Extension Factory Builder
13/07/2012 à 16:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Malek Chebel a déjà plus de 30 livres à son actif. Malek Chebel a déjà plus de 30 livres à son actif. © F. Dufour/AFP

Dans son "Dictionnaire amoureux de l'Algérie", l'anthropologue Malek Chebel propose de découvrir son pays natal de l'Antiquité à nos jours, à travers ses populations, sa géographie, ses hommes et sa culture. Sans éluder les questions qui fâchent.

On ne présente plus Malek Chebel, anthropologue, spécialiste du monde arabe, auteur prolifique de plus de 30 livres dont la majorité traite de l'Islam dans tous ses états. Il est le seul à ce jour à avoir publié trois ouvrages dans la collection à succès « Dictionnaire amoureux ». Aujourd'hui, après en avoir fait de même avec l'Islam (en 2004) et Les Mille et Une Nuits (2010), il déclare sa flamme à son pays natal, l'Algérie, auquel, paradoxalement, il n'avait pas encore consacré d'ouvrage spécifique de quelque importance.

Alors qu'on célèbre ces temps-ci le cinquantième anniversaire de la fin de la guerre d'indépendance, cet ouvrage aurait pu n'être qu'un de plus parmi tous ceux qui sont parus depuis quelques mois sur l'Algérie. Bien au contraire, il tranche avec tous les autres en nous proposant de découvrir le pays à travers la totalité de son histoire, de l'Antiquité romaine à la colonisation, puis à nos jours, mais aussi en présentant sa, ou plutôt ses populations, sa géographie, ses villes, ses grands hommes et les diverses facettes de sa culture, humour local - spécialité : l'autodérision - et cuisine compris.

"Analphabètes trilingues"

Les sujets polémiques ou délicats - du « couple cornélien » Arabes-Kabyles aux si nombreux Algériens « analphabètes trilingues », en passant par la corruption ou la prostitution - ne sont pas éludés dans cet ouvrage souvent sévère à l'égard du régime autoritaire en place depuis 1962. On peut s'étonner de ne pas trouver parmi les 250 « entrées » du dictionnaire les termes « islamiste » ou « militaire ». Mais ce n'est pas un oubli. Malek Chebel préfère aborder ces thèmes de biais, notamment à travers une critique des « trois conservatismes » qui handicapent le pays (le militaire, le politique et le religieux), évitant ainsi les poncifs ou les simplismes.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Algérie : le gendarme de la Bourse suspend l'entrée de Cevital au capital de NCA Rouiba

 La Cosob justifie la suspension par l'attente de la décision de l'État algérien d'exercer (ou pas) son droit de préemption. Une décision liée au statut étranger du[...]

Signature d'une convention franco-algérienne sur la formation des imams

Bientôt les imams algériens envoyés en France seront formés pour être en "harmonie avec les exigences de la République" française. C'est ce que stipule, entre autres, la[...]

Infrastructures : les 10 projets africains qui ont marqué 2014

Le cabinet d'audit et de conseil KPMG vient de publier l'édition 2014 de son classement des 100 projets d'infrastructure de "classe mondiale". Une dizaine d'entre eux se trouvent sur le continent. Revue de[...]

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo... Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Algérie : El-Para et l'argent des otages du GSPC

Abderrazak el-Para, l'ex-émir du GSPC, a finalement confirmé que l'Allemagne avait versé une rançon de 5 millions d'euros en 2003.[...]

Devant la chute des cours du pétrole, l'Algérie change de ton

La chute du cours du pétrole en dessous de 60 dollars et la perspective d’un prix bas à moyen terme ont ébranlé l'assurance de l'Algérie. Le ton est désormais à l'urgence et[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Cameroun - Me Bertrand : "On nous cache quelque chose sur la mort d'Albert Ebossé" en Algérie

Le 23 août dernier, quelques minutes après la rencontre entre la JS Kabylie et l’USM Alger (1-2), l’attaquant camerounais de la JSK Albert Ebossé (24 ans) trouvait la mort à la sortie du[...]

Algérie : un maire assassiné, "acte terroriste" selon la gendarmerie

Le maire de la commune algérienne de Bordj El Emir Abdelkader (nord) a été assassiné vendredi par des "terroristes", qui l'ont tué par balles et égorgé, a annoncé[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers