Extension Factory Builder
17/05/2012 à 15:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Antoine Ntsimi ne connaît pas encore le nom de son successeur à la tête de la Cemac. Antoine Ntsimi ne connaît pas encore le nom de son successeur à la tête de la Cemac. © DR

Le sommet des six chefs d'État de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac) devrait enfin se tenir à la mi-juin, à Brazzaville, et "quoi qu'il arrive" avant celui de l'Union africaine, du 9 au 16 juillet. C'est ce que l'on assure dans l'entourage de Denis Sassou Nguesso, le président en exercice, où l'on ajoute que le problème du président de la Commission sera réglé auparavant.

S'il paraît acquis désormais que le titulaire du poste de président de la Cemac depuis 2007, le Camerounais Antoine Ntsimi, ne sera plus candidat, le nom de son successeur - un Centrafricain, selon le principe de rotation par ordre alphabétique - n'est pas encore connu.

Pressentis, les ex-Premiers ministres Élie Doté et Enoch Derant Lakoué (que l'on dit souffrant) ne font pas l'unanimité, au point que le président Bozizé pourrait sortir de son chapeau un troisième homme : Bounandele Koumba, ancien secrétaire d'État aux Finances formé à l'école nationale des douanes de Neuilly, en France, qui connaît bien la Cemac, où il est depuis douze ans conseiller pour les affaires internationales. Il s'agirait alors d'une promotion interne, comme celle dont a bénéficié l'actuel gouverneur de la Beac, l'Équato-Guinéen Lucas Abaga Nchama. Dernière hypothèse envisagée si le blocage persiste : la Centrafrique passe son tour au profit du Congo, qui tient en réserve un candidat potentiel en la personne de Pierre Moussa, l'actuel ministre d'État chargé de l'Économie. Encore faudrait-il que François Bozizé l'accepte...

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

La justice sud-africaine enquête sur des cadeaux présumés de l'ANC aux électeurs

La médiatrice de la République sud-africaine a ouvert mardi des investigations préliminaires après différentes plaintes dénonçant des cadeaux de l'ANC, le parti au pouvoir, pour[...]

Zimbabwe : Mugabe assure avoir réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars (environ 2 800 euros) en raison de la crise économique qui touche son pays.[...]

Nigeria : au moins 77 lycéennes toujours détenues par leurs ravisseurs

Une semaine après l'enlèvement d'une centaine de lycéennes par Boko Haram, l'armée et des milices pro-gouvernementales poursuivent la traque des islamistes. Si certaines des jeunes victimes ont pu[...]

Soudan du Sud : les rebelles commettent des massacres à caractère ethnique, selon l'ONU

Les rebelles sud-soudanais, partisans de l'ancien vice-président Riek Machar ont été accusés lundi par les Nations unies d'avoir massacré de "centaines de civils" sur des bases[...]

Justice : après Simbikangwa, qui ?

Patrick Baudouin est président d'honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).[...]

Abdoulaye Wade de retour mercredi au Sénégal après vingt-deux mois d'absence

L'ex-président Abdoulaye Wade est attendu mercredi 23 avril au Sénégal. Il avait quitté son pays après sa défaite électorale en 2012.[...]

Soixante-douze heures de littérature pour Conakry et la Guinée

La 6e édition des "72 h du livre" de Conakry aura bien lieu à la fin du mois dans la capitale guinéenne et à Kindia. Interview de son promoteur, Sansy Kaba Diakité.[...]

RDC : trois morts dans des échauffourées entre militaires et jeunes à Likasi

Trois personnes sont mortes et cinq ont été blessées samedi à Likasi, dans le sud-est de la RDC, lors d’échauffourées entre militaires et jeunes d'un parti de la majorité,[...]

Soudan : trois employés enlevés dans l'attaque d'un champ pétrolier

Des hommes armés ont attaqué un champ pétrolier dans la province soudanaise du Kordofan-Ouest, enlevant trois employés, un Soudanais, un Algérien et un Chinois, a indiqué le porte-parole[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces