Extension Factory Builder
29/05/2012 à 07:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le roi du Maroc Mohammed VI (d.) et le président français François Hollande, à l'Élysée. Le roi du Maroc Mohammed VI (d.) et le président français François Hollande, à l'Élysée. © Joel Saget/AFP

Alors que le Maroc choisit de retirer sa confiance à l'émissaire de l'ONU pour le Sahara occidental, la position française ne change pas.

Alors que le Maroc a décidé, le 17 mai, de retirer sa confiance à l'émissaire de l'ONU pour le Sahara occidental, l'Américain Christopher Ross, dont il juge la méthode de travail « déséquilibrée et partiale » - c'est-à-dire trop sensible aux thèses indépendantistes du Polisario -, ouvrant ainsi la voie à son remplacement, la position française ne change pas. Au cours du premier point de presse tenu le 18 mai sous l'égide de Laurent Fabius, le nouveau ministre des Affaires étrangères, son porte-parole a au détour d'une phrase réitéré l'appui de la France au plan d'autonomie marocain, « seule proposition réaliste aujourd'hui sur la table des négociations ». Il est vrai que Martine Aubry avait dit à peu près la même chose lors de sa visite au Maroc, les 10 et 11 mars.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maroc

'O Ka' : Souleymane Cissé le justicier

"O Ka" : Souleymane Cissé le justicier

À partir de l'expulsion de ses soeurs de sa maison natale, le réalisateur malien revient sur l'histoire de sa famille. Un film engagé, tourné vers l'avenir.[...]

Polémique : "Much loved", le film de Nabil Ayouch, ne sera pas diffusé au Maroc

Déjà sujet à polémique en raison du sujet qu’il traite, le film de Nabil Ayouch reste au cœur des débats après que le gouvernement marocain, emmené par les islamistes du[...]

Que faut-il retenir de la visite de Mohammed VI au Sénégal ?

Le souverain marocain, Mohammed VI, quittera le Sénégal vendredi, après avoir signé de nombreux accords économiques.[...]

Festival de Fès - Alain Weber : "La musique est un peu une revanche pour l'Afrique"

Entretien avec Alain Weber, directeur artistique de la 21e édition du festival de Fès des musiques sacrées du monde.[...]

Ali Benmakhlouf : "À sa mort, le Prophète n'a laissé aucune directive"

Le penseur marocain en est persuadé : sans l'apport de la pensée arabe médiévale, le paysage intellectuel européen actuel ne serait pas ce qu'il est. Et pourtant qui le sait ? Dans un[...]

Mehdi Benatia : "Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc"

Recruté à l’été 2014 par le Bayern Munich pour 30 millions d’euros, Mehdi Benatia a remporté avec le championnat d’Allemagne le premier titre de sa carrière. À[...]

Maroc : un terroriste refoulé par la Grande-Bretagne sème la terreur à Rabat

 Les autorités britanniques ont refoulé de leur territoire un Marocain condamné pour terrorisme, le 21 mai, sans en informer le Royaume et provoquant un imbroglio diplomatique.  [...]

Gouvernement marocain : Mohand Laenser, l'insubmersible

Le 20 mai, Mohammed VI a nommé cinq nouveaux ministres à la place de ceux qui ont démissionné. Parmi eux, Mohand Laenser, l'indéboulonnable secrétaire général du Mouvement[...]

Bientôt une usine marocaine pour PSA Peugeot Citroën

Selon l'agence "Bloomberg", non démentie par PSA Peugeot Citroën, ce dernier prévoit d'ouvrir une usine au Maroc d'une capacité inférieure à 100 000 véhicules par[...]

Attentat du Bardo en Tunisie : doutes sur l'implication du suspect marocain arrêté en Italie

Un nouveau suspect a été appréhendé mercredi à Gaggiano, en Italie, dans le cadre de l'affaire de l’attentat du Bardo. Mais les premiers éléments laissent à penser[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers