Extension Factory Builder
01/06/2012 à 17:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Avec sa fille, à l'aéroport de Caracas le 23 Mars. Avec sa fille, à l'aéroport de Caracas le 23 Mars. © Francisco Batista/AP/SIPA

Malade, Hugo Chávez n'apparaît plus guère en public. Et souvent en compagnie de sa fille aînée. Succession dynastique en vue ?

Depuis que Hugo Chávez a développé un cancer et qu'il multiplie les séjours médicaux à Cuba, les Vénézuéliens doutent de sa capacité à faire campagne pour l'élection présidentielle du 7 octobre. Cela fait l'affaire de l'opposition unie derrière Henrique Capriles, qui, selon les sondages, l'emporterait aisément si le président était contraint de renoncer.

Qui, dans cette hypothèse, représenterait le Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV) Chávez s'étant toujours gardé de mettre sur orbite un successeur, on en est réduit aux conjectures. Les noms de Nicolas Maduro, le ministre des Affaires étrangères, et de Diosdado Cabello, vice-président du PSUV et président de l'Assemblée nationale, sont souvent cités. Mais moins que celui de Rosa Virginia Chávez (33 ans), la fille aînée du chef de l'État.

Depuis qu'en 2004 son père a divorcé de Marisabel Rodríguez, sa seconde épouse, c'est elle qui joue le rôle de première dame et l'accompagne dans tous ses déplacements. Elle est surtout très présente depuis que, l'été dernier, il a été opéré d'une tumeur cancéreuse.

Rosa Virginia a 33 ans. Jorge, son mari, est ministre. La première dame, c'est elle !

On ne sait pas grand-chose d'elle, sinon qu'elle est diplômée en relations internationales ; que son mari, Jorge Arreaza, est ministre de la Science et de la Technologie ; et qu'elle a donné au président deux petits-fils. « Chávez va désigner celle qui gouverne déjà de facto. Son mari et elle discutent quotidiennement avec le président de la conduite des affaires, affirme l'analyste Eduardo Semtei. Il faut que le candidat du PSUV porte le nom de Chávez. C'est le seul moyen de toucher les Vénézuéliens. »

Ceux qui connaissent bien la jeune femme sont moins affirmatifs. « Rosa Virginia est loin d'avoir le charisme de son père », commente María Teresa Romero, qui l'a eue comme élève à l'université. Pour elle, Maduro a des chances bien supérieures d'être désigné. Il est d'ailleurs le favori des frères Castro.

Le scénario le plus probable reste cependant le maintien de la candidature de Chávez, quitte, si sa santé venait à se détériorer gravement, à lancer quelqu'un d'autre dans la course au dernier moment. Le gouvernement continuera d'entretenir le flou jusqu'au 25 juin, date limite du dépôt des candidatures. La campagne s'ouvrira le 1er juillet. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

International

Chine : la 'chasse aux renards' est ouverte

Chine : la "chasse aux renards" est ouverte

Les autorités ont entrepris de pourchasser jusqu'en Europe ou en Afrique les responsables politiques et économiques convaincus de corruption. Une traque difficile ? Oui, mais extrêmement fructueuse.[...]

Cambodge : le docteur-la-mort, l'aiguille et le sida

Comment plus deux cents villageois de la province de Battambang ont-ils été contaminés par le virus du sida ? Un étrange médecin est dans le collimateur des enquêteurs.[...]

Les sons de la semaine #27 : Moh! Kouyaté, Gradur, J. Martins et Youssou Ndour

Bienvenue dans notre horizon musical de la semaine ![...]

Turquie : misogynes, les islamo-conservateurs de l'AKP ?

La propension des islamo-conservateurs de l'AKP à imposer aux femmes la manière dont elles doivent se comporter ou s'habiller indispose la fraction la plus jeune et citadine de la population. D'autant que les[...]

Mohamedou Ould Slahi : je vous écris de Guantánamo

On l'a pris, à tort, pour un gros bonnet d'Al-Qaïda. Kidnappé dans sa Mauritanie natale, puis remis aux Américains, Mohamedou Ould Slahi croupit depuis 2002 dans la sinistre base cubaine. Dans un[...]

2015, l'année des changements

L'année 2015 est encore dans son premier mois : où nous mène-t-elle ? Quelle direction prend notre monde et dans quel sens se déplace son centre de gravité ? Je me suis posé ces[...]

Peine de mort aux États-Unis : trois questions soulevées par l'exécution de Warren Hill

Un prisonnier africain-américain a été exécuté aux États-Unis mardi 27 janvier. Cet homme, condamné pour meurtre, aurait pu être gracié en raison de son handicap [...]

Livres - Gaston-Paul Effa : "La France est frappée d'amnésie"

L’écrivain franco-camerounais Gaston-Paul Effa restitue, dans "Rendez-vous avec l’heure qui blesse", le destin de Raphaël Élizé, un Martiniquais déporté au camp de [...]

France : escarpins sur tapis de prière, une oeuvre censurée puis réexposée

L'installation de l'artiste Zoulikah Bouabdellah, d'abord retirée à la demande de son auteur d'une exposition en banlieue parisienne après qu'une association musulmane avait mis en garde sur un risque[...]

France : la Cour de cassation valide le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain

Après dix-huit mois de quiproquo judiciaire, la Cour de cassation française a validé mercredi le mariage d'un couple homosexuel franco-marocain. Le parquet s'opposait à la légalité de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2681p060-061.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2681p060-061.xml1 from 172.16.0.100