Extension Factory Builder
05/07/2012 à 11:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'avocat français Éric Dupond-Moretti L'avocat français Éric Dupond-Moretti © Niviere/SIPA

Les français Pierre Haïk et Éric Dupond-Moretti remplaceront Patrick Maisonneuve, avocat de l'État gabonais,  dans l'affaire des "biens mal acquis".

Avocat de l'État gabonais, Patrick Maisonneuve a été déchargé de l'affaire des « biens mal acquis ». Sur les conseils de Robert Bourgi, toujours en cour au Palais du bord de mer, à Libreville, il sera remplacé par Pierre Haïk et Éric Dupond-Moretti.

À en croire une source proche de la présidence, Ali Bongo Ondimba a discrètement rencontré ces derniers, le 24 juin, dans un grand hôtel londonien. Haïk est un fin connaisseur des arcanes juridiques de la Françafrique. Le Lillois Dupond-Moretti, surnommé Acquittator dans les prétoires (il a obtenu son centième acquittement dans l'affaire de l'assassinat de Brahim Déby, le fils du président tchadien retrouvé mort à Courbevoie en juillet 2007), est quant à lui une star du barreau habile à utiliser les médias. Dernier client en date : Abdelkader Merah, le frère de l'auteur des tueries de Toulouse et de Montauban.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Gabon

Gabon - Jean Rémy Ossibadjouo  : Franceville, 'un paradis pour jeunes médecins'

Gabon - Jean Rémy Ossibadjouo : Franceville, "un paradis pour jeunes médecins"

Pôle sanitaire de référence au Gabon, le centre hospitalier régional de Franceville est moderne et bien coté. Mais souffre d'un manque de praticiens.[...]

Gabon : Franceville blues

Dans le fief de l'ancien président gabonais Omar Bongo Ondimba, les demeures laissées à l'abandon illustrent le changement d'ère. Les cartes du pouvoir sont aujourd'hui redistribuées.[...]

Assises sociales au Gabon : un pacte en trois actes

À l'issue des Assises sociales, qui se sont tenues à Libreville les 25 et 26 avril, le chef de l'État a annoncé les mesures concrètes qu'il avait[...]

Corruption au Gabon : la fête est-elle finie ?

Les magistrats seront-ils libres de mener l'opération "mains propres" ? Une campagne anticorruption qui menace l'opposition comme la majorité.[...]

Gabon - Ali Bongo Ondimba : "Le temps de l'impunité est révolu"

Bilan, gouvernement, réformes, opposition, présidentielle 2016, corruption, Centrafrique, France... Cinq ans après son élection, le chef de l'État gabonais s'explique.[...]

Gabon : ministres en sursis

Une demi-douzaine de ministres gabonais sont menacés de limogeage, pour différentes raisons. Explications.[...]

Gabon : Minkébé, dernière frontière sauvage

Le parc national de Minkébé est l'un des rares à être inhabité. Afin de préserver ses richesses, les brigades de la jungle ne doivent jamais baisser la garde.[...]

Gabon : septentrion désenchanté

Chômage, sida, exode rural... La province gabonaise a perdu de son panache. Elle reprend peu à peu des couleurs grâce à la relance des activités économiques et à la mise[...]

Gabon : un système de santé encore fébrile

L'État a investi massivement dans les hôpitaux et les centres de santé sur tout le territoire. Reste à trouver les médecins qualifiés et le personnel soignant pour les faire[...]

Gabon : Ona Ondo, Monsieur Loyal

Le troisième Premier ministre, Ona Ondo, d'Ali Bongo Ondimba doit mettre en oeuvre le nouveau contrat social et regagner sa province d'origine, le Woleu-Ntem, à la cause présidentielle.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers