Extension Factory Builder
17/07/2012 à 17:52
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Reproduction de la page d'El Mundo qui a publié, parmi d'autres, la mauvaise photo. Reproduction de la page d'El Mundo qui a publié, parmi d'autres, la mauvaise photo. © J.A.

L'agence de presse officielle espagnole EFE avait provoqué le scandale en diffusant une photo d'enfants palestiniens qu'elle avait présentée comme celle de jeunes Sahraouis blessés par la police marocaine. Or la justice belge vient de condamner pour des faits similaires une chaîne de télévision... espagnole elle aussi.

L'agence de presse officielle espagnole EFE - qui avait diffusé, en novembre 2010, des photos d'enfants palestiniens blessés à Gaza en les présentant comme des jeunes Sahraouis maltraités par la police marocaine et contre laquelle Rabat a enclenché une action en justice - risque fort de tomber sous le coup de la « jurisprudence Antena 3 ». Pour une manipulation du même genre, la chaîne de télévision madrilène a en effet été condamnée le 11 juillet par un tribunal de Bruxelles à verser 215 000 euros d'indemnités à la famille belgo-marocaine des quatre victimes d'un assassinat collectif perpétré en janvier 2010 à Casablanca par un déséquilibré. Dix mois après les faits, Antena 3 avait diffusé les images des quatre cadavres en les présentant comme les victimes d'une bavure commise en marge du démantèlement du camp sahraoui de Gdeim Izik, non loin de Laayoune, par les forces de l'ordre marocaines, le 8 novembre 2010. Ces clichés, largement repris par le Polisario, avaient fait le tour d'internet, au point de susciter une résolution du Parlement européen très critique envers le royaume. Circonstance aggravante : Antena 3 a toujours refusé de diffuser le droit de réponse de la famille Rachidi et de rectifier cette supercherie.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement[...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Sénégal-Maroc : Macky Sall et Mohammed VI signent 13 accords de coopération

À l'occasion de la visite du roi du Maroc au Sénégal, les gouvernements sénégalais et marocain ont signé jeudi, à Dakar, treize accords dans divers domaines, dont les douanes,[...]

Maroc : décès du général Abdelaziz Bennani, ancien numéro 2 de l'armée

L'ancien inspecteur des Forces armées royales, hospitalisé depuis plusieurs mois, est décédé mercredi 20 mai à Rabat. Parcours d'un acteur-clé de l'histoire militaire du royaume.[...]

Torture : retour sur la passe d'armes entre le Maroc et Amnesty International

L'ONG Amnesty International a publié mardi un rapport contenant de nombreuses allégations d'actes de torture commis au Maroc. La délégation interministérielle aux Droits de l'homme lui a[...]

Maroc : Fès en fête avec le festival des musiques sacrées du monde

Le Festival des musiques sacrées du monde débute ce 22 mai. Au programme : kora, guitare et percussions, mais aussi débats sur la tolérance et le pluralisme.[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : un suspect marocain arrêté en Italie

Un suspect marocain a été appréhendé mercredi dans le nord de l'Italie, pour complicité présumée dans l'attentat du Bardo. Le résultat d'une coopération avancée[...]

Festival de musique gnaoua : (ef)fusions mystiques à Essaouira au Maroc

La 18e édition du festival gnaoua d'Essaouira au Maroc s'est déroulée du 14 au 17 mai. Pendant quatre jours, cette cité de l'Atlantique a été rythmée par la rencontre des sons des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers