Extension Factory Builder
30/05/2012 à 17:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Lydia Nsekera n'a jamais été très éloignée d'un sport qu'elle n'a pourtant jamais pratiqué. Lydia Nsekera n'a jamais été très éloignée d'un sport qu'elle n'a pourtant jamais pratiqué. © AFP

La Burundaise Lydia Nsekera est la première femme à siéger au comité exécutif de la Fifa, l'instance suprême du football mondial.

Mieux vaut tard que jamais. Il aura fallu patienter jusqu'en 2012 pour qu'une femme intègre le comité exécutif de la Fédération internationale de football association (Fifa), fondée en... 1904. L'événement, historique, s'est produit lors du 62e congrès de l'organisation, les 24 et 25 mai à Budapest (Hongrie). L'organisme dirigé par le Suisse Sepp Blatter a entériné la nomination de Lydia Nsekera, 45 ans, présidente de la Fédération de football du Burundi (FFB). Cooptée en amont de l'ouverture du grand raout de l'instance suprême du football mondial, cette femme énergique, réputée pour sa forte personnalité, siégera pour un an au comité exécutif.

Équipes féminines

Fille d'un ancien président d'un club burundais, Lydia Nsekera n'a jamais été très éloignée d'un sport qu'elle n'a pourtant jamais pratiqué, le football ayant longtemps été considéré en Afrique (et ailleurs) comme une affaire exclusivement masculine. Elle a assouvi sa passion par procuration et contribué largement à changer les choses en créant des équipes féminines à Bujumbura, la capitale de cette ancienne colonie belge. À la fin des années 1990, la Fifa, pour encourager le développement du football au Burundi, se tourne naturellement vers Lydia Nsekera. En sa qualité de vice-présidente de la Commission nationale du football féminin, celle-ci lance alors un championnat dévolu aux femmes.

En 2001, son volontarisme lui permet d'accéder à la présidence de la Commission des compétitions de la FFB, avant d'être élue en 2004 à la tête de la fédération lors d'élections anticipées imposées par la Fifa. Lydia Nsekera a bénéficié des accords de paix d'Arusha de 2000, qui imposent un quota de 30 % de femmes aux postes de direction. Au comité exécutif de la Fifa, la Burundaise sera essentiellement chargée du développement du football féminin. Un domaine qu'elle semble plutôt bien maîtriser... 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Burundi

Exclusif : Dioncounda Traoré candidat au poste de secrétaire général de l'OIF

Exclusif : Dioncounda Traoré candidat au poste de secrétaire général de l'OIF

La candidature de l'ancien président malien, Dioncounda Traoré, a été officiellement adressée au siège de l'OIF, à Paris, par le gouvernement malien.[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Burundi : Amnesty dénonce la "hausse de la violence politique" contre l'opposition

L’élection présidentielle de juin 2015 approche alors que les "actes d’intimidation, de harcèlement et de violence" contre l’opposition se multiplient au Burundi, dénonce[...]

Burundi : toujours pas de liberté provisoire pour Pierre Claver Mbonimpa

En appel, la justice burundaise a rejeté lundi la demande de libération provisoire de Pierre Claver Mbonimpa. Le militant des droits de l'homme, accusé d'atteinte à la sûreté de[...]

Exécutions extrajudiciaires au Burundi : des ONG saisissent la CADHP

Une coalition d’ONG burundaises a annoncé jeudi avoir déposé quatre plaintes devant la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) pour interpeller le pouvoir de Pierre[...]

Le Burundi prêt à envoyer 730 soldats et policiers supplémentaires en Centrafrique

En visite à Paris, le président burundais, Pierre Nkurunziza, a annoncé mercredi que son pays était prêt à déployer 450 soldats et 280 policiers supplémentaires en[...]

ONU, UA, UE et États-Unis dénoncent des "entraves aux libertés" au Burundi

Dans un communiqué rendu public mardi, des envoyés spéciaux internationaux pour la région des Grands Lacs ont dénoncé les "entraves aux libertés" et aux activités[...]

Lorsque Pierre Claver Mbonimpa est emprisonné, tous les Burundais sont en danger

Daniel Bekele et Jean-Marie Fardeau sont respectivement directeur de la Division Afrique et directeur France de Human Rights Watch (en photo ci-dessous).[...]

Pierre Buyoya : "La réponse au terrorisme doit venir des Africains"

La 5e réunion des chefs des services de renseignements de la région sahélo-saharienne s'est tenue mardi et mercredi à Ouagadougou, en pleine recrudescence des actes terroristes dans la région,[...]

Opposition burundaise : Sinduhije "profondément heureux" de sa libération en Belgique

Alexis Sinduhije, opposant burundais, a été libéré dans la nuit de mardi à mercredi du centre fermé de l'aéroport de Bruxelles, où il était détenu depuis[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex