Extension Factory Builder
19/07/2012 à 10:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le secret génétique de la banane a été découvert. Le secret génétique de la banane a été découvert. © AFP

Une équipe de chercheurs français a réussi à séquencer le génome de la banane, ouvrant la voie à l'élaboration plus rapide de variétés résistant aux parasites et maladies.

Il aura fallu trois années au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), basé à Montpellier, en France, pour percer les secrets génétiques de la banane. L'équipe de chercheurs de l'unité d'évolution des génomes a ainsi annoncé avoir séquencé celui de ce fruit présent sur tous les étals de la planète. « Nous avons pu avoir le financement et l'aval de l'Agence nationale de la recherche en 2009, explique Angélique D'Hont, responsable de l'unité. Depuis le 11 juillet, la séquence est disponible pour tout le monde. » Le Cirad va ainsi poursuivre la sélection de variétés plus résistantes, notamment à travers son partenariat avec le Centre africain de recherche sur bananiers et plantains (Carbap) au Cameroun.

Rendement

Les maladies de Panamá, des raies noires ou de Sigatoka, ou encore les parasites du sol tels que le charançon sont autant de calamités qui menacent régulièrement les rendements du bananier. L'enjeu est donc de repérer les types de bananes résistantes, puis de les croiser avec d'autres plantes. Par rapport à la sélection phénotypique (individu par individu), longue et fastidieuse, la sélection assistée par marqueur - grâce au génome - permet d'accélérer le processus de tri. « Nous pouvons plus rapidement repérer les variétés de banane qui réunissent les critères de qualité et de résistance », assure Angélique D'Hont.

Enjeu crucial

Les producteurs du monde entier sont concernés et le secteur bananier africain espère bénéficier de cette avancée scientifique. Dans une période d'incertitudes, où les relations privilégiées avec l'Europe sont menacées - les bananes africaines sont exemptées de droits de douane mais ceux appliqués à l'Amérique latine, premier producteur mondial, pourraient être revus à la baisse -, l'amélioration des rendements est un enjeu crucial. Avec 550 000 tonnes de bananes exportées chaque année, principalement vers le Vieux Continent, la filière, qui intéresse quelque 50 000 paysans, joue un rôle important au Cameroun, en Côte d'Ivoire et au Ghana. En juin, le Cameroun a d'ailleurs reçu une aide de 49 millions d'euros des Européens dans le cadre de mesures d'accompagnement des pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

  Les dirigeants africains se montrent remarquablement silencieux sur les naufrages de migrants en Méditerranée, qui concernent pourtant nombre de leurs citoyens, en particulier dans l'ouest du continent, une cr[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

François Durpaire : "La commémoration de la fin de l'esclavage est l'affaire de tous"

François Durpaire est historien, membre du Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage.[...]

Birmanie : les nouveaux boat people

Plus d'un million de Rohingyas, musulmans, sont privés de tout droit et confinés dans des camps de déplacés dans des conditions déplorables. Leur seul espoir ? Fuir par la mer. Au[...]

Niger - Putsch de Seyni Kountché : et si la France n'y était pour rien ?

On croyait tout savoir de la chute du président Diori, en 1974. Mais des archives encore confidentielles suggèrent que le putschiste Seyni Kountché a pris tout le monde de court. Y compris Paris.[...]

Barack Obama à Béji Caïd Essebsi : "Les États-Unis croient en la Tunisie"

À l'ocassion de la réception de Béji Caïd Essebsi à la Maison blanche jeudi, le président amréicain Barack Obama a annoncé son intention d'accorder à la Tunisie le[...]

"Princess of North Sudan" : Disney accusé de glorifier le colonialisme

Le prochain Disney, encore dans les cartons, s'appuie sur l'histoire vraie d'un Américain venu planter l'étendard familial dans le nord du Soudan pour faire de sa fille une "princesse"... Au mépris[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Chine-Taïwan : nuages noirs sur le détroit

À huit mois d'une élection présidentielle à haut risque, la poignée de main très médiatisée entre Xi Jinping et Eric Chu Li-luan ne doit pas faire illusion :[...]

Génocide des Tutsis au Rwanda : déjà condamné en Allemagne, Rwabukombe sera rejugé

L'ancien maire rwandais Onesphore Rwabukombe, condamné l'an passé pour "complicité" dans le génocide des Tutsis en 1994, encourt désormais la perpétuité. Il est[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers