Extension Factory Builder
28/06/2012 à 15:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Bill Clinton entouré de Tasha Reign et de Brooklyn Lee, deux stars du cinéma porno. Bill Clinton entouré de Tasha Reign et de Brooklyn Lee, deux stars du cinéma porno. © DR

Bill Clinton est l'ami des stars et l'ancien président ne ménage pas ses efforts afin de collecter des fonds pour la campagne de Barack Obama. Un soutien à double tranchant !

À 65 ans, Bill Clinton remonte sur scène et joue les chauffeurs de salle pour Barack Obama. Objectif : faire affluer l'argent dans les caisses du candidat démocrate. Le 4 juin, Bill a ainsi chaperonné Barack lors d'un grand raout new-yorkais. Dîner chez le milliardaire Marc Lasry, à 40 000 dollars le couvert. Gala au Waldorf Astoria, où 500 invités ont applaudi le hard-rockeur Jon Bon Jovi pour 2 500 dollars. Enfin, Barack on Broadway, un concert à 250 dollars la place en présence de 1 700 spectateurs et d'une pléiade de stars. Les recettes de cette quête devraient dépasser 3,6 millions de dollars. Et un tirage au sort permettant à trois heureux élus de rencontrer les deux compères en tête à tête pourrait doubler la mise.

Du temps où il était candidat, Clinton excellait dans cet exercice. À ceci près qu'en 1992 sa campagne présidentielle avait coûté 61 millions de dollars, une somme inférieure à celle dépensée le 7 juin lors de l'élection du gouverneur de l'État du Wisconsin ! Ce qui n'a pas changé, c'est l'aisance avec laquelle l'ex-président charme son auditoire. Vantant le « bon bilan » d'Obama dans un « contexte très difficile », il a éreinté Mitt Romney, son adversaire, estimant que, s'il venait à être élu, sa politique « serait calamiteuse pour les États-Unis et pour le monde ». « Qui aurait imaginé que les républicains, dont le fonds de commerce a été pendant des décennies de se moquer de la "vieille Europe", finiraient par adopter sa politique économique ? a ironisé Clinton. Faisons la politique de la zone euro. Ils ont un taux de chômage de 11 %. On peut y arriver si on essaie vraiment ! »

Désinvolte

L'ennui, c'est que Bill est aussi le roi de la gaffe. En 2008, quand Hillary disputait l'investiture démocrate à Obama, il avait trébuché à plusieurs reprises en voulant prêter main-forte à son épouse. Comme d'habitude, son soutien est à double tranchant, note le Financial Times. Bavard et désinvolte, il a commis deux impairs. D'abord, en estimant que Romney s'est forgé une « solide expérience d'homme d'affaires », alors que les démocrates s'escriment à démontrer le contraire. Ensuite, en déclarant qu'il faut généraliser les baisses d'impôts décidées sous l'ère Bush, au moment où la croissance s'essouffle.

Certains louent son franc-parler, d'autres mettent ces couacs sur le compte d'une santé déclinante. Depuis son quadruple pontage cardiaque, l'ancien président paraît moins fringant. Encore que... Lors d'un gala au casino de Monte-Carlo, en mai, il a posé auprès de deux stars du porno, le visage épanoui entre leurs poitrines siliconées. Sacré farceur !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande, l&[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Touche pas à ma graisse !

C'est une aventure ahurissante qui se déroule en ce moment dans une prison du Brabant. Ça commence comme ça : un détenu - on va l'appeler John - se met à grossir de façon[...]

Décès de Gabriel García Márquez : hommage à "Gabo" le magnifique...

L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est décédé à Mexico, jeudi. Il avait 87 ans.[...]

Espagne : le roi d'Espagne a-t-il comploté contre le gouvernement dans les années 1980 ?

Le roi d'Espagne a-t-il, en 1980, donné son feu vert à une tentative de coup d'État militaire ? C'est la thèse d'un livre qui fait scandale.[...]

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Wilson Kipsang : "Le record du monde du marathon n'est pas une fin en soi"

Vainqueur du marathon de Londres dimanche 13 avril, le recordman du monde (2 h 03 ' 23) Wilson Kipsang Kiprotich a assis un peu plus sa domination mondiale. Impérial tout au long de la course, le Kényan de 32 ans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers