Extension Factory Builder
13/07/2012 à 11:00
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La course à pieds, spécialité des Kényans. La course à pieds, spécialité des Kényans. © Tony Karumba/AFP

Mais comment font-ils ? Deux livres parus récemment tentent de percer le secret de ces athlètes est-africains, kényans en particulier, que l'on retrouvera certainement sur les podiums aux JO de Londres.

Sans trop prendre de risques, il est déjà possible de parier qu'il y aura des Kényans sur les podiums lors des Jeux olympiques de Londres (du 27 juillet au 12 août 2012). C'est de notoriété publique, ils dominent la plupart des disciplines de course à pied : même les Éthiopiens ont du mal à tenir le rythme. Une telle supériorité ne peut laisser indifférent, et nombreux sont ceux qui cherchent à expliquer le pourquoi d'une domination qui a parfois tendance à nourrir des clichés raciaux.

Deux livres viennent de paraître sur le sujet. Favorisant une explication biologique au détriment des facteurs sociologiques, Jean-Philippe Leclaire publie Pourquoi les Blancs courent moins vite (Grasset), ouvrage consacré aux performances des sprinteurs. Journaliste britannique adepte des enquêtes de terrain, Adharanand Finn a choisi un autre parti. Coureur amateur de bon niveau, il est allé s'entraîner au Kenya avec femme et enfants dans l'espoir, si ce n'est de gagner le marathon de Lewa, du moins de le terminer en mettant en pratique les « recettes miracle » des athlètes du pays.

Est-il arrivé au bout des 42,195 km, la distance mythique parcourue par le messager grec Phidippidès en 490 av. J.-C. entre les villes de Marathon et Athènes ? Pour le savoir, il faudra lire Courir avec les Kényans. Les secrets des hommes les plus rapides du monde (JC Lattès), dans lequel il relate son expérience. La démarche peut paraître masochiste, mais le journaliste du Guardian et de Runner's World parvient, en se mettant en scène, à raconter une histoire entraînante tout en faisant la part belle aux hommes et aux femmes qui, tous les jours, partent s'entraîner sur les routes avant même que le soleil ne se lève. Le lieu qu'il a choisi pour apprendre à courir comme eux n'est autre qu'Iten, cette ville de la vallée du Rift où vivent et se retrouvent les coureurs de fond du pays. À tous les coins de rue ou presque, un centre d'entraînement. Partout, des athlètes qui ont à leur actif une ou plusieurs victoires remarquables dans le monde. 

Aucune recette miraculeuse

Tout en s'appliquant à courir « comme un Kényan », c'est-à-dire en posant d'abord la pointe du pied puis le talon, Finn multiplie les rencontres et les interviews sans jamais perdre de vue son objectif. « Les Kényans disent toujours en plaisantant que c'est l'ugali [le plat national, à base de farine de maïs ou de mil et d'eau, NDLR] qui les rend si rapides, écrit-il. Ça n'est pas aussi tiré par les cheveux qu'il y paraît. Si, à lui seul, l'ugali n'est pas le secret des coureurs kényans, c'est une petite pièce du puzzle que je m'efforce peu à peu de compléter. » Et au bout de son long reportage, qui est aussi un portrait du Kenya contemporain, il conclut : « En définitive, il n'y a ni panacée, ni gène de la course à pied, ni recette d'entraînement miraculeuse. [...] J'énumère mentalement leurs secrets : une enfance rude et active, passée à courir pieds nus, la nécessité d'aller à l'école en courant, l'altitude, l'alimentation, l'exemple donné par les champions, une conception spartiate de l'entraînement, les camps d'entraînement, concentration et sérieux, force de caractère, désir de réussir, d'améliorer son existence, conviction d'être capable de gagner, pas d'alternative, abondance des pistes où s'entraîner, temps passé à se reposer, culture omniprésente de la course à pied et respect dont elle jouit. »

Fin observateur, Finn ne se gêne pas pour regarder le dos de la médaille. Et, s'il constate que bien des coureurs parviennent à s'assurer, avec leurs gains, une vie correcte au pays, il sait qu'« à moins de gagner les Jeux olympiques, un athlète est vite oublié au Kenya ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Kenya

Kenya : un restaurant chinois fermé pour 'racisme'

Kenya : un restaurant chinois fermé pour "racisme"

Un restaurant chinois de Nairobi a été forcé de fermer ses portes. L'établissement de la capitale kényane est accusé de "racisme" après avoir instauré une consigne [...]

Pour se protéger des Shebab, le Kenya veut ériger un mur

Le Kenya a annoncé qu'il érigera un à la frontière somalienne pour contrer les attaques des Shebab.[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

La mosaïque linguistique africaine : carte des langues parlées sur le continent

En décembre dernier, le Parlement sénégalais s’est doté d’un système de traduction simultanée permettant aux députés de s’exprimer dans leur langue[...]

Kenya : un soldat et cinq shebab présumés tués dans des affrontements

Un soldat kényan et cinq Somaliens soupçonnés d'être liés aux islamistes shebab ont été tués mercredi dans des affrontements au nord de l'île kényane de Lamu.[...]

Kenya : Lupita Nyong'o, actrice oscarisée

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Kenya : Ory Okolloh, à l'avant-garde des nouvelles technologies

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Kenya : Jacqueline Mugo, figure de proue des patrons africains

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Kenya : un responsable évangéliste tué par balle devant une église à Mombasa

  Un responsable évangéliste a été tué par balle dimanche dans la ville côtière kényane de Mombasa, devant l'église où il s'apprêtait à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2686p040.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2686p040.xml0 from 172.16.0.100