Extension Factory Builder
19/07/2012 à 10:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
François Hollande (g.) et Joseph Kabila. François Hollande (g.) et Joseph Kabila. © AFP

Joseph Kabila paraît de plus en plus agacé par son homologue français, François Hollande. Celui-ci, on le sait, pose des conditions à sa venue au Sommet de la francophonie, en octobre, à Kinshasa.

François Hollande viendra-t-il en octobre à Kinshasa pour le Sommet de la francophonie ? La décision du nouveau locataire de l'Élysée serait conditionnée à une réforme de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), qui garantirait la transparence des futures élections provinciales, et au jugement des « vrais coupables » dans l'affaire Floribert Chebeya.

Le 7 juillet, lors d'une réunion de haut niveau dans la capitale, le chef de l'État congolais a confié à ses collaborateurs qu'il ne se sentait pas tenu d'obtempérer à ces demandes françaises. « De toute façon, j'ai la guerre à l'Est », a-t-il ajouté. Le conflit du Nord-Kivu pourrait lui servir de prétexte pour proposer un report du sommet... Signe de cette fermeté : le lendemain, le 8, le journaliste belge Thierry Michel, qui venait présenter son film sur l'affaire Chebeya, s'est fait refouler de l'aéroport de Kinshasa. Aussitôt, Paris a « regretté profondément » cette décision.

"Coup de bluff"

« La Francophonie, c'est surtout la France. Si le président français ne venait pas à Kinshasa, nous pourrions nous interroger sur l'opportunité du sommet », convient un haut responsable politique congolais proche de Kabila. Dans les milieux diplomatiques, on préfère plutôt parler de « bras de fer » et de « coup de bluff » entre Paris et Kinshasa. Avec un espoir : « Que les choses bougent en septembre. » C'est en tout cas ce qui est ressorti de l'entretien entre Abdou Diouf, secrétaire général de l'OIF, et Aubin Minaku, président de l'Assemblée nationale congolaise, le 11 juillet, à Bruxelles. Deux jours plus tôt, Abdou Diouf avait été reçu à l'Élysée par François Hollande. Qui a rappelé ses exigences pour envisager un déplacement à Kinshasa. « La balle est dans le camp congolais », conclut une source proche de ce dossier.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Michelle Obama : 'Le sang de l'Afrique coule dans mes veines'

Michelle Obama : "Le sang de l'Afrique coule dans mes veines"

La First Lady américaine Michelle Obama a fièrement rappelé mercredi ses "racines africaines" dans un discours devant les futurs leaders du continent, réunis dans le cadre d'une bourse d'&eacu[...]

Gastronomie sud-africaine : Kobus Botha, captain Barbecue !

Ogre sympathique et farceur, le Sud-Africain Kobus Botha fait découvrir aux Français la gastronomie populaire de son pays. Sa spécialité ? Le braai.[...]

Sommet États-Unis-Afrique : guest-stars et liste noire

À quelques jours du sommet, les délégations du sommet États-Unis-Afrique, qui se tient à Washington du 4 au 6 août, peaufinent leurs dossiers. Surtout celles des invités de[...]

France : Benjamin Stora nommé à la tête de la Cité de l'histoire de l'immigration

L'historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora a été nommé vendredi par le Premier ministre français Manuel Valls à la tête de la Cité nationale de l'histoire de[...]

OMC : l'Inde fait capoter l'accord de Bali

C'est une bombe que l'Inde a fait exploser dans le calme d'une nuit genevoise. New Delhi vient de dire "non" à l'adoption de l'accord de Bali, difficilement approuvé en décembre 2013 et qui visait[...]

Gaza : à peine entré en vigueur, le cessez-le-feu vole en éclats

Moins de quatre heures après son entrée en vigueur, le cessez-le-feu annoncé pour 3 jours n'a pas tenu. Israël accuse le Hamas de l'avoir violé le premier.[...]

États-Unis - Afrique : le virus Ebola s'invite à Washington

En pleine expansion en Afrique de l'Ouest, le virus Ebola inquiète les responsables américains. Le sujet devrait s'imposer comme l'un des thèmes de dernière minute du sommet États-Unis - Afrique,[...]

Vol AH 5017 : une plainte déposée contre X en France

Une semaine après le crash du vol AH 5017 d'Air Algérie, les parents et le frère d'une Française décédée avec son époux et ses trois enfants à bord ont porté[...]

Racisme - Seydou Keita : "Pepe m'avait traité de singe en me crachant dessus"

La rencontre amicale de mardi entre le Real Madrid et l’AS Roma (0-1) a débuté par un coup d’éclat. Après avoir refusé de serrer la main au joueur portugais Pepe, le milieu de terrain[...]

Italie : Matteo Renzi parie sur l'Afrique

Lors de sa visite de trois jours sur le continent, le président du Conseil italien a amorcé une coopération économique inédite.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers