Extension Factory Builder
24/05/2012 à 18:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
En RDC, l'extraction de la cassitérite y génère une économie de guerre. En RDC, l'extraction de la cassitérite y génère une économie de guerre. © AFP

Le journaliste Christophe Boltanski explore un recoin bien sombre de la mondialisation dans un livre-enquête passionnant, qui le fait voyager du Nord-Kivu jusqu'en Malaisie.

Minerais de sang nous entraîne sur la piste de la cassitérite, composant principal de l'étain, présent dans tous nos appareils électroniques, du téléphone portable au téléviseur, et dont le prix n'a cessé d'augmenter sous le coup de la forte demande, rendant son commerce extrêmement lucratif. Christophe Boltanski, reporter au Nouvel Observateur, démarre son récit à Bisie, au Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC). Une région accessible uniquement à pied. L'extraction de la cassitérite y génère une économie de guerre contrôlée par les combattants de l'armée régulière mais aussi par des factions rebelles. Ils exploitent la misère des mineurs de fond, souvent adolescents, qui risquent leur vie pour quelques dollars au fond des galeries. L'argent ainsi récolté leur permet d'acheter des armes et d'asseoir leur domination sur leurs fiefs.

Le journaliste français reconstitue minutieusement la chaîne des responsabilités dans une enquête de terrain au rythme enlevé. Depuis l'enfer des mines artisanales de Bisie jusqu'aux fonderies malaisiennes, en passant par les comptoirs de Goma et du Rwanda et le port de Dar es-Salaam, le lecteur suit l'ensemble du trajet de ce « minerai de sang », qui prend de la valeur à chaque étape. Boltanski décrypte le jeu des différents acteurs : seigneurs de guerre, intermédiaires, transporteurs, multinationales, chacun d'eux tire son profit de la filière. Le journaliste prend aussi du recul sur ce qu'il découvre, en s'aidant des analyses de dirigeants politiques et économiques, chercheurs ou militants de Washington, Londres, Paris ou Kuala Lumpur. Un livre passionnant et fouillé, résultat de trois années d'investigations, qui met en lumière le fonctionnement d'une facette peu reluisante de la mondialisation. 

Minerais de sang, les esclaves du monde moderne, de Chritophe Boltanski, Grasset, 352 pages, 19,50 euros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

RDC : cinq morts après une nouvelle attaque à la machette près de Beni

Le territoire de Beni, région de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) a été une nouvelle fois le théâtre de tueries à l'arme blanche, dans la nuit de jeudi &agra[...]

RDC : enlèvement de trois membres de la Monusco dans le Nord-Kivu

Deux Congolais et un Zimbabwéen, membres de l'unité de la Monusco chargée du déminage et de la neutralisation des munitions non explosées, ont été enlevés jeudi au[...]

Incident frontalier entre le Rwanda et la RDC : qui dit vrai ?

Les autorités du Nord-Kivu, dans l'est de la RDC, ont confirmé jeudi l’"infiltration" depuis dimanche de troupes rwandaises sur le territoire congolais. Mais il ne s'agirait que de[...]

RDC - Angola : ça plane pour Kabila et Dos Santos

Longtemps tendues, les relations entre la RDC et l'Angola connaissent une embellie. La preuve, les vols ont repris jeudi entre les deux pays.[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

RDC : le gouverneur du Nord-Kivu dénonce une incursion rwandaise à 120 km au nord de Goma

Les autorités congolaises ont confirmé mercredi l'incursion de militaires rwandais en RDC, dans le Nord-Kivu, en plein parc des Virunga. La raison de leur présence n'a toutefois pas été[...]

RDC : polémique, loi coloniale et fosses communes

La découverte d'une fosse commune à Maluku suscite l'émoi et un débat sur les modalités d'inhumation des cadavres non réclamés par leur famille. Surprise : c'est une loi[...]

Centrafrique : fin de cavale à Kinshasa pour Vomitiadé, l'ancien ministre du Tourisme

Condamné le 8 avril à deux ans de prison ferme pour viol sur mineure, l'ex-ministre centrafricain du Tourisme, Romaric Vomitiadé, est aujourd'hui en garde à vue à Kinshasa après[...]

RDC - Affaire Chebeya : reprise du procès en appel après deux ans d'interruption

Le procès en appel des assassins présumés du président de l'ONG congolaise la Voix des sans voix (VSV), Floribert Chebeya, et de son chauffeur, Fidèle Bazana, a repris mardi. La Haute Cour de[...]

RDC - José Makila : "On ne peut pas entasser des Congolais comme des rats dans une fosse commune"

Plus de 50 députés de l'opposition ont déposé dimanche une motion de défiance contre Évariste Boshab, vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur. Selon eux, sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2680p118-119.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2680p118-119.xml0 from 172.16.0.100