Extension Factory Builder
22/06/2012 à 10:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Alors que rien ne le prédestinait à la littérature, le Guinéen Libar Fofana a reçu le prix Ouest-France/Étonnants Voyageurs le 26 mai.

Les voies de l'écriture sont insondables. Celles empruntées par Libar Fofana encore plus, tant son parcours ressemble à un coup du destin. Jamais le Guinéen, qui a reçu le 26 mai le prix Ouest-France/Étonnants Voyageurs, d'un montant de 10 000 euros, pour son dernier roman, L'Étrange Rêve d'une femme inachevée (Gallimard), ne se serait imaginé écrivain avant une tragique soirée de 1993. Alors qu'il assiste, à Marseille, à un concert du groupe irlandais U2, la puissance des haut-parleurs est telle que ses oreilles en prennent un coup : il est frappé de surdité aggravée. Conduit aux urgences, il passe quinze jours sous perfusion. De sa chambre, Fofana voit le ressac incessant de la mer. Et des couchers de soleil toujours renouvelés. De cette observation quasi forcée naît sa vocation d'écrivain. Il a alors 34 ans.

Libar Fofana est né à Conakry en 1959. À 17 ans, fuyant la tyrannie du régime de Sékou Touré, il s'exile. Après le Mali, la Côte d'Ivoire, la Suisse, il pose ses valises en France en 1984. Installé dans le sud de l'Hexagone, il décroche un diplôme d'informaticien. Jusqu'à l'accident de 1993, Fofana est loin des préoccupations littéraires. Une fois convaincu de la nécessité d'écrire, il comprend qu'à travers le livre il peut non seulement recréer le monde, mais surtout amener les hommes de partout à comprendre l'autre. C'est un engagement à laver l'humanité de ses laideurs, une volonté de témoigner et d'entretenir la flamme de l'optimisme, auquel nous devons nous accrocher pour ne pas sombrer. Son premier roman, Le Fils de l'arbre, paraît en 2004 chez Gallimard. Celui qui vient d'être primé est le cinquième. Il évoque l'histoire de deux soeurs siamoises dont l'une est d'une beauté éblouissante et l'autre d'une intelligence prodigieuse. La question qu'il pose consiste à savoir ce qui fait l'homme entre la plastique et l'esprit.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Guinée

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

Ebola : première campagne de vaccination à grande échelle en Guinée

Plus d’un an après le début de l’épidémie d’Ebola, une campagne de vaccination massive a été lancée lundi en Guinée. C'est la première[...]

Guinée : contre les appels à manifester de l'opposition, Alpha Condé prône le dialogue

L'opposition guinéenne rejette pour l'heure l'appel au dialogue du président Alpha Condé. Et conteste le nouveau calendrier électoral fixé par la Commission électorale nationale[...]

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

La Coupe du monde 2022 au Qatar va se dérouler en fin d’année et la CAN 2023 prévue en Guinée en subira automatiquement les conséquences. D'ordinaire, le tournoi panaficain se tient en[...]

Guinée : les leaders de l'opposition appellent à manifester contre le calendrier électoral

Réunis à Paris, les dirigeants des trois principaux partis d'opposition ont appelé mardi à manifester contre le calendrier électoral établi par le président guinéen, Alpha[...]

Guinée : ouverture d'une série de procès criminels à Nzérékoré

Deux procès se sont ouverts lundi 23 mars à Nzérékoré. Celui des drames de Womey, lors duquel des sensibilisateurs à Ebola avaient été massacrés, et celui des tueries[...]

Guinée : entre l'opposition et le pouvoir, le dialogue est-il rompu ?

La décision de l'opposition de suspendre sa participation aux travaux de l'Assemblée nationale fait notamment suite au choix de la Ceni d'organiser la présidentielle le 11 octobre 2015 et les[...]

Ebola, un an après, au-delà du défi humanitaire, le drame des enfants

Adama Coulibaly est directeur régional de Plan international pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Le Liberia a démarré le décompte des 42 jours sans aucun cas depuis le 5 mars. Si aucun[...]

Ismaïl Ould Cheikh Ahmed : "Contre Ebola, l'ultime étape est la plus difficile"

Ismaïl Ould Cheikh Ahmed est chef de la mission des Nations unies pour l'action d'urgence contre Ebola. Pour lui, l'urgence est de "traiter les poches de résistance dans les communautés qui[...]

Guinée : pouvoir-opposition, les cinq pommes de discorde

L’opposition guinéenne menace de se retirer de l’Assemblée nationale, de suggérer à ses trois représentants de quitter la Ceni et de reprendre à partir du 15 mars ses[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2683p120.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2683p120.xml1 from 172.16.0.100