Extension Factory Builder
14/06/2012 à 17:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jets, limousines... Joyce Banda, présidente du Malawi, vend tout. Jets, limousines... Joyce Banda, présidente du Malawi, vend tout. © SIPA

La présidente du Malawi change tout dans son pays et sème le trouble à l'Union africaine.

C'est à bord d'un avion de ligne de British Airways que Joyce Banda est venue à Londres, le 5 juin, assister au jubilé d'Élisabeth II. Et pour cause : la nouvelle dirigeante du Malawi venait d'annoncer la vente imminente du jet présidentiel ainsi que de soixante limousines appartenant au gouvernement. « J'ai l'habitude de faire du stop ! » a-t-elle plaisanté. Cette annonce est encore un exemple de sa rupture avec les pratiques de Bingu wa Mutharika - son prédécesseur, décédé le 6 avril - destinée à donner des gages aux bailleurs de fonds.

Alors qu'elle devait être l'hôte du prochain sommet de l'Union africaine, prévu à Lilongwe du 9 au 16 juillet, Joyce Banda, 62 ans, a également fait savoir que son homologue soudanais, Omar el-Béchir, poursuivi par la Cour pénale internationale, serait arrêté s'il se présentait au Malawi. Campant sur sa position face à ses pairs, elle a même préféré renoncer à accueillir la grand-messe panafricaine.

Nécessité. Depuis son arrivée au pouvoir, l'ancienne vice-présidente a décidé de réhabiliter l'ancien drapeau national, frappé d'un soleil levant - Mutharika avait jugé le pays suffisamment développé pour mériter un soleil au zénith. Elle a aussi annoncé la légalisation de l'homosexualité et a accepté de dévaluer le kwacha malawite. Ses décisions sont guidées par la nécessité de renouer avec les bailleurs de fonds, qui fournissaient plus de 40 % des recettes de l'État il y a peu. Mutharika avait rompu sans ménagement avec eux. Mais la dégradation de l'économie faisait craindre un effondrement à la zimbabwéenne. Un risque qui s'est éloigné avec Joyce Banda : la Grande-Bretagne a promis une aide de 40 millions d'euros, et le Fonds monétaire international un prêt de 125 millions d'euros sur trois ans

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Malawi

Malawi : plus de 30 millions de dollars volatilisés en six mois

Malawi : plus de 30 millions de dollars volatilisés en six mois

Les premières conclusions d'un audit sur le scandale de corruption qui secoue le Malawi ont été rendues lundi soir. Le rapport est accablant : au moins 21,8 millions d'euros, ont été détou[...]

Sommet de l'Élysée : où étaient les femmes ?

Ellen Johnson-Sirleaf et Joyce Banda, les deux seules femmes chefs d'État d'Afrique, n'ont pas fait le déplacement du Sommet de l'Élysée, les 6 et 7 décembre à Paris. Pour des raisons[...]

Malawi : grosse fatigue pour Joyce Banda

Elle avait fait de la corruption son cheval de bataille pour attirer les investisseurs. Aujourd'hui, la présidente du Malawi, Joyce Banda, déchante : depuis que le "Cashgate" a éclaté,[...]

Malawi : Joyce Banda limoge son gouvernement empêtré dans une affaire de corruption

La présidente du Malawi, Joyce Banda, a limogé jeudi son gouvernement après la révélation d'une affaire de malversation éclaboussant des fonctionnaires au sommet de l'État. Les[...]

Le Malawi a vendu le jet présidentiel pour l'achat de maïs

La présidente malawite, Joyce Banda, a décidé de vendre le jet présidentiel acquis par son prédécesseur. Le prix de vente : 15 millions de dollars. La somme sera affectée à[...]

Malawi : l'explosion démographique complique le développement

La croissance démographique rapide du Malawi compromet le développement économique de ce petit état pauvre d'Afrique australe très densément peuplé, a regretté samedi sa[...]

Malawi : 500 000 séropositifs reçoivent un traitement gratuit

Un demi-million de séropositifs du Malawi, un tiers des porteurs du virus du sida, bénéficient d'un traitement gratuit soit 100 fois plus qu'en 2004, a indiqué vendredi la présidente de ce[...]

Les visiteurs

À quoi sert une visite officielle de chef d'État ? À nouer, ou à entretenir, une relation. À illustrer les grands principes, et donc les choix, d'une politique étrangère. À[...]

Obama reçoit quatre dirigeants africains qui "montrent la voie du développement économique"

Barack Obama a reçu les dirigeants du Sénégal, de la Sierra Leone, du Cap-Vert et du Malawi à la Maison Blanche. Félicités pour la consolidation des acquis démocratiques dans leurs[...]

Obama et les new new "new leaders" africains

Ce 28 mars, Barack Obama reçoit les quatre chouchous africains de l’administration américaine. D’année en année, ce ne sont pas toujours les mêmes…[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers