Extension Factory Builder
04/07/2012 à 11:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Abou Diouf, secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie. Abou Diouf, secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie. © AFP

Les entretiens entre officiels français et congolais, entre ces derniers et les représentants de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), se multuplient à l'approche du Sommet de la francophonie prévu à Kinshasa du 12 au 14 octobre. Objet des discussions : la participation de François Hollande et la possibilité de délocaliser le sommet.

François Hollande doit recevoir Abdou Diouf, le secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), le 9 juillet à l'Élysée. L'entretien portera essentiellement sur le Sommet de la francophonie prévu à Kinshasa du 12 au 14 octobre. Raymond Tshibanda, le ministre congolais des Affaires étrangères, a lui aussi rencontré Diouf, le 27 juin à Paris. Ce dernier a insisté sur la nécessité pour la RDC de faire des progrès en matière de transparence électorale, d'État de droit et de respect des libertés. Quant à Bernard Valcourt, le ministre canadien de la Francophonie, il a fait un crochet par Paris, les 27 et 28 juin, après un séjour à Kinshasa. Au programme : un entretien avec Diouf et avec Yamina Benguigui, son homologue française. L'objet de ces conciliabules ? « Décider si le sommet aura bien lieu à Kinshasa, et quand ; et statuer sur l'éventuelle participation de Hollande », explique une source proche du dossier. Si Kinshasa se montre optimiste, Paris et l'OIF restent prudents. Élément de poids dans la balance : si le sommet devait être reporté, déplacé ou se tenir en l'absence de François Hollande, « ce serait très mal perçu dans toute l'Afrique centrale », explique un diplomate. Et Kinshasa aurait alors toute latitude pour se jeter dans les bras sud-africains et chinois.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : deux jeunes tués dans une manifestation contre la Monusco dans l'Est

RDC : deux jeunes tués dans une manifestation contre la Monusco dans l'Est

Les protestations contre la Monusco ont fait deux morts et un blessé par balle mardi, dans l'est de la RDC, a annoncé mercredi une fédération d'association.[...]

RDC : "Vieux Ebola", le nouveau surnom de Koffi Olomidé ne passe pas

Le chanteur congolais (RDC) Koffi Olomidé, 58 ans, été arrêté mardi à Kinshasa pour avoir accroché dans la rue des banderoles annonçant le concert de "Vieux [...]

France : Patrick Balkany rattrapé par ses pratiques douteuses en Afrique

Patrick Balkany, député et maire de Levallois-Perret, en banlieue parisienne, a été mis en examen, mardi, pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de[...]

RDC : le docteur Mukwege, lauréat du prix Sakharov du Parlement européen

Le docteur congolais Denis Mukwege s'est vu décerner mardi le Prix Sakharov 2014 pour son travail auprès des femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits armés de l'est de la RDC.[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

La RD Congo vend son énergie et son potentiel agricole à Londres

 Le premier Global Africa Investment Summit à Londres a été nettement dominé par la présence des pays anglophones. Rare exception, la RD Congo a présenté plusieurs projets[...]

RDC : opération "villes mortes" dans les grandes agglomérations du Nord-Kivu

Une opération "villes mortes" a été organisée mardi dans la plupart des grandes agglomérations du Nord-Kivu (est de la RDC) pour protester contre l'insécurité[...]

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

RDC : après les massacres à Béni, la ville n'a plus confiance dans l'armée

Les rebelles ougandais de l'ADF-Nalu (Forces démocratiques alliées – Armée de libération de l’Ouganda) sèment la terreur à Beni, dans l'est de la RDC.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers