Extension Factory Builder
07/06/2012 à 10:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pierre Ngollo, secrétaire général du PCT depuis son 6e Congrès, en juillet 2011. Pierre Ngollo, secrétaire général du PCT depuis son 6e Congrès, en juillet 2011. © Baudoin Mouanda pour J.A.

Le PCT, au pouvoir au Congo-Brazzaville, entend profiter des législatives de juillet pour renforcer encore son assise. Et préparer l'échéance présidentielle de 2016 avec Denis Sassou Nguesso ?

Prévues pour le 15 juillet, les élections législatives congolaises devraient offrir au Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir au Congo-Brazzaville) l'occasion de faire une démonstration de force tout en ménageant ses alliés du MCDDI (la formation des héritiers de Bernard Kolélas) et du RDD (celle de l'ex-président Yhombi-Opango). Tel est du moins l'objectif de Pierre Ngollo, son secrétaire général. Le PCT, qui dispose déjà de la majorité absolue à l'Assemblée (82 sièges sur 139 depuis l'absorption, en juillet 2011, d'une demi-douzaine de petits partis satellites), entend bien accroître le nombre de ses députés et préparer ainsi la présidentielle de 2016. Cette échéance, qui agite déjà tous les hommes politiques congolais, pourrait en effet être précédée d'une réforme de la Constitution permettant au chef de l'État, Denis Sassou Nguesso, de s'y présenter. En attendant, celui-ci voyage.

Du 12 au 20 juin, il se rendra aux États-Unis, où il assistera notamment à la cérémonie d'entrée de son petit-fils, Omar-Denis Bongo, à l'université, puis au Brésil, pour le sommet de Rio sur l'environnement.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Congo (Brazzaville)

Congo : faible affluence aux élections locales

Congo : faible affluence aux élections locales

Près de 2 millions de Congolais étaient appelés dimanche 28 septembre aux urnes pour élire les conseillers départementaux et municipaux. Boycotté par une partie de l’opposition, le s[...]

Congo : une journaliste expulsée vers le Mali

Sadio Kanté, journaliste indépendante congolaise ayant notamment collaboré avec l'agence de presse Reuters, a été expulsée dans la nuit de lundi à mardi vers le Mali.[...]

Francophonie : qui pour succéder à Abdou Diouf ?

Jean, Nfumu, Lopes, L'Estrac, Buyoya... Qui sera le prochain secrétaire général de l'organisation ? Entre désaccords africains et hésitations françaises, le suspense reste entier.[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Congo - Elie Smith : "Mes agresseurs étaient au téléphone avec quelqu'un"

Elie Smith, le journaliste camerounais de la télévision congolaise MNTV, dont il est directeur des études et de la planification, a été victime d’une violente agression dans la nuit du 9[...]

Hommage à Daniel Biyaoula

Christine Denizon est traductrice. Elle fut la compagne de l'écrivain congolais Daniel Biyaoula, décédé en mai dernier. Elle lui rend ici hommage, à l'occasion de l'anniversaire de sa naissance.[...]

Congo - Claude Le Roy : "La victoire a de nombreux amis"

Le Congo, qui a battu le Soudan (2-0) après s’être imposé au Nigeria (3-2), est une des sensations du début des qualifications pour la CAN 2015. Claude Le Roy, le sélectionneur des Diables[...]

Congo : Marcel Ntsourou condamné aux travaux forcés à vie

Accusé de rébellion et atteinte à la sécurité intérieure de l'État, l'ex-numéro deux des renseignements congolais, Marcel Ntsourou, a été condamné jeudi[...]

Afrique - France : Richard Attias, de Libreville à Marbella

Le publicitaire et homme d'affaires franco-marocain Richard Attias cultive ses réseaux au Congo comme au Gabon. On l'a vu ces dernières semaines non seulement à Libreville et à Marbella, lieu de[...]

La Sape au Congo, toutes griffes dehors

Excentriques, raffinés, décalés... Les rois de la sape du Congo rivalisent de style et d'originalité. Plus qu'une mode, un art très contemporain.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers