Extension Factory Builder
20/07/2012 à 18:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Écrivain franco-congolais.

Marie-Andrée Ciprut, psychologue de formation, est l'auteure de textes qui convoquent la rencontre des cultures, la tolérance et l'art du vivre-ensemble. Elle a ainsi publié, entre autres, en 2004, Outre mère. Essai sur le métissage, livre dans lequel on perçoit l'itinéraire d'une femme née en Martinique, venue en Suisse pour poursuivre des études universitaires et mariée à un Suisse qui, lui-même, est né en Iran de père bulgare et de mère roumaine. Un mélange des origines qui traduit avec force ce qu'Édouard Glissant, maître à penser de Ciprut, aurait pu qualifier d'« identité rhizome ». L'auteure, préoccupée par la place de la femme dans nos sociétés, publiera d'ailleurs, en 2008, un essai remarquable, Flore de femmes. Féminitude et influx migratoires.

"Ciprut convoque la recontre des cultures, le vivre-ensemble"

Dans son nouveau livre, La Vie à pile ou face... ou le goût des autres, Ciprut mêle des textes très personnels aux « aventures » vécues à travers un calendrier imaginaire. En janvier, c'est la période de l'Obamania, tandis que février, avec son cortège de festivités, de carnavals, enflamme non seulement la Martinique mais aussi la Suisse, où réside l'auteure. Le mois de mars « énerve » Ciprut, et elle le dit dans un pamphlet qui réclame les droits de la femme. Avril traîne de drôles de poissons migratoires et identitaires. Quand arrive mai, on pense à l'Histoire, celle de la Caraïbe, là où, en 1492, apparut Christophe Colomb. Une terre qui allait trembler en 1902, avec l'éruption du volcan de la montagne Pelée. Ciprut retrouvera son « vieil homme », le grand Césaire, témoin infatigable, voix rebelle du peuple noir.

Marche du monde

Dans chaque « mois », l'auteure nous plonge dans l'Histoire, fouille des éléments qui, éparpillés, se rassemblent et éclaircissent notre vision sur la marche du monde. Certains textes sont des plaidoyers contre le racisme, la xénophobie, voire une lettre ouverte au président de la République française élu en 2007 et qui choisit d'aller retrouver ses amis dans un célèbre restaurant des Champs-Élysées.

Et il arrive que, dans son pèlerinage à travers le monde, notamment en Iran, l'éclat de colère s'empare de l'auteure contre les mariages forcés. Cela, c'est en novembre, mois sombre, mois de deuil. L'auteure songe alors à décembre, qui clôt le livre, mois de détente, de légèreté. Et on peut pousser la chanson.

En somme, Ciprut nous donne à lire un livre d'amitié, de sourires, d'impertinence, avec une expérience multiculturelle qui traverse ses réflexions sans nous assommer de morale. Ce qui est rare en ces temps. 

- La Vie à pile ou face...ou le goût des autres, de Marie-Andrée Ciprut, Ibis Ruge Éditions, 10 pages, 15 euros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

AUTRES

Cameroun : l'armée riposte à Boko Haram et tue 116 de ses combattants

Cameroun : l'armée riposte à Boko Haram et tue 116 de ses combattants

Les soldats camerounais positionnés à Amchidé, à la frontière avec le Nigeria, ont "riposté" à une attaque de Boko Haram mercredi, tuant "116 islamistes", a[...]

Centrafrique : quel avenir pour les déplacés du camp de Mpoko ?

Les jours du camp de déplacés de l'aéroport de Mpoko sont-ils comptés ? Du côté de la Minusca ou du gouvernement centrafricain, l'installation dérange et les acteurs humanitaires son[...]

Centrafrique : toujours 182 986 déplacés internes et 420 000 réfugiés dans les pays voisins

182 986 déplacés internes. 420 000 réfugiés dans les pays voisins. Le point sur la situation humanitaire en Centrafrique, mi-décembre 2014, un peu plus d'un an après l'entrée en vig[...]

testbis

[...]

Photographie : Joan Bardeletti et la petite prospérité des classes moyennes africaines

Qui fait partie des classes moyennes ? Accompagné de chercheurs en sciences sociales, le photographe Joan Bardeletti montre les réalités quotidiennes d'une catégorie trop souvent fourre-tout.[...]

Constitution & Cenco, paroles d'Évangile en RDC

Opposante historique au pouvoir, l'Église catholique reprend du service en RDC. Par deux fois cette année, elle s'est dite fermement opposée à une révision constitutionnelle en faveur de [...]

Algérie : El-Para et l'argent des otages du GSPC

Abderrazak el-Para, l'ex-émir du GSPC, a finalement confirmé que l'Allemagne avait versé une rançon de 5 millions d'euros en 2003.[...]

Tunisie : des jihadistes revendiquent les assassinats de Chokri Belaïd et de Mohamed Brahmi

Abou Mouqatel (de son vrai nom Abou Bakr al-Hakim), un jihadiste tunisien recherché par les autorités, a revendiqué mercredi l'assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, tués en 2013.[...]

Centrafrique : 28 morts dans des affrontements à Mbrès

De violents affrontements sont en cours depuis mardi entre des éléments anti-balaka et ex-Séléka. 28 personnes sont mortes à Mbrès, une ville située à 300 km au nord de Bangu[...]

Côte d'Ivoire : confirmation de l'interdiction du congrès du FPI, Affi N'Guessan renforcé

En déclarant mercredi "nul et non avenu" le congrès du Front patriotique ivoirien (FPI), la justice ivoirienne a donné raison à Pascal Affi N’Guessan, qui souhaitait d'abord voir tranch&[...]

Ebola : trois choses à savoir sur la tournée de Ban Ki-moon en Afrique de l'Ouest

Ban Ki-moon a annoncé mercredi à New York qu'il se rendra à partir du 18 décembre en Afrique de l'Ouest. Une tournée dans les pays qui ont été touchés par le virus Ebola. Pou[...]

Documentaire : trois garçons, une fille et la révolution

Mêlant fiction et réalité, la réalisatrice Raja Amari raconte les prémices et le déroulement de la révolution tunisienne à travers quelques documents d'archives, mai[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers