Extension Factory Builder
08/05/2012 à 18:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

C'est Joyce Banda qui a succédé au président Mutharika, décédé le 6 avril. Portrait.

« Comment une vendeuse de beignets pourrait-elle devenir présidente ? » Cette phrase méprisante, prononcée il y a quelques mois par l'ex-première dame du Malawi, en dit long sur les embûches qu'a rencontrées Joyce Banda sur son chemin. Elles ne l'ont pas empêchée de devenir, le 7 avril, la deuxième femme chef d'État du continent.

À la différence de la présidente du Liberia, Ellen Johnson-Sirleaf, Joyce Banda, 62 ans, n'a certes pas eu à mener de bataille électorale. Mais prendre la succession de Bingu wa Mutharika, décédé le 6 avril, n'a pas été simple. Vice-présidente depuis 2009, elle avait été exclue du parti présidentiel l'année suivante pour s'être opposée à un projet de dévolution du pouvoir au frère du chef de l'État - une prise de position qui avait renforcé la popularité de cette femme, militante féministe, divorcée puis remariée, et plusieurs fois ministre entre 2004 et 2009. Pendant ce temps, le régime était confronté à une grave crise économique et débutait sa lente dérive dictatoriale - dérive qui a culminé, en juillet 2011, avec la répression d'une manifestation antigouvernementale (19 morts).

Féroce

Devenue une figure de proue de l'opposition, Joyce Banda a enduré quantité de provocations et de moqueries ainsi qu'une résistance féroce des apparatchiks du régime, y compris après la mort de leur chef. Ils ont en effet mis deux jours avant de rendre publique la nouvelle. Le temps, semble-t-il, de mettre au point un scénario pour écarter la vice-présidente. En vain.

Joyce banda ne s'y est pas trompée. Dès sa première journée à la tête de l'État, elle a révoqué le ministre de l'Information, qui avait tenté de lui faire barrage, et le chef de la police, tenu pour responsable des violences contre l'opposition. Elle devra s'atteler tout aussi rapidement à redresser le pays pour emporter l'adhésion des Malawites : la prochaine présidentielle doit avoir lieu en 2014. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Malawi

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte in[...]

Malawi : plus de 30 millions de dollars volatilisés en six mois

Les premières conclusions d'un audit sur le scandale de corruption qui secoue le Malawi ont été rendues lundi soir. Le rapport est accablant : au moins 21,8 millions d'euros, ont été[...]

Sommet de l'Élysée : où étaient les femmes ?

Ellen Johnson-Sirleaf et Joyce Banda, les deux seules femmes chefs d'État d'Afrique, n'ont pas fait le déplacement du Sommet de l'Élysée, les 6 et 7 décembre à Paris. Pour des raisons[...]

Malawi : grosse fatigue pour Joyce Banda

Elle avait fait de la corruption son cheval de bataille pour attirer les investisseurs. Aujourd'hui, la présidente du Malawi, Joyce Banda, déchante : depuis que le "Cashgate" a éclaté,[...]

Malawi : Joyce Banda limoge son gouvernement empêtré dans une affaire de corruption

La présidente du Malawi, Joyce Banda, a limogé jeudi son gouvernement après la révélation d'une affaire de malversation éclaboussant des fonctionnaires au sommet de l'État. Les[...]

Le Malawi a vendu le jet présidentiel pour l'achat de maïs

La présidente malawite, Joyce Banda, a décidé de vendre le jet présidentiel acquis par son prédécesseur. Le prix de vente : 15 millions de dollars. La somme sera affectée à[...]

Malawi : l'explosion démographique complique le développement

La croissance démographique rapide du Malawi compromet le développement économique de ce petit état pauvre d'Afrique australe très densément peuplé, a regretté samedi sa[...]

Malawi : 500 000 séropositifs reçoivent un traitement gratuit

Un demi-million de séropositifs du Malawi, un tiers des porteurs du virus du sida, bénéficient d'un traitement gratuit soit 100 fois plus qu'en 2004, a indiqué vendredi la présidente de ce[...]

Les visiteurs

À quoi sert une visite officielle de chef d'État ? À nouer, ou à entretenir, une relation. À illustrer les grands principes, et donc les choix, d'une politique étrangère. À[...]

Obama reçoit quatre dirigeants africains qui "montrent la voie du développement économique"

Barack Obama a reçu les dirigeants du Sénégal, de la Sierra Leone, du Cap-Vert et du Malawi à la Maison Blanche. Félicités pour la consolidation des acquis démocratiques dans leurs[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces