Extension Factory Builder
24/05/2012 à 18:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
En RDC, l'extraction de la cassitérite y génère une économie de guerre. En RDC, l'extraction de la cassitérite y génère une économie de guerre. © AFP

Le journaliste Christophe Boltanski explore un recoin bien sombre de la mondialisation dans un livre-enquête passionnant, qui le fait voyager du Nord-Kivu jusqu'en Malaisie.

Minerais de sang nous entraîne sur la piste de la cassitérite, composant principal de l'étain, présent dans tous nos appareils électroniques, du téléphone portable au téléviseur, et dont le prix n'a cessé d'augmenter sous le coup de la forte demande, rendant son commerce extrêmement lucratif. Christophe Boltanski, reporter au Nouvel Observateur, démarre son récit à Bisie, au Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC). Une région accessible uniquement à pied. L'extraction de la cassitérite y génère une économie de guerre contrôlée par les combattants de l'armée régulière mais aussi par des factions rebelles. Ils exploitent la misère des mineurs de fond, souvent adolescents, qui risquent leur vie pour quelques dollars au fond des galeries. L'argent ainsi récolté leur permet d'acheter des armes et d'asseoir leur domination sur leurs fiefs.

Le journaliste français reconstitue minutieusement la chaîne des responsabilités dans une enquête de terrain au rythme enlevé. Depuis l'enfer des mines artisanales de Bisie jusqu'aux fonderies malaisiennes, en passant par les comptoirs de Goma et du Rwanda et le port de Dar es-Salaam, le lecteur suit l'ensemble du trajet de ce « minerai de sang », qui prend de la valeur à chaque étape. Boltanski décrypte le jeu des différents acteurs : seigneurs de guerre, intermédiaires, transporteurs, multinationales, chacun d'eux tire son profit de la filière. Le journaliste prend aussi du recul sur ce qu'il découvre, en s'aidant des analyses de dirigeants politiques et économiques, chercheurs ou militants de Washington, Londres, Paris ou Kuala Lumpur. Un livre passionnant et fouillé, résultat de trois années d'investigations, qui met en lumière le fonctionnement d'une facette peu reluisante de la mondialisation. 

Minerais de sang, les esclaves du monde moderne, de Chritophe Boltanski, Grasset, 352 pages, 19,50 euros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

RDC : Patrice Carteron rempile avec le TP Mazembe

En fin de contrat avec le TP Mazembe, Patrice Carteron va finalement prolonger son aventure à la tête des Corbeaux. Avec comme objectif principal la reconquête de la Ligue des Champions.[...]

RDC : deux morts à Beni, les tueries se poursuivent

Depuis octobre, plus de 350 personnes ont été tuées à Beni, dans l'est de la RDC. Dans le même territoire, une nouvelle embuscade attribuée aux ADF a fait jeudi deux morts.[...]

CPI : le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvrira le 29 septembre

La Cour pénale internationale a annoncé vendredi que le procès du Congolais Jean-Pierre Bemba s'ouvrirait le 29 septembre.[...]

RDC : l'UDPS favorable au dialogue proposé par Kabila

L'UDPS, formation d'opposition très affaiblie, estime que le dialogue avec l'administration Kabila "doit mener à de bonnes élections".[...]

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

RDC : pourquoi Kabila veut négocier avec l'opposition

Après avoir dépêché un émissaire - Kalev Mutond, le patron de l'Agence nationale de renseignements - auprès de ses opposants "radicaux" (Vital Kamerhe, les partisans[...]

RDC - Neeskens Kebano : "Je vis ma meilleure saison depuis que je suis professionnel"

Neeskens Kebano, qui a renoncé à la possibilité de jouer en équipe de France pour porter le maillot des Léopards, a été élu Soulier d’Ebène du championnat de[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

RDC : pourquoi l'hommage de Zoé Kabila aux "kadogo" fait polémique sur Twitter

Le député congolais Zoé Kabila, frère du président de la RDC, a tenu à rendre un hommage samedi sur Twitter aux "kadogos qui ont fait le choix de laisser leurs stylos pour les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers