18/07/2012 à 18:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président ivoirien, Alassane Ouattara. Le président ivoirien, Alassane Ouattara. © AFP

Trop, c'est trop. Pour le président Alassane Ouattara, la dernière évasion qui s'est produite, le 8 juillet, à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) a été la goutte qui fait déborder le vase. Retour sur un grand (remue) ménage.

Même si huit personnes sur les douze qui se sont échappées de la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) ont retrouvé le chemin de la prison, le gouvernement ivoirien a décidé de sévir. Il a remplacé tout le personnel pénitencier par de nouvelles équipes en provenance des autres établissements carcéraux du pays.

Il faut dire que la Maca, réhabilitée à grands frais (2,8 millions d'euros) après la crise postélectorale, s'est distinguée au cours des derniers mois par plusieurs évasions. Pour Loma Matto Cissé, la ministre déléguée à la Justice, celle du 8 juillet est le résultat de « défaillances humaines et matérielles ». Elle met notamment en avant la connivence qui s'est installée entre les détenus et le personnel de surveillance, dont certains membres sont en poste depuis plusieurs années.

Depuis sa réouverture en août 2011, la Maca avait reçu le renfort d'unités armées de la gendarmerie nationale et de la Brigade antiémeute (BAE). Les gendarmes s'occupaient de la surveillance depuis les miradors, et les policiers de la BAE contrôlaient l'entrée principale, tandis que les hommes de l'administration pénitentiaire assuraient une présence dans l'enceinte de l'établissement. Certains détenus ont profité du manque de coordination entre ces trois services pour se faire la belle. Reste à savoir si la décision de remplacer tout le personnel permettra de régler ce problème fondamental. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Drissa Traoré : 'Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs'

Drissa Traoré : "Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs"

"Justice des vainqueurs", "procès politique"... Que ce soit au sujet du prochain procès de Simone Gbagbo ou de ceux de son mari, Laurent, et de Charles Blé Goudé, les critiques son[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

En Guinée, le doute plane à nouveau sur le mont Simandou

Quatre mois après la signature d'un accord entre la compagnie Rio Tinto et l'État pour relancer le développement du mégagisement, la chute des cours du fer vient compromettre leurs plans.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Côte d'Ivoire : Didier Drogba de retour en sélection ?

Deux conseillers du président Alassane Ouattara travaillent actuellement au retour de Didier Drogba en sélection nationale. Pas sûr que l'attaquant star de Chelsea accepte de rempiler avec les[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Le Marocain Karim Tazi veut installer deux usines à Abidjan

 Le groupe Tazi va construire deux usines à Abdijan dans le secteur de la literie et du plastique. Le tout pour un investissement de 15 millions d'euros et un démarrage effectif de la production prévu[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers