Extension Factory Builder
14/06/2012 à 18:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le romancier Gilbert Gatore. Le romancier Gilbert Gatore. © AFP

La France a rejeté la demande de naturalisation du romancier Gilbert Gatore, menacé depuis d'expulsion. Une situation qu'ont connue d'autres artistes.

Cette France qui accueillit Modigliani, Apollinaire, Picasso, Beckett ou Foujita serait-elle en train de disparaître ? Tout se passe comme si elle avait décidé de se passer de personnalités de culture dont le talent, l'énergie et parfois l'engagement contribuent à son rayonnement. Elle vient ainsi de rejeter la demande de naturalisation de l'écrivain rwandais Gilbert Gatore, 31 ans, dont quinze passés en France. Si elle maintient sa décision, l'auteur du Passé devant soi n'aura plus le statut de réfugié et pourrait un jour être expulsé. Contacté par Jeune Afrique, il n'a pas souhaité s'exprimer pour ne pas compromettre ses chances de débloquer la situation.

Gatore n'est pas un cas isolé. Au début des années 1990, le musicien camerounais Richard Bona, installé en France pour y suivre des études de musique, se produit régulièrement aux côtés de Jacques Higelin, Didier Lockwood, Manu Dibango, Salif Keita ou encore Francis Lassus. En 1995, il est contraint de rentrer au Cameroun : faute de revenus stables, il s'est vu refuser la prolongation de son titre de séjour. Mais Harry Belafonte, qu'il a rencontré à Paris, s'en émeut et va le chercher pour le faire jouer dans son orchestre aux États-Unis. On connaît la suite de l'histoire...

En 2005, l'acteur ivoirien Adama Doumbia campait Papi, le principal rôle masculin de La Blessure, film de Nicolas Klotz sur les clandestins. Contrôlé gare du Nord, à Paris, Adama Doumbia est condamné en première instance à deux mois de prison avec sursis et trois ans d'interdiction du territoire français, pour non-présentation d'un récépissé l'autorisant à y séjourner en tant que demandeur d'asile. Autre artiste un temps menacé d'expulsion, la poète slameuse russe Katia Boutchou, qui a vu sa demande de changement de statut rejetée. Elle ne doit son autorisation de travail qu'à la forte mobilisation qui s'est faite autour d'elle. Le chanteur béninois de R'nB et de hip-hop Giovanni Houessou, 25 ans, lui, n'a pas eu cette chance. Son expulsion s'est faite sans bruit un matin d'avril 2011. Il n'avait pas eu l'autorisation de rester en France pour avoir changé d'orientation scolaire. Mais il y a motif plus inattendu. Celui opposé au chanteur marocain Adil Smaali, qui s'était vu refuser un titre de séjour car « être intermittent du spectacle n'est pas un vrai métier ».

Pour le Comité inter-mouvements auprès des évacués (la Cimade), seuls ces cas sont les plus médiatisés car ils concernent des artistes plus ou moins illustres. Des dizaines de cas similaires sont enregistrés chaque semaine, comme si la France ne voulait plus ni de poètes, ni de musiciens, ni même d'écrivains.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Rwanda : les pro-Kagamé lancent le débat sur le nombre des mandats présidentiels

Rwanda : les pro-Kagamé lancent le débat sur le nombre des mandats présidentiels

Trois petits partis rwandais, proches du pouvoir, ont publiquement lancé le débat sur le maintien du président Paul Kagamé à la tête de l'État après 2017. Ils réclam[...]

Rwanda : prison à vie pour un ex-membre de la garde de Paul Kagamé

Le lieutenant rwandais Joël Mutabazi, ex-membre de la garde présidentielle, a été condamné vendredi à la prison à vie pour "terrorisme" et "complot" contre le[...]

RDC - Rwanda : qu'est-ce qui bloque (encore) le désarmement des FDLR ?

Après la neutralisation du M23, la brigade d'intervention des Nations unies devait s'attaquer aux autres groupes armés notamment les rebelles rwandais FDLR. Mais les pays de la région ont décidé[...]

Rwanda : peines de prison à vie confirmées pour les chefs du parti de Habyarimana

Mathieu Ngirumpatse et Edouard Karemera, chefs du parti au pouvoir au Rwanda au moment du génocide contre les Tutsi de 1994, ont vu leurs peines de prison à perpétuité confirmées lundi par le[...]

Que cachent les corps du lac Rweru ?

À la mi-juillet, des riverains du lac Rweru, au Burundi, ont rapporté avoir vu flotter une quarantaine de corps. Ligotés ou enfermés dans des toiles de jute, ces corps auraient montré des[...]

Cadavres du lac Rweru : Washington veut des "enquêtes impartiales" du Rwanda et du Burundi

Alors que de mystérieux personnages ont récemment tenté de déterrer les cadavres retrouvés flottant en août sur le lac Rweru, Washington met la pression sur le Rwanda et le Burundi. Dans un[...]

Génocide au Rwanda : un suspect incarcéré et un autre libéré en Suède

Un Suédois d'origine rwandaise, soupçonné d'avoir participé au génocide de 1994, a été incarcéré en Suède à l'issue de sa garde à vue. Un[...]

Génocide rwandais : visés par deux enquêtes, un Suédois et un Rwandais entendus en Suède

La justice suédoise a arrêté mercredi un Suédois d'origine rwandaise et un Rwandais dans le cadre d'une double enquête sur leur éventuelle participation au génocide de 1994. Selon des[...]

Burundi : les cadavres du lac Rweru viennent-ils du Rwanda ?

Officiellement quatre cadavres - bien plus selon des témoignages de pêcheurs - ont été retrouvés sur le lac Rweru, au Burundi. Enfermés dans des toiles de jute et ligotés, les corps[...]

Rwanda : Sa Majesté Kigeli V, roi sans royaume

Il est le dernier monarque du pays des Mille Collines. En exil depuis plus de cinquante ans, Sa Majesté Kigeli V n'a toujours pas renoncé à revenir un jour sur sa terre natale.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers