Extension Factory Builder
07/06/2012 à 15:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Depuis 5 ans, l'humoriste Wonho Chung fait un tabac dans tous les pays arabes où il se produit. Depuis 5 ans, l'humoriste Wonho Chung fait un tabac dans tous les pays arabes où il se produit. © D.R.

Né à Djeddah de parents asiatiques, Wonho Chung manie mieux la langue du Coran que celle de Corée. Le succès de ses one-man-shows en a fait une vedette régionale dans le monde arabe.

En 2007, ses premières apparitions lors de la tournée moyen-orientale du spectacle L'Axe du Mal Comedy Tour ont fait l'effet d'une bombe. Jean, baskets, les cheveux gominés façon hérisson, l'Asiatique semblait tout juste débarqué de Hongdae, le quartier branché de Séoul. « Mesa el-kheir Dubaï ! » (« bonsoir Dubaï ! ») a-t-il alors lancé dans un arabe parfait à la salle médusée. Ben Laden parlant l'hébreu aurait moins détonné.

Wonho Chung, « la meilleure importation coréenne au Moyen-Orient », comme le surnomment les médias, est né à Djeddah en 1981 d'un père physiothérapeute sud-coréen et d'une mère vietnamienne. Depuis cinq ans, il casse la baraque de Dubaï à Beyrouth avec des one-man-shows aussi comiques qu'insolites. L'humoriste manie mieux la langue du Coran que celle de Corée et joue du contraste entre son arabité acquise et ses origines lointaines. « Vous pensez sans doute être devant un feuilleton mal doublé ! » plaisante-t-il, mimant le décalage entre le son et l'image. Au Moyen-Orient, les employés de maison philippins sont nombreux, et Wonho s'esclaffe à raconter les quiproquos quotidiens dont sa famille et lui font l'objet. Il raconte : « Un employé du câble a un jour sonné à la porte de la maison. Ma mère a ouvert. "Pourrais-je voir madame ?" a demandé le colporteur, pensant avoir affaire à une domestique. "Mais JE SUIS madame !" lui a répondu ma mère, exaspérée ! »

Hasard

S'il est diplômé de l'université des sciences appliquées d'Amman, la capitale jordanienne, où il a grandi, il a plutôt le spectacle que l'algèbre dans le sang. À quatre ans, il s'entraînait devant la télé à répéter jusqu'à la perfection les chansons de l'Eurovision. La musique était sa vocation et c'est le hasard qui l'a poussé sur les planches, tout d'abord dans L'Axe du Mal Comedy Tour. Un producteur du spectacle, dont le titre fait référence à l'expression employée par George W. Bush pour désigner l'Iran, l'Irak et la Corée du Nord, cherchait désespérément un Nord-Coréen, quand il est tombé sur Wonho faisant le mariole dans un magasin de chaussures de sport.

Le plaisantin a immédiatement été embauché et n'a pas tardé à devenir la coqueluche des journalistes, interviewé notamment par CNN et Al-Arabiya. Un succès qui l'a amené sur les plateaux de télévision. Dans son magazine hebdomadaire de divertissement, il reçoit des stars comme Shaggy et James Blunt, Juliette Binoche et Roberto Cavalli. Il est aussi revenu à sa passion première, la musique, et une de ses chansons, Laylitna, est devenue un tube régional. Mais l'amuseur continue d'amuser et remonte régulièrement sur les planches. « Il y a eu un grand débat pour savoir quel pays avait l'Arabe le plus drôle, mais maintenant nous savons que c'est la Corée ! » explique un animateur qui devait le présenter. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Le Maroc 'solidaire' des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Le Maroc "solidaire" des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie d'Ebola[...]

Football : quand Ebola perturbe les compétitions en Afrique

Le virus Ebola, dont la progression implacable en Afrique de l'ouest effraie le monde entier, perturbe les rencontres internationales de football sur le continent, parfois délocalisées par crainte de contamination,[...]

Libye : Mohamed Ali Ghatous kidnappé à Misrata

L'ex-directeur de cabinet de l'ancien Premier ministre libyen Ali Zeidan, Mohamed Ali Ghatous, a été kidnappé le 19 août.[...]

Tunisie : ces clubs où les VIP se retrouvent (EB OK VEN 29)

Révolution oblige, l'ostentation n'est plus de mise en Tunisie. On ne se cache pas, certes, mais mieux vaut tout de même se faire discret en ne s'exhibant que dans certaines occasions. Reste qu'un brin de[...]

Maroc : Rabat rêve de lumières

Confinée de longue date au statut de ville administrative, la capitale du Maroc se rêve en cité internationale de la culture et du savoir.[...]

Tunisie : Ennahdha lorgne les portefeuilles sociétaux

Ennahdha ambitionne d'influencer la société tunisienne en profondeur. Son premier objectif pour y parvenir : s'emparer des portefeuilles dits "sociétaux".[...]

France - Libye : Sarkozy, Kadhafi et la piste malienne

Comme l'a révélé J.A. en exclusivité, les juges qui enquêtent sur le financement de la campagne de l'ex-président français en 2007 ont adressé une demande d'entraide[...]

Libye : démission du gouvernement provisoire

Le premier ministre libyen Abdallah al-Theni a présenté la démission de son gouvernement, en place depuis le mois de mars, au Parlement élu, selon un communiqué publié jeudi soir.[...]

Plateau du Golan : 43 Casques bleus détenus par un groupe armé

43 Casques bleus de l'ONU (Organisation des nations unies) chargés de surveiller le cessez-le-feu entre Israël et la Syrie sur le plateau du Golan ont été capturés jeudi par un groupe[...]

Mariage au Maroc : quand la haute fait la noce

Ils font rarement la une des journaux, mais les mariages entre grandes familles sont une tradition bien établie dans le royaume. Une façon de perpétuer richesse, pouvoir et rang social.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex