Extension Factory Builder
18/07/2012 à 11:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le gouvernement français n'a pas remis en question la fusion RFI - France 24. Le gouvernement français n'a pas remis en question la fusion RFI - France 24. © AFP

Nommé par Sarkozy, Alain de Pouzilhac a démissionné de la direction de l'Audiovisuel extérieur de la France. Mais le gouvernement socialiste ne remet pas en cause la fusion dont il était le maître d'oeuvre.

Alain de Pouzilhac, PDG de l'Audiovisuel extérieur de la France (AEF), a reçu cinq sur cinq le message du gouvernement socialiste et présenté sa démission, le 12 juillet, avant même le conseil d'administration extraordinaire qu'il avait convoqué. Grand ordonnateur de la fusion contestée entre la chaîne d'information France 24 et les radios RFI et Monte Carlo Doualiya (MCD), l'ancien patron de Havas, nommé par Nicolas Sarkozy en 2008, n'aura survécu que deux mois à l'accession à l'Élysée de François Hollande. Dans la lettre qu'il a adressée aux salariés, il dit prendre « acte du fait que l'État [...] souhaite une nouvelle présidence » et considérer sa mission comme terminée.

Revendication

L'autre enseignement de ces derniers jours, c'est que l'État ne remettra pas en cause le rapprochement juridique des entités qui composent l'AEF (à l'exception de TV5 Monde), suivant les conclusions du rapport remis par Jean-Paul Cluzel. L'ancien président de RFI (de 1995 à 2004) avait été missionné en juin pour proposer des solutions au bras de fer opposant depuis des mois la direction aux syndicats de la radio. Ceux-ci ont néanmoins obtenu - et c'était leur première revendication - que les rédactions restent séparées. Une entité regroupant les services multimédias pourrait toutefois être créée.

Salué pour son travail, le service Afrique de RFI sort rassuré de cette crise. Mais refuse que la radio soit cantonnée à la seule couverture du continent. « Nos auditeurs sont aussi très intéressés par la marche du monde », plaide un journaliste. Dès le mois de septembre, un contrat d'objectifs et de moyens sera élaboré pour la période 2013-2015 ; il apportera des précisions sur les financements accordés par l'État, qui pourraient diminuer, crise oblige.

Quel nouveau patron?

L'autre chantier consistera à détricoter l'organigramme né du début de la fusion des rédactions. Difficile de dire si Anne-Marie Capomaccio et Jean-Karim Fall, nommés directrice des rédactions et directeur adjoint chargé de l'Afrique, réintégreront RFI.

Autant de points d'interrogation que devra gérer le nouveau patron de l'AEF. Parmi les candidats, Marie-Christine Saragosse, directrice générale de TV5 Monde, Olivier Poivre d'Arvor, qui dirige France Culture après avoir été responsable de Culturesfrance, et Jean-Paul Cluzel font figure de favoris. Ce dernier, bien qu'âgé de 65 ans, bénéficierait du soutien de David Kessler, conseiller média à l'Élysée. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une[...]

L'EI prend le contrôle d'un poste-frontière irakien avec la Syrie

 Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont pris dimanche un poste-frontière irakien avec la Syrie après le retrait des forces gouvernementales, ont rapporté un officier de police et un reponsable p[...]

De Paris à Ouagadougou et Rio, mobilisation de milliers de manifestants contre Monsanto

  De Paris à Ouagadougou et Rio, plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi contre le géant américain de la biotechnologie agricole Monsanto, et plus spécialement contre les OGM, p[...]

Éthiopie : ouverture des bureaux de vote, l'EPRDF au pouvoir favori

  Plus de 36 millions d'éthiopiens ont commencé a voter dimanche pour des élections législatives et régionales qui devraient voir une large victoire de la coalition au pouvoir depuis 19[...]

Burundi : les anti-troisième mandat suspendent le "dialogue" après l'assassinat d'un opposant

  Les leaders du mouvement de la contestation contre un troisième mandat du président burundais Pierre Nkurunziza ont annoncé dimanche "suspendre" le dialogue initié avec le gouverne[...]

Nigeria : l'armée dit avoir tué des dizaines d'islamistes de Boko Haram

  L'armée nigériane a affirmé samedi avoir tué des dizaines d'islamistes du groupe armé Boko Haram et libéré 20 otages lors d'une opération dans un fief des insurg&[...]

Religion : béatification d'Irene Stefani, "mère pitié" vénérée au Kenya

Des dizaines de milliers de catholiques se sont réunis samedi à Nyeri, à 150 kilomètres au nord de la capitale kényane Nairobi, pour la cérémonie de béatification de la relig[...]

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

  Les dirigeants africains se montrent remarquablement silencieux sur les naufrages de migrants en Méditerranée, qui concernent pourtant nombre de leurs citoyens, en particulier dans l'ouest du continent, une cr[...]

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Burundi : les manifestants tiennent tête au président Nkurunziza

Au terme d'une nouvelle semaine de manifestations marquées par la répression et la violence, Bujumbura connaissait samedi une trêve décrétée par les leaders du mouvement anti-troisiè[...]

Togo : démission du Premier ministre et de son gouvernement

  Le Premier ministre togolais Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu a remis sa démission et celle de son gouvernement au président Faure Gnassingbé qui l'a acceptée, a annoncé la[...]

Soudan du Sud : l'ONU accuse les belligérants d'avoir tiré sur sa base de Melut

  L'ONU a accusé vendredi l'armée et les rebelles au Soudan du Sud d'avoir tiré sur sa base de Melut, dans le nord-est du pays, et exigé que les responsables soient sanctionnés.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers