Extension Factory Builder
04/05/2012 à 14:36
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Érythréen Merom Russom, maillot jaune lors de la deuxième étape de la course gabonaise. L'Érythréen Merom Russom, maillot jaune lors de la deuxième étape de la course gabonaise. © Patrick Fort/ AFP

La Tropicale Amissa Bongo s'impose comme la course la mieux cotée et dotée du continent. Si l'épreuve a un coût pour le Gabon, le pays en retire un beau bénéfice en termes d'image.

Un hélicoptère survolant le peloton, des transferts en avion pour traverser le pays en quelques heures, un pôle d'experts et de techniciens français ayant l'expérience du Tour de France...Lors de sa 7e édition, du 24 au 29 avril, la Tropicale Amissa Bongo a confirmé son statut de course cycliste la mieux dotée du continent. Au point de séduire Thomas Voeckler, célèbre dans l'Hexagone pour avoir porté le maillot jaune de leader à dix reprises lors de la dernière Grande Boucle. Pour la seconde fois (il avait déjà participé en 2010), le coureur français est venu avaler le bitume gabonais avec son équipe, Europcar, l'une des cinq formations professionnelles au départ de l'épreuve africaine la mieux cotée par l'Union cycliste internationale.

Une telle débauche de moyens, évidemment, a un coût sur lequel aucun autre pays du continent ne s'aligne : près de 1 milliard de F CFA (1,5 million d'euros). L'essentiel de ce budget provient des caisses de l'État : 500 millions de F CFA cette année. Quelque 400 millions de F CFA sont apportés par les sponsors - des sociétés parapubliques en majorité. « Les recettes de marketing ont atteint un montant record cette année », se félicite toutefois Benjamin Burlot, coordinateur général de l'épreuve.

Une aubaine pour les grands hôtels de Libreville

En l'absence de Gabon Airlines, transporteur officiel de la compétition jusqu'à sa faillite l'année dernière, les principaux bénéficiaires locaux de cette manne sont les plus confortables hôtels de Libreville, Franceville et Lambaréné (les trois villes étapes de cette année, en attendant peut-être Port-Gentil en 2013), qui peinaient à faire le plein depuis la Coupe d'Afrique des nations de janvier et février : la caravane du tour leur a amené, sur un plateau, ses cinq cents invités.

Les coureurs sont eux aussi choyés par l'organisation : les prix, offerts par la Fondation Albertine Amissa Bongo Ondimba, représentent un total de 87 millions de F CFA, dont 14 millions réservés aux sportifs africains. Autres bénéficiaires, les diffuseurs (Canal+ et TV5 Monde), à qui les images sont gracieusement mises à disposition : l'organisation a fait le choix de ne pas réclamer de droits de télévision pour maximiser la notoriété de l'événement. Car c'est dans ce domaine que Libreville, soucieux de promouvoir l'écotourisme, tente de rentrer dans ses frais. L'image, dans les médias français, d'un Thomas Voeckler serpentant sous la canopée gabonaise vaut son pesant d'or. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Gabon

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays d'Afri[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Le roi du Maroc entame ce mercredi au Sénégal une nouvelle tournée africaine

Mohammed VI se rend ce mercredi au Sénégal. Son périple l'emmènera ensuite en Côte d'Ivoire, au Gabon et en Guinée-Bissau. Il s'agit de la troisième tournée africaine du roi[...]

Cameroun, Congo, Gabon, Mali, RDC... : ci-gît la Corsafrique !

De l'île au continent - comme des affaires à la politique -, il n'y a qu'un pas, que les Corses ont très tôt franchi. Mais après s'être taillé un royaume en Afrique,[...]

Fitch : le Gabon passe en catégorie "hautement spéculatif"

Après Standard & Poor's, c'est au tour de Fitch Ratings d'abaisser d'un cran la notation souveraine du Gabon, en raison des conséquences de la chute des prix du baril sur les comptes publics.[...]

Gabon : André Mba Obame, décédé le 12 avril, a été inhumé à Medouneu, sa ville natale

Décédé le 12 avril dernier à Yaoundé au Cameroun, André Mba Obame a été inhumé lundi 4 mai, dans sa ville natale de Medouneu.[...]

Coupe d'Allemagne : Pierre-Emerick Aubameyang qualifie Dortmund pour la finale

Mardi, le Borussia Dortmund a du attendre les tirs au but pour venir à bout du Bayern de Munich lors des demies finales de la Coupe de d’Allemagne. Les hommes de Jürgen Klopp ont pu compter sur le Gabonais[...]

Gabon : orphelins de Mba Obame

C'était l'opposant numéro un. Sa disparition laisse un vide que ses anciens compagnons de route, pressés de prendre le relais avant la présidentielle de 2016, auront du mal à combler.[...]

Les mystères de la Corsafrique

Feliciaggi, Tomi, Pasqua, Foccart, Bongo Ondimba, Sassou Nguesso, IBK... Bienvenue en Corsafrique ! Dans son numéro double, "Jeune Afrique" consacre une enquête à l'ascension des Corses en Afrique,[...]

Gabon - G.-B. Mapangou : "Le décès de Mba Obame ne doit pas être utilisé comme un outil politique"

Alors que les forces de sécurité sont déployées dans Libreville, le gouvernement a annoncé avoir saisi mardi un important stock d'armes. De quoi raviver les tensions politiques en attendant le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers