Extension Factory Builder
28/06/2012 à 13:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le chef de l'État ivoirien et son épouse Dominique, au Mémorial de Yad Vashem, à Jérusalem. Le chef de l'État ivoirien et son épouse Dominique, au Mémorial de Yad Vashem, à Jérusalem. © AFP

La visite d'Alassane Ouattara à Jérusalem, du 16 au 21 juin, a ouvert de nouvelles perspectives à la coopération bilatérale entre la Côte d'Ivoire et Israël, qui date des années 1960.

En regagnant Abidjan le 21 juin, Alassane Ouattara pouvait être satisfait. En quatre jours de visite en Terre sainte, le président ivoirien a pris la mesure des excellentes relations qu'entretient son pays avec Israël. Le 16 juin, il avait été accueilli à l'aéroport Ben-Gourion de Tel-Aviv par son ami Stanley Fischer, le gouverneur de la Banque centrale d'Israël, qu'il avait côtoyé au Fonds monétaire international (FMI). Preuve de l'importance qu'il accordait à ce séjour, Ouattara était accompagné d'une forte délégation d'hommes d'affaires et de ministres, dont Daniel Kablan Duncan (Affaires étrangères), Adama Toungara (Mines et Énergie) et Paul Koffi Koffi (Défense). Tous ont été logés dans le prestigieux hôtel King David de Jérusalem.

Le président ivoirien répondait à l'invitation de son homologue Shimon Pérès, dernier témoin d'un demi-siècle de relations bilatérales. « Je suis le seul à être assez vieux pour me souvenir de la visite de Félix Houphouët-Boigny en 1962 », a déclaré le chef de l'État israélien en recevant Ouattara à sa résidence. Les deux hommes se sont retrouvés une seconde fois le 20 juin, lors de la quatrième édition de Facing Tomorrow, une conférence internationale organisée par Pérès.

Préoccupations sécuritaires

Auparavant, Ouattara s'était entretenu avec Benyamin Netanyahou, le Premier ministre, avec qui il a été question du rapatriement des quelque 2 000 ressortissants ivoiriens présents en Israël, pour la plupart en situation irrégulière. « Nous allons examiner la liste et ramener nos citoyens dans leur pays, en pleine coopération avec Israël », a promis Ouattara au moment où une poignée d'entre eux manifestaient contre lui devant la Knesset.

Parmi les sujets évoqués, le rapatriement de 2 000 Ivoiriens, la plupart en situation irrégulière.

La visite du président ivoirien était souhaitée de longue date par les responsables israéliens, soucieux de rétablir un niveau de coopération semblable à celui qui prévalait sous Laurent Gbagbo. Confronté en 2002 à une rébellion qui a abouti à la partition du pays, ce dernier s'était tourné vers l'État hébreu afin d'obtenir une aide militaire. À Abidjan, certaines sources laissent entendre que la visite de Ouattara serait elle aussi liée à des préoccupations sécuritaires. Devant faire face à des tentatives de déstabilisation dans l'Ouest et désormais privé de l'appui de Nicolas Sarkozy, le président ivoirien chercherait à opérer un rapprochement stratégique avec Israël. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : un audit révèle des abus dans la passation des marchés publics

Côte d'Ivoire : un audit révèle des abus dans la passation des marchés publics

L'examen de 60 contrats publics accordés entre 2011 et 2013 montre que dans 95 % des cas les motifs avancés pour justifier que ces marchés soient passés de gré à gré ne sont pas fon[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Justice : Tournaire, Sarkozy, Bolloré et... la Côte d'Ivoire

Serge Tournaire l'Africain ? Le juge français qui enquête sur un financement présumé de Sarkozy par Kadhafi pour la campagne présidentielle de 2007 s'intéresse de plus en plus au continent.[...]

L'anniversaire de la BAD à Abidjan reporté ?

Prévu pour début novembre dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire, le 50e anniversaire de la Banque africaine de développement pourrait être reporté. En cause :[...]

Côte d'Ivoire : Bédié annonce son ralliement à Ouattara pour la présidentielle de 2015

Le leader du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, a annoncé ce mercredi lors d’un meeting tenu dans son fief à Daoukro le ralliement de sa formation[...]

Côte d'Ivoire : Youssouf Bakayoko, un diplomate peu consensuel

La reconduction à la tête de la Commission électorale indépendante de Youssouf Bakayoko n'est pas du goût de tous. Et pour cause : il occupait déjà ce poste lors de la[...]

Côte d'Ivoire : "L'Afterwork" de Radio Nostalgie ou les Guignols de l'info

Imitant les chefs d'État africains, les trublions ivoiriens de la quotidienne L'Afterwork sur Radio Nostalgie passent en revue l'actualité du continent. Rendez-vous le 15 septembre pour la[...]

Côte d'Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ?

Plusieurs dirigeants du PDCI cherchent un candidat de consensus dans leurs rangs pour éviter une candidature unique avec le RDR à la présidentielle de 2015. Leur choix s'est porté sur Amara Essy.[...]

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a racheté plus d'un tiers (20 % du total) des parts détenues par l'américain Anadarko dans le champ pétrolifère offshore CI-103 au large des[...]

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Abidjan Terminal, société détenue en commun par le groupe Bolloré Africa Logistics (BAL, 60 %) et Maersk (40 %), a changé de direction. Décryptage.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex