Extension Factory Builder
19/07/2012 à 10:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le secret génétique de la banane a été découvert. Le secret génétique de la banane a été découvert. © AFP

Une équipe de chercheurs français a réussi à séquencer le génome de la banane, ouvrant la voie à l'élaboration plus rapide de variétés résistant aux parasites et maladies.

Il aura fallu trois années au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), basé à Montpellier, en France, pour percer les secrets génétiques de la banane. L'équipe de chercheurs de l'unité d'évolution des génomes a ainsi annoncé avoir séquencé celui de ce fruit présent sur tous les étals de la planète. « Nous avons pu avoir le financement et l'aval de l'Agence nationale de la recherche en 2009, explique Angélique D'Hont, responsable de l'unité. Depuis le 11 juillet, la séquence est disponible pour tout le monde. » Le Cirad va ainsi poursuivre la sélection de variétés plus résistantes, notamment à travers son partenariat avec le Centre africain de recherche sur bananiers et plantains (Carbap) au Cameroun.

Rendement

Les maladies de Panamá, des raies noires ou de Sigatoka, ou encore les parasites du sol tels que le charançon sont autant de calamités qui menacent régulièrement les rendements du bananier. L'enjeu est donc de repérer les types de bananes résistantes, puis de les croiser avec d'autres plantes. Par rapport à la sélection phénotypique (individu par individu), longue et fastidieuse, la sélection assistée par marqueur - grâce au génome - permet d'accélérer le processus de tri. « Nous pouvons plus rapidement repérer les variétés de banane qui réunissent les critères de qualité et de résistance », assure Angélique D'Hont.

Enjeu crucial

Les producteurs du monde entier sont concernés et le secteur bananier africain espère bénéficier de cette avancée scientifique. Dans une période d'incertitudes, où les relations privilégiées avec l'Europe sont menacées - les bananes africaines sont exemptées de droits de douane mais ceux appliqués à l'Amérique latine, premier producteur mondial, pourraient être revus à la baisse -, l'amélioration des rendements est un enjeu crucial. Avec 550 000 tonnes de bananes exportées chaque année, principalement vers le Vieux Continent, la filière, qui intéresse quelque 50 000 paysans, joue un rôle important au Cameroun, en Côte d'Ivoire et au Ghana. En juin, le Cameroun a d'ailleurs reçu une aide de 49 millions d'euros des Européens dans le cadre de mesures d'accompagnement des pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Allemagne, la crise d'asthme

Allemagne, la crise d'asthme

Les mauvaises nouvelles se succèdent, l'économie s'essouffle et le spectre de la récession menace. Mais Angela Merkel refuse d'infléchir sa politique. Louable opiniâtreté ou obstina[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Migration : quand les Africains ne défendent pas les Africains

En pleine polémique européenne sur l’immigration, Daxe Dabré n’a pas honte de publier le livre "Je suis noir : j'ai honte...". Aiguillon salutaire dans le débat ou ramassis de[...]

Ebola business, commerce macabre autour d'une épidémie

Des boucles d'oreille aux peluches en forme de virus, les produits dérivés à l'effigie d'Ebola se multiplient sur la Toile. Alors que l'épidémie fait rage, avec un bilan de 10 000 cas en Afrique[...]

Canada : un militaire et un assaillant tués après une fusillade au Parlement d'Ottawa

Un tireur, décrit comme un "terroriste" par le Premier ministre canadien, a tué mercredi un soldat à Ottawa et semé la panique au Parlement avant d'être abattu par la police.[...]

L'OIF aux Africains !

Moins de six semaines nous séparent de l'élection du nouveau secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF). Les 57 chefs d'État ou de gouvernement[...]

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

 Pour prendre la succesion de Christophe de Margerie, décédé le 20 octobre dans un accident d'avion, le groupe français Total a confié le poste de président du Conseil[...]

Ebola : "Je suis un Libérien, pas un virus", la campagne qui veut vaincre la stigmatisation

#IamALiberianNotAVirus (comprenez : "Je suis un Libérien, pas un virus"). C'est la nouvelle campagne qui anime les réseaux sociaux américains pour lutter contre la stigmatisation des personnes[...]

Ebola : mille patients guéris en Afrique de l'Ouest et deux rémissions occidentales

Il y a parfois des nouvelles heureuses dans les tragédies. L'annonce de Médecins sans frontières du "1 000è survivant" d'Ebola sorti de ses centres en Afrique de l'Ouest, ainsi que celle de[...]

Automobile : la Chine, un leader qui pèse lourd en Afrique

Depuis dix ans, les ventes de camions chinois explosent. Pour répondre à la demande, les constructeurs commencent à implanter des usines d'assemblage. Les marques européennes contre-attaquent en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers