Extension Factory Builder
15/05/2012 à 16:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Journaliste béninois, Serge Daniel est installé au Mali depuis une quinzaine d'années. Journaliste béninois, Serge Daniel est installé au Mali depuis une quinzaine d'années. © Vincent Fournier pour J.A.

Installé au Mali depuis une quinzaine d'années, le journaliste béninois Serge Daniel s'est penché sur l'évolution de la nébuleuse djihadiste.

Entre 2003 et 2012, une quarantaine de personnes, occidentales pour la plupart, ont été enlevées dans le Sahel. À la manoeuvre ? Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le groupe salafiste installé dans le nord du Mali et qui a fait du rapt d'Occidentaux un business très lucratif.

Serge Daniel, journaliste béninois, installé au Mali depuis une quinzaine d'années, a suivi les premiers enlèvements en 2003, à l'époque où Aqmi était encore le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), originaire de l'Algérie voisine. Il a aussi assisté aux premières libérations contre rançon. « À l'époque déjà, je m'étais dit que c'était le début des problèmes », se souvient-il. Presque dix ans plus tard, la nébuleuse Aqmi aurait engrangé quelque 200 millions d'euros et étendu ses tentacules dans toute la sous-région ouest-africaine, si ce n'est au-delà.

Terrifiant et fascinant

En 300 pages, Serge Daniel passe en revue tout ce qu'il y a à savoir sur ces djihadistes qui paradent désormais à Tombouctou et Gao : histoire, organisation, têtes pensantes ou modes opératoires d'attentats ou d'enlèvements. Pour cela, il a discuté avec djihadistes et négociateurs, reconstitué des rapts. Il a aussi consulté des centaines de documents, souvent confidentiels, au Mali, en Mauritanie, au Niger entre autres. « Je sentais chez les services de sécurité des pays que j'ai visités l'envie de montrer ce qu'ils font, de prouver qu'ils n'attendent pas les bras croisés l'arrivée des terroristes », explique Serge Daniel.

Le style est parfois poussif, l'information ardue - il faut faire des allers-retours pour ne pas s'emmêler les pinceaux -, mais ce récit, à la fois terrifiant et fascinant, est sans conteste une base documentaire de référence sur les héritiers ouest-africains d'Oussama Ben Laden.

Aqmi, l'industrie de l'enlèvement,

de Serge Daniel, Fayard, 304 pages, 19,30 euros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre 'plusieurs semaines'

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali "[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Vol AH 5017 : les deux boîtes noires transférées à Paris

Les deux boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé au Mali ont été transférées dimanche soir de Bamako à Paris, où elles doivent être[...]

Vol AH 5017 : les enquêteurs au travail

Les experts enquêtant sur le crash d'un avion d'Air Algérie dans le nord du Mali poursuivaient dimanche leur travail dans une zone d'accès difficile où l'appareil s'est désintégré[...]

Vol AH 5017 : rien que des débris sur la scène du crash

Une vision à peine soutenable sur la scène du crash de l'avion d'Air Algérie au Mali : "des petits morceaux, pas grand-chose pour reconnaître un avion", lance un Burkinabè,[...]

Vol AH 5017 : Blaise Compaoré reçoit une délégation des familles des victimes

Blaise Compaoré et son chef d'état major, le général Gilbert Dienderé, se sont rendus vendredi après-midi au Mali, sur la zone du crash du vol AH 5017. Une délégation des[...]

Crash du vol AH5017 : la deuxième boîte noire retrouvée, les enquêteurs attendus sur place

Au lendemain de la découverte de la première boîte noire de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali, des experts de l'ONU ont retrouvé la seconde samedi sur le[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête s'annonce délicate

Le travail des enquêteurs, notamment français, attendus samedi sur le site du crash d'un avion ayant fait 118 victimes dans le nord du Mali s'annonce délicat en raison de la désintégration de[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête associera plusieurs pays

Le détachement militaire français dépêché dans le nord du Mali sur le lieu du crash du vol Ouaga-Alger AH 5017 a retrouvé vendredi la boîte noire du DC-9 affrété par Air[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers