Extension Factory Builder
24/05/2012 à 17:36
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pascal Canfin (à gauche), et Yamina Benguigui (droite). Pascal Canfin (à gauche), et Yamina Benguigui (droite). © Alain Robert/Sipa

L'une, Yamina Benguigui, est une femme d'images. L'autre, Pascal Canfin, un journaliste de sensibilité altermondialiste. On ne les attendait pas forcément au gouvernement français. On avait tort.

Productrice et réalisatrice pour la télévision et le cinéma, Yamina Benguigui n'est pas une novice en politique. Pressentie un temps au Conseil supérieur de l'audiovisuel, elle est depuis 2008 conseillère du 20e arrondissement et adjointe au maire de Paris chargée des droits de l'homme et de la lutte contre les discriminations. Au lendemain de sa nomination comme ministre déléguée aux Français de l'étranger et à la Francophonie, elle s'est pourtant déclarée « surprise ».

Dès 1990, elle intègre la Fondation France Libertés de Danielle Mitterrand. Parallèlement, elle tourne des films consacrés à la Maison des esclaves, à Gorée, ou sur l'ANC de Nelson Mandela. Mais c'est grâce à son triptyque documentaire intitulé Mémoires d'immigrés, récompensé par un Sept d'or, que Yamina Benguigui se fait connaître du grand public, en 1997. Cette femme au caractère, disons, bien trempé ne se laisse pas aisément démonter. En témoigne son clash avec Éric Zemmour, alors chroniqueur vedette de l'émission On n'est pas couché, sur France 2, en février 2011. Traitée de « bobo » touchée par le « syndrome Plus belle la vie », elle avait répliqué d'un cinglant : « Je m'en fous, de ce que vous pensez. » Avant de poursuivre : « On se verra à l'extérieur, soit je vous règle votre compte, soit on se met d'accord. » Ça promet.

"New Deal"

Pascal Canfin (37 ans) est quant à lui le Jean-Pierre Cot de François Hollande, qui l'a nommé ministre délégué chargé du Développement. L'altermondialiste du gouvernement, c'est lui. Loin, très loin des « réseaux affairistes » de la Françafrique, avec lesquels le nouveau président a promis de rompre. D'abord journaliste au magazine Alternatives économiques, il rejoint les Verts dans les années 2000. En juin 2009, il est élu au Parlement européen, où il sera le chantre de la taxe sur les transactions financières et de la lutte contre les paradis fiscaux. Il a par ailleurs créé l'ONG Finance Watch, qui milite pour une régulation de la finance, et a participé au lancement du collectif Sauvons les riches. Conseiller économique d'Eva Joly, la candidate écologiste, il a tout au long de la campagne plaidé pour un « new deal écologique et social ».

On l'a compris : Canfin ne sera ni l'allié des ténors du CAC 40 sur le continent ni le complice des petits arrangements françafricains. Encore moins l'artisan de l'enterrement de l'affaire des « biens mal acquis ». À Laurent Fabius, son ministre de tutelle, de faire de la politique. À Hélène Le Gal, la conseillère Afrique de l'Élysée, la charge de maintenir une certaine continuité diplomatique. Reste à savoir si la « rupture Canfin » ne risque pas de connaître le même sort que celle entreprise par Jean-Pierre Cot au début des années 1980.

____

Youssef Aït Akdim et Philippe Perdrix

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Ebola : le co-découvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Ebola : le co-découvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

"Black Panther" : Chadwick Boseman, premier super-héros noir en solo au cinéma chez Marvel

Marvel a enfin dévoilé mardi soir les neufs productions de la "phase 3" de son univers cinématographique pour les cinq prochaines années. Une nouveauté : l'Africain-Américain[...]

Francophonie : Macky Sall soutient Henri Lopès, Alain Juppé préfère Michaëlle Jean

À l'approche de la tenue du sommet de l'Organisation internationale de la francophonie, à Dakar en novembre, les voix commencent à se délier sur les préférences au poste de[...]

France : Patrick Balkany, faux Foccart, vrai tocard

Le député français, Patrick Balkany, a été mis en examen dans le cadre d'une affaire d'évasion fiscale liée à son "activisme" africain sous Nicolas Sarkozy. [...]

Football : Yaya Touré, seul candidat africain au Ballon d'or 2014

La liste des 23 candidats au Fifa-Ballon d'or 2014 a été dévoilée mardi. Parmi eux, les habitués tels que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, ainsi qu'une ribambelle de champions du monde[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers