Extension Factory Builder
11/07/2012 à 17:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le club de Getafe s'est fait escroqué par des faux investisseurs moyen-orientaux. Le club de Getafe s'est fait escroqué par des faux investisseurs moyen-orientaux. © AFP

Le club de Getafe, qui joue en Liga espagnole, a été victime d'une énorme escroquerie montée par de faux investisseurs moyen-orientaux. Il n'est pas le seul.

Pays parmi les plus métissés au monde, le Brésil ne manque pas de diversité. Un Carioca peut donc fort bien ressembler à un Danois, à un Italien, à un Congolais ou à un Arabe. Le réseau d'escrocs que la police catalane a réussi à démanteler à la mi-juin n'avait sans doute pas poussé très loin ses investigations anthropologiques, mais il avait trouvé un cheikh arabe très présentable - et surtout, pas cher - en la personne d'un... serveur brésilien.

Dans l'Espagne en crise, un billet de 50 euros royalement offert par des individus à la morale douteuse peut faire tourner bien des têtes. L'appât brésilien qui touchait cette somme ridicule pour chacune de ses prestations n'était qu'un maillon d'une chaîne bien huilée. Le système était simple. Surfant sur la vague des investissements arabes (du Golfe) dans le football européen (Paris-SG, Malaga, Manchester City), les escrocs avaient proposé au club de Getafe, confronté à de graves difficultés financières, de lui apporter une aide comprise entre 10 millions et 20 millions d'euros dont le versement se serait étalé sur plusieurs années, sous réserve du maintien de l'équipe en Liga. Ángel Torres, le président de Getafe (une cité-dortoir de la banlieue sud de Madrid), avait, comme plusieurs entrepreneurs espagnols, prêté une oreille plus qu'attentive à ce baratin. Bien entendu, les aigrefins avaient exigé en échange le versement d'une caution garantissant la solvabilité du club...

Photos truquées

Ébloui par les somptueuses réceptions organisées dans des palaces de Barcelone et des photos truquées montrant les faux investisseurs en compagnie du roi Juan Carlos, Torres s'est laissé abuser. Il n'a déchanté qu'après avoir déposé à sa banque les deux premiers chèques établis par les prétendus investisseurs : ils n'étaient pas provisionnés. Une dizaine d'autres sociétés auraient été victimes de cette escroquerie de grande ampleur, mais on ne connaît pas le montant total du préjudice.

Sept personnes ont déjà été interpellées, et la police catalane laisse entendre que les arrestations devraient se poursuivre. Ce qui signifie que la liste des pigeons risque de s'allonger.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Islam : #ISpeakOutBecause, l'opération 'Indignez-vous' des musulmans américains sur Twitter

Islam : #ISpeakOutBecause, l'opération "Indignez-vous" des musulmans américains sur Twitter

L’influente association américaine Muslim Public Affairs Council (le Conseil musulman des affaires publiques) a lancé une grande campagne sur les réseaux sociaux, le 6 août dernier, pour appeler [...]

Argentine : 3 membres de la famille du pape François trouvent la mort dans un accident de voiture

Trois parents du pape François, ont été tués dans un accident de la route mardi, dans la province de Cordoba en Argentine.[...]

Bruxelles : quand le chef du protocole arrache le niqab d'une princesse qatarie

Ivre, il... arrache le mauvais niqab ? Jean-Marie Pire, le chef du protocole de la ville de Bruxelles, n'a en tout cas pas fini d'entendre parler de cette histoire. Jeudi dernier, il  a tout bonnement dévoilé[...]

Meurtre de Michael Brown : Barack Obama est-il le seul à pouvoir ramener l'ordre à Ferguson ?

Barack Obama doit-il s'impliquer plus personnellement pour faire baisser les tensions raciales qui secouent les États-Unis après la mort de Michael Brown ? La question continue de se poser pour le premier[...]

Gaza : vers un accord a minima entre Israël et les Palestiniens ?

Israéliens et Palestiniens se sont mis d'accord lundi soir sur la prolongation de vingt-quatre heures du cessez-le-feu en vigueur à Gaza. Cette décision adoptée in extremis, peu avant l'expiration de la[...]

Irak : les combattants kurdes poursuivent leur offensive face à l'État islamique

Les combats continuent de faire rage dans le nord de l'Irak. Après avoir repris le contrôle du plus grand barrage du pays, les combattants kurdes ont poursuivi lundi leur offensive, appuyés par des raids [...]

Pour Nadine Morano, une femme voilée sur une plage, "c'est une atteinte à notre culture"

Il y a l'art de la polémique. Et Nadine Morano le connaît bien. L'ex-ministre UMP s'est indignée lundi sur les réseaux sociaux d'avoir croisé une femme voilée sur une plage, y voyant[...]

BRICS : tous pour un, mais lequel ?

S'estimant mal représentés dans les institutions de Bretton Woods, le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud ont créé leur propre banque de développement. Mais[...]

CPI : Botswana, Sénégal et Sierra Leone se disputent la présidence de l'Assemblée

L'Assemblée des États parties au statut de Rome doit être présidée par un État africain en 2015. Mais aucun des trois candidats en lice ne se désiste pour un autre.[...]

Gaza : l'Afrique du Nord solidaire avec les Palestiniens... mais de loin

Malgré l'indignation populaire, le soutien témoigné aux habitants de Gaza semble bien superficiel en Afrique du Nord. Entre instabilité politique et crise économique, les chefs[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers