Extension Factory Builder
09/05/2012 à 15:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Étudiant, Shen Yuning compile le premier dictionnaire swahili-chinois depuis le Kenya.

Tout est né d'une passion, celle que Shen Yuning voue à l'Afrique. Le jeune homme de 26 ans, originaire de Nankin, s'est fixé pour objectif de compiler le premier dictionnaire swahili-chinois d'ici au mois d'août, date à laquelle il devra quitter le Kenya pour retourner à ses chères études. Ce n'est pas vraiment le tout premier thésaurus bilingue, puisqu'un universitaire chinois en avait rédigé un dans les années 1970. « Il n'a de dictionnaire que le nom », confie Shen Yuning. « Il n'est plus du tout adapté à notre époque. Le vocabulaire évolue avec le temps. De nombreux mots ont vu leur sens se transformer, et la situation en Afrique et en Chine a radicalement changé au cours des trois dernières décennies », ajoute-t-il.

Le changement le plus évident pour lui est la présence renforcée des Chinois sur le continent et leur grande difficulté à communiquer avec les populations locales. Parlé essentiellement dans l'est de l'Afrique par quelque 80 millions de personnes et dans des régions (Tanzanie, Kenya ou encore Ouganda) où les entreprises chinoises sont bien implantées, avec environ 600 000 travailleurs, le swahili est une langue que ses compatriotes ne devraient pas ignorer, estime Shen Yuning. En leur proposant un dictionnaire dont le vocabulaire est ancré dans le monde d'aujourd'hui, il espère faire oeuvre utile dans le rapprochement entre deux mondes que tout sépare. Il travaille d'arrache-pied avec des étudiants de l'université Kenyatta, à Nairobi, qui l'aident à rassembler les mots et lui en expliquent le sens. Grâce à leur coopération, Shen Yuning devrait avoir réuni 25 000 termes. Il lui restera alors à vaincre un nouveau défi, trouver un éditeur en Chine. Mais pour ce passionné d'Afrique, ce n'est pas un tatizo - wenti (« problème »). 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
La leçon de Riace

Article pr�c�dent :
Mali : comment sauver le Nord ?

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

Côte d'Ivoire : la police appelle à 'ne pas lyncher' les suspects d'enlèvements d'enfants

Côte d'Ivoire : la police appelle à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants

La police ivoirienne a appelé vendredi à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants, comme cela est déjà arrivé en Côte d'Ivoire où une vague d'assassin[...]

Cameroun : 3 soldats tchadiens et 123 islamistes tués lors d'attaques de Boko Haram

Trois soldats tchadiens ont été tués lors d'attaques menées par le groupe islamiste nigérian Boko Haram dans le nord du Cameroun, selon un communiqué de l'armée tchadienne[...]

Comores : issue incertaine pour le second tour des législatives

Le second tour des législatives aux Comores verra s'affronter dans un face-à-face à l'issue incertaine, le parti du président Ikililou Dhoinine à celui de son prédécesseur,[...]

Musique : Elba chante Madiba

Il l'a incarné à l'écran, il le raconte aujourd'hui en chanson. L'acteur et DJ britannique rend hommage au Sud-Africain dans son dernier album, Mi Mandela.[...]

Burkina Faso : on ne touche pas à la sécurité présidentielle

Yacouba Isaac Zida a connu le 30 décembre ses premières sueurs froides en tant que Premier ministre burkinabè de la transition.[...]

CAN 2015 - Ibrahima Conté : "Nous pouvons écrire une page de l'histoire du foot guinéen"

Qualifiée par tirage au sort aux dépens du Mali, la Guinée se prépare à affronter la Ghana dimanche à Malabo (17 heures) en quarts de finale de la CAN. Un rendez-vous face à un[...]

Largement consacré à Boko Haram, le sommet de l'UA s'est ouvert à Addis-Abeba

Le 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africain (UA) s'est ouvert ce vendredi matin à Addis-Abeba. Un de ses objectifs annoncé est la concrétisation d'une force multinationale[...]

Trafic de bébés au Niger : la justice se déclare incompétente

Se déclarant incompétent, le tribunal correctionnel de Niamey a décidé vendredi d'abandonner les poursuites à l'encontre d'une vingtaine de personnes accusées d'avoir participé[...]

Afrique du Sud : qui est Eugène de Kock, le "tueur numéro 1" de l'apartheid ?

Le ministre sud-africain de la Justice a accordé vendredi la liberté conditionnelle à Eugene de Kock, le plus célèbre tueur de l'apartheid, responsable de kidnappings, de tortures et[...]

CAN 2015 : Ibenge et Le Roy se renvoient la balle avant le quart de finale RDC - Congo

"Le favori, c'est l'autre ! ". Florent Ibenge et Claude Le Roy évoquent pour "Jeune Afrique" le derby qui opposera, samedi 31 janvier à Bata, la RDC et le Congo lors d'un quart de finale de CAN[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2678p141.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2678p141.xml1 from 172.16.0.100