Extension Factory Builder
15/05/2012 à 16:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Journaliste béninois, Serge Daniel est installé au Mali depuis une quinzaine d'années. Journaliste béninois, Serge Daniel est installé au Mali depuis une quinzaine d'années. © Vincent Fournier pour J.A.

Installé au Mali depuis une quinzaine d'années, le journaliste béninois Serge Daniel s'est penché sur l'évolution de la nébuleuse djihadiste.

Entre 2003 et 2012, une quarantaine de personnes, occidentales pour la plupart, ont été enlevées dans le Sahel. À la manoeuvre ? Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le groupe salafiste installé dans le nord du Mali et qui a fait du rapt d'Occidentaux un business très lucratif.

Serge Daniel, journaliste béninois, installé au Mali depuis une quinzaine d'années, a suivi les premiers enlèvements en 2003, à l'époque où Aqmi était encore le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), originaire de l'Algérie voisine. Il a aussi assisté aux premières libérations contre rançon. « À l'époque déjà, je m'étais dit que c'était le début des problèmes », se souvient-il. Presque dix ans plus tard, la nébuleuse Aqmi aurait engrangé quelque 200 millions d'euros et étendu ses tentacules dans toute la sous-région ouest-africaine, si ce n'est au-delà.

Terrifiant et fascinant

En 300 pages, Serge Daniel passe en revue tout ce qu'il y a à savoir sur ces djihadistes qui paradent désormais à Tombouctou et Gao : histoire, organisation, têtes pensantes ou modes opératoires d'attentats ou d'enlèvements. Pour cela, il a discuté avec djihadistes et négociateurs, reconstitué des rapts. Il a aussi consulté des centaines de documents, souvent confidentiels, au Mali, en Mauritanie, au Niger entre autres. « Je sentais chez les services de sécurité des pays que j'ai visités l'envie de montrer ce qu'ils font, de prouver qu'ils n'attendent pas les bras croisés l'arrivée des terroristes », explique Serge Daniel.

Le style est parfois poussif, l'information ardue - il faut faire des allers-retours pour ne pas s'emmêler les pinceaux -, mais ce récit, à la fois terrifiant et fascinant, est sans conteste une base documentaire de référence sur les héritiers ouest-africains d'Oussama Ben Laden.

Aqmi, l'industrie de l'enlèvement,

de Serge Daniel, Fayard, 304 pages, 19,30 euros.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Mali

Ebola : un premier cas au Mali fait craindre l'arrivée de l'épidémie

Ebola : un premier cas au Mali fait craindre l'arrivée de l'épidémie

Le Mali connaît son premier cas d'Ebola. Il s'agit d'une fillette de deux ans venue de Guinée avec sa grand-mère. Elle a été placée en quarantaine à Kayes (Ouest), a annoncé[...]

Mali : les Casques bleus, cibles privilégiées des jihadistes

Rarement mission onusienne aura autant été prise pour cible. Dans le Nord, les soldats de la Minusma sont seuls et en première ligne. Mines, tirs de roquettes et attentats ont déjà fait[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Mali : ouverture du troisième round de négociations à Alger

Les pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés ont repris mardi à Alger. Le ministre malien des Affaires étrangères a appelé les différents mouvements à[...]

Mali : réouverture des négociations de paix à Alger

La reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés, samedi, à Alger s'inscrit dans un contexte sécuritaire particulièrement tendu dans le nord du pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Mali : au moins 7 morts dans des combats entre le MNLA et le Gatia près de Gao

Au moins sept personnes ont été tuées lors d'affrontements jeudi après-midi, près de Gao, principale ville du nord du Mali, entre et le MNLA et le Gatia, deux groupes armés touaregs de[...]

Mali : discussions à Alger, combats vers Gao

Le MNLA et le Gatia, une milice progouvernementale, s’affrontent dans la région de Gao depuis jeudi matin. Des combats qui interviennent alors que devaient reprendre à Alger, la veille, des négociations[...]

Mali : Sultan Ould Bady et le Mujao, un jihadiste en rupture de ban

Le jihadiste Sultan Ould Bady serait en conflit avec le Mujao, au nom duquel il a pourtant récemment revendiqué plusieurs attaques contre les Casques bleus au nord du Mali.[...]

Mali : les contrats d'armement surfacturés, une bombe à retardement pour IBK

L'affaire des contrats d'armement surfacturés continue de faire des victimes... jusque dans le cercle rapproché du chef de l'État. Son conseiller spécial, Sidi Mohamed Kagnassi, a dû[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers