Extension Factory Builder
13/07/2012 à 16:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Malek Chebel a déjà plus de 30 livres à son actif. Malek Chebel a déjà plus de 30 livres à son actif. © F. Dufour/AFP

Dans son "Dictionnaire amoureux de l'Algérie", l'anthropologue Malek Chebel propose de découvrir son pays natal de l'Antiquité à nos jours, à travers ses populations, sa géographie, ses hommes et sa culture. Sans éluder les questions qui fâchent.

On ne présente plus Malek Chebel, anthropologue, spécialiste du monde arabe, auteur prolifique de plus de 30 livres dont la majorité traite de l'Islam dans tous ses états. Il est le seul à ce jour à avoir publié trois ouvrages dans la collection à succès « Dictionnaire amoureux ». Aujourd'hui, après en avoir fait de même avec l'Islam (en 2004) et Les Mille et Une Nuits (2010), il déclare sa flamme à son pays natal, l'Algérie, auquel, paradoxalement, il n'avait pas encore consacré d'ouvrage spécifique de quelque importance.

Alors qu'on célèbre ces temps-ci le cinquantième anniversaire de la fin de la guerre d'indépendance, cet ouvrage aurait pu n'être qu'un de plus parmi tous ceux qui sont parus depuis quelques mois sur l'Algérie. Bien au contraire, il tranche avec tous les autres en nous proposant de découvrir le pays à travers la totalité de son histoire, de l'Antiquité romaine à la colonisation, puis à nos jours, mais aussi en présentant sa, ou plutôt ses populations, sa géographie, ses villes, ses grands hommes et les diverses facettes de sa culture, humour local - spécialité : l'autodérision - et cuisine compris.

"Analphabètes trilingues"

Les sujets polémiques ou délicats - du « couple cornélien » Arabes-Kabyles aux si nombreux Algériens « analphabètes trilingues », en passant par la corruption ou la prostitution - ne sont pas éludés dans cet ouvrage souvent sévère à l'égard du régime autoritaire en place depuis 1962. On peut s'étonner de ne pas trouver parmi les 250 « entrées » du dictionnaire les termes « islamiste » ou « militaire ». Mais ce n'est pas un oubli. Malek Chebel préfère aborder ces thèmes de biais, notamment à travers une critique des « trois conservatismes » qui handicapent le pays (le militaire, le politique et le religieux), évitant ainsi les poncifs ou les simplismes.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : douze jihadistes en fuite condamnés à mort pour un attentat en 2008

Algérie : douze jihadistes en fuite condamnés à mort pour un attentat en 2008

Douze jihadistes ont été condamnés à mort mercredi en Algérie et deux autres à la prison à vie pour leur rôle dans un attentat à la bombe en 2008 qui a fait deux morts [...]

Algérie : camouflet pour Amar Saadani, le patron du FLN...

C'est une sacrée gifle que vient de recevoir Amar Saadani, le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN), déjà confronté à la contestation de plusieurs[...]

Affaire Sonatrach-Saipem : Bedjaoui face à la justice italienne

Impliqué dans une affaire de corruption internationale touchant les géants pétroliers Sonatrach et Saipem, l'homme d'affaires doit maintenant faire face à la justice italienne.[...]

Algérie : Amine Mazouzi prend ses fonctions à la tête de Sonatrach

Il succède à Saïd Sahnoun, désigné en juillet 2014 à titre intérimaire après le limogeage de son prédécesseur, Abdelhamid Zerguine.[...]

Ramtane Lamamra : il ne reste en Algérie "que des résidus de terrorisme"

Lors d’une déclaration à la presse, jeudi, Ramtane Lamamra, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a qualifié de "spectaculaire"[...]

Algérie : 23 jihadistes tués près de Bouira lors d'une opération de l'armée

L’armée populaire nationale algérienne a lancé mardi une importante opération contre des jihadistes dans les alentours de la capitale. Au moins 23 terroristes ont été[...]

Algérie : Tayeb Belaïz, c'est son coeur qui l'a lâché

Les problèmes de santé de Tayeb Belaïz, 67 ans, l'ont finalement contraint à quitter son poste de ministre de l'Intérieur le 14 mai. En guise de lot de consolation, il hérite du poste[...]

Le jihadiste algérien Belmokhtar dément l'allégeance de son groupe à l'EI

Le chef jihadiste Mokhtar Belmokhtar a réaffirmé la loyauté de son groupe, Al-Mourabitoune, à Al-Qaïda et démenti l'allégeance à l'État islamique (EI) proclamée[...]

Algérie : 21 terroristes recherchés après l'assassinat de quatre agents de sûreté

Quatre retraités algériens ont été tués puis brûlés par des terroristes dans la région de Batna, (est) le 12 mai. Les unités algériennes de lutte contre le[...]

Farid Benstiti, l'homme qui a mené le PSG en finale de la Ligue des Champions

Jeudi soir, les joueuses du Paris SG se sont inclinées sans rougir à la dernière minute en finale de la Ligue des Champions, à Berlin, face au FFC Francfort (1-2). Farid Benstiti,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers