Extension Factory Builder
19/07/2012 à 10:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
François Hollande (g.) et Joseph Kabila. François Hollande (g.) et Joseph Kabila. © AFP

Joseph Kabila paraît de plus en plus agacé par son homologue français, François Hollande. Celui-ci, on le sait, pose des conditions à sa venue au Sommet de la francophonie, en octobre, à Kinshasa.

François Hollande viendra-t-il en octobre à Kinshasa pour le Sommet de la francophonie ? La décision du nouveau locataire de l'Élysée serait conditionnée à une réforme de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), qui garantirait la transparence des futures élections provinciales, et au jugement des « vrais coupables » dans l'affaire Floribert Chebeya.

Le 7 juillet, lors d'une réunion de haut niveau dans la capitale, le chef de l'État congolais a confié à ses collaborateurs qu'il ne se sentait pas tenu d'obtempérer à ces demandes françaises. « De toute façon, j'ai la guerre à l'Est », a-t-il ajouté. Le conflit du Nord-Kivu pourrait lui servir de prétexte pour proposer un report du sommet... Signe de cette fermeté : le lendemain, le 8, le journaliste belge Thierry Michel, qui venait présenter son film sur l'affaire Chebeya, s'est fait refouler de l'aéroport de Kinshasa. Aussitôt, Paris a « regretté profondément » cette décision.

"Coup de bluff"

« La Francophonie, c'est surtout la France. Si le président français ne venait pas à Kinshasa, nous pourrions nous interroger sur l'opportunité du sommet », convient un haut responsable politique congolais proche de Kabila. Dans les milieux diplomatiques, on préfère plutôt parler de « bras de fer » et de « coup de bluff » entre Paris et Kinshasa. Avec un espoir : « Que les choses bougent en septembre. » C'est en tout cas ce qui est ressorti de l'entretien entre Abdou Diouf, secrétaire général de l'OIF, et Aubin Minaku, président de l'Assemblée nationale congolaise, le 11 juillet, à Bruxelles. Deux jours plus tôt, Abdou Diouf avait été reçu à l'Élysée par François Hollande. Qui a rappelé ses exigences pour envisager un déplacement à Kinshasa. « La balle est dans le camp congolais », conclut une source proche de ce dossier.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

États-Unis : un rapport accuse la police de Ferguson de discrimination envers les Noirs

États-Unis : un rapport accuse la police de Ferguson de discrimination envers les Noirs

La police de Ferguson, dans l’État du Missouri aux États-Unis, est accusée d’avoir violé systématiquement les droits des Noirs, selon le rapport de l’enquête du dé[...]

Ensaf Haidar : "Raif Badawi risque désormais la peine de mort pour apostasie"

Selon son épouse, Ensaf Haidar, le blogueur saoudien Raif Badawi, déjà condamné à 1 000 coups de fouet et à dix ans de prison, risque désormais la peine de mort pour apostasie.[...]

Série TV : l'empire des sons de Lee Daniels

Fox TV a créé la surprise, début 2015, en lançant une série qui nous plonge dans l'intimité d'une famille africaine-américaine à la tête d'une grosse maison de[...]

Italie : au moins dix migrants tués dans le naufrage de leur embarcation

Le naufrage d'un bateau transportant des migrants a fait au moins dix morts mardi au large de la Sicile. Quelque 121 personnes ont pu être sauvées par les secouristes.[...]

Angleterre : Drogba fils dans la gueule du loup

S’il devenait footballeur professionnel, le fils de Didier Drogba, Isaac, voudrait représenter l’Angleterre, berceau du foot et… des supporters racistes.[...]

Le sans-abri noir tué par la police de Los Angeles était français

Selon le "Los Angeles Times", le sans-abri abattu dimanche par des policiers à Los Angeles lors d'une altercation était un citoyen français déjà condamné pour braquage aux[...]

Hommage : Éric Rouleau, témoin engagé

Décédé le 25 février, Éric Rouleau, journaliste spécialiste du Proche-Orient, collabora au "Monde" et à "Jeune Afrique". Il fut aussi ambassadeur de[...]

Emmanuel Macron, le coup droit de Hollande

Il est jeune, brillant et séducteur. Jusqu'ici, tout lui réussissait. L'incapacité du ministre de l'Économie à amadouer les "frondeurs" socialistes et à faire[...]

Livres : voyage au bout du Venezuela avec Miguel Bonnefoy

Le vénézuélien Miguel Bonnefoy publie un premier roman réjouissant, "Le Voyage d'Octavio". Chronique.[...]

États-Unis : un homme noir sans-abri, surnommé "Africa", abattu par la police de Los Angeles

Une vidéo montrant un groupe de policiers abattre un sans-abri noir dans un quartier défavorisé de Los Angeles, en Californie, a été publiée lundi sur les réseaux sociaux. Une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2688p008-009.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2688p008-009.xml0 from 172.16.0.100