Extension Factory Builder
30/05/2012 à 17:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Lydia Nsekera n'a jamais été très éloignée d'un sport qu'elle n'a pourtant jamais pratiqué. Lydia Nsekera n'a jamais été très éloignée d'un sport qu'elle n'a pourtant jamais pratiqué. © AFP

La Burundaise Lydia Nsekera est la première femme à siéger au comité exécutif de la Fifa, l'instance suprême du football mondial.

Mieux vaut tard que jamais. Il aura fallu patienter jusqu'en 2012 pour qu'une femme intègre le comité exécutif de la Fédération internationale de football association (Fifa), fondée en... 1904. L'événement, historique, s'est produit lors du 62e congrès de l'organisation, les 24 et 25 mai à Budapest (Hongrie). L'organisme dirigé par le Suisse Sepp Blatter a entériné la nomination de Lydia Nsekera, 45 ans, présidente de la Fédération de football du Burundi (FFB). Cooptée en amont de l'ouverture du grand raout de l'instance suprême du football mondial, cette femme énergique, réputée pour sa forte personnalité, siégera pour un an au comité exécutif.

Équipes féminines

Fille d'un ancien président d'un club burundais, Lydia Nsekera n'a jamais été très éloignée d'un sport qu'elle n'a pourtant jamais pratiqué, le football ayant longtemps été considéré en Afrique (et ailleurs) comme une affaire exclusivement masculine. Elle a assouvi sa passion par procuration et contribué largement à changer les choses en créant des équipes féminines à Bujumbura, la capitale de cette ancienne colonie belge. À la fin des années 1990, la Fifa, pour encourager le développement du football au Burundi, se tourne naturellement vers Lydia Nsekera. En sa qualité de vice-présidente de la Commission nationale du football féminin, celle-ci lance alors un championnat dévolu aux femmes.

En 2001, son volontarisme lui permet d'accéder à la présidence de la Commission des compétitions de la FFB, avant d'être élue en 2004 à la tête de la fédération lors d'élections anticipées imposées par la Fifa. Lydia Nsekera a bénéficié des accords de paix d'Arusha de 2000, qui imposent un quota de 30 % de femmes aux postes de direction. Au comité exécutif de la Fifa, la Burundaise sera essentiellement chargée du développement du football féminin. Un domaine qu'elle semble plutôt bien maîtriser... 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Burundi

Burundi : distribue-t-on des armes aux jeunes du CNDD-FDD ?

Burundi : distribue-t-on des armes aux jeunes du CNDD-FDD ?

Un document interne des Nations unies, datant du 3 avril, signale une distribution d'armes à la jeunesse du CNDD-FDD (parti au pouvoir au Burundi) entre janvier et février. Mais les autorités parlent de "[...]

Papas présidents !

C'est reparti. La plupart de nos dirigeants, bien ou mal élus, malgré de longues années de pouvoir, se sont illustrés par leur impéritie. Ils n'ont pas réussi à nous faire[...]

Burundi : Nkurunziza veut passer en force

L'opposition lui conteste le droit de briguer un troisième mandat et manifeste ? Le président Pierre Nkurunziza riposte. En cognant.[...]

Burundi : l'Assemblée nationale retoque le projet de révision constitutionnelle de Nkurunziza

Une voix a manqué vendredi au CNDD-FDD (parti au pouvoir au Burundi) pour faire adopter le projet de révision constitutionnelle permettant à Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat[...]

Burundi : le parquet requiert la perpétuité contre 46 militants de l'opposition

Le Parquet burundais a requis mardi la peine maximale. Jugés pour "participation à un mouvement insurrectionnel armé", 46 militants du parti d'opposition MSD risquent la prison à [...]

Burundi : le gouvernement rejette "le parti pris" de la communauté internationale

Le gouvernement du Burundi a "rejeté et déploré" vendredi "le parti pris" de la communauté internationale, en réaction aux critiques formulées par l'ONU, l'Union[...]

Burundi : la crise politique s'aggrave après l'arrestation d'opposants

Le Burundi s'enfonce encore davantage dans la crise politique après l'inculpation mercredi d'un responsable de l'opposition et de 71 de ses militants. Ils sont accusés "d'insurrection" et risquent la prison[...]

Ces 20 femmes africaines qui font bouger le continent

Le 8 mars de chaque année, le monde célèbre la femme. L'occasion pour "Jeune Afrique" de dresser une liste de femmes africaines qui, par leurs actions et initiatives, chacune dans leur domaine,[...]

Charles Nditije : "Le pouvoir burundais et l'Uprona doivent dialoguer"

Le pouvoir burundais s'immisce depuis début février dans les "affaires internes" de l'Union pour le progrès national (Uprona), provoquant le retrait des ses membres du gouvernement. Charles[...]

Centrafrique : avec 19 tués depuis décembre, la Misca paie un lourd tribut sur le terrain

La force africaine en Centrafrique, la Misca, a perdu dix-neuf de ses soldats depuis décembre. Un bilan qui n'empêche pas la population de se méfier de ses diverses composantes.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers