Extension Factory Builder
18/07/2012 à 18:03
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président ivoirien, Alassane Ouattara. Le président ivoirien, Alassane Ouattara. © AFP

Trop, c'est trop. Pour le président Alassane Ouattara, la dernière évasion qui s'est produite, le 8 juillet, à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) a été la goutte qui fait déborder le vase. Retour sur un grand (remue) ménage.

Même si huit personnes sur les douze qui se sont échappées de la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) ont retrouvé le chemin de la prison, le gouvernement ivoirien a décidé de sévir. Il a remplacé tout le personnel pénitencier par de nouvelles équipes en provenance des autres établissements carcéraux du pays.

Il faut dire que la Maca, réhabilitée à grands frais (2,8 millions d'euros) après la crise postélectorale, s'est distinguée au cours des derniers mois par plusieurs évasions. Pour Loma Matto Cissé, la ministre déléguée à la Justice, celle du 8 juillet est le résultat de « défaillances humaines et matérielles ». Elle met notamment en avant la connivence qui s'est installée entre les détenus et le personnel de surveillance, dont certains membres sont en poste depuis plusieurs années.

Depuis sa réouverture en août 2011, la Maca avait reçu le renfort d'unités armées de la gendarmerie nationale et de la Brigade antiémeute (BAE). Les gendarmes s'occupaient de la surveillance depuis les miradors, et les policiers de la BAE contrôlaient l'entrée principale, tandis que les hommes de l'administration pénitentiaire assuraient une présence dans l'enceinte de l'établissement. Certains détenus ont profité du manque de coordination entre ces trois services pour se faire la belle. Reste à savoir si la décision de remplacer tout le personnel permettra de régler ce problème fondamental. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : la police appelle à 'ne pas lyncher' les suspects d'enlèvements d'enfants

Côte d'Ivoire : la police appelle à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants

La police ivoirienne a appelé vendredi à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants, comme cela est déjà arrivé en Côte d'Ivoire où une vague d'assassin[...]

L'audiovisuel ivoirien attend beaucoup de la chaîne A+

La nouvelle chaîne satellitaire de Canal+ mise sur les séries africaines. Une bonne nouvelle pour les producteurs d'Abidjan, qui manquent de financements comme de canaux de diffusion.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront[...]

Côte d'Ivoire : important dispositif sécuritaire pour lutter contre les enlèvements d'enfants

Le gouvernement  ivoirien n'a pas attendu longtemps pour tirer la sonnette d'alarme sur le phénomène récurent d'enlèvements d'enfants dans le pays depuis quelques mois.[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2688p019.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2688p019.xml0 from 172.16.0.100