Extension Factory Builder
02/05/2012 à 11:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des réfugiés soudanais dans le camp de Ketziot, près de la frontière égyptienne. Des réfugiés soudanais dans le camp de Ketziot, près de la frontière égyptienne. © Yoav Lemmer/AFP

Dans le Néguev, l'État hébreu construit un gigantesque centre de détention. L'ultime étape pour les clandestins subsahariens. Avant l'expulsion.

Il se dresse au milieu des dunes, non loin de la frontière égyptienne. Ancien kibboutz reconverti en poste avancé de l'armée israélienne où ont ensuite été entassés les prisonniers palestiniens des première et seconde Intifada, le camp de Ketziot est un témoin atypique de l'histoire de la région. Ces dernières années, des milliers de clandestins africains y ont transité, avant d'être acheminés dans les villes israéliennes, abandonnés à leur propre sort. Ils sont aujourd'hui estimés à près de 40 000. Dans peu de temps, beaucoup reviendront à Ketziot pour un à trois ans, dans l'attente de leur expulsion. Le 10 janvier, la Knesset a approuvé une loi controversée autorisant la détention prolongée de réfugiés subsahariens entrés illégalement sur le territoire israélien, en particulier s'ils sont originaires de pays « hostiles », comme le Soudan. Tous sont arrivés au terme d'un dangereux périple dont l'ultime étape est la péninsule du Sinaï, repère de Bédouins tantôt passeurs, tantôt tortionnaires et marchands d'esclaves.

Apparences

Le camp de Ketziot est la dernière illustration des mesures draconiennes prises par l'État hébreu pour stopper l'afflux de réfugiés subsahariens sur son sol. Depuis le 1er mars, les bulldozers sont à pied d'oeuvre. Les autorités ont approuvé les plans d'un vaste complexe qui s'étendra sur près de 75 ha. Le coût du projet s'élève à 250 millions de shekels (50 millions d'euros). Couplé à l'édification d'une clôture électronique le long de la frontière égyptienne, le programme a nécessité une coupe budgétaire de 2 % dans trois ou quatre ministères, dont celui de l'Éducation nationale. En 2013, le camp accueillera 11 000 individus, devenant ainsi l'un des plus grands centres de détention au monde. Critiqué par de nombreuses ONG pour cette initiative, le gouvernement israélien a tenté de sauver les apparences. Ketziot sera doté de cellules individuelles de 5 m2 avec toilettes, de cliniques, de lieux de prière, de terrains de sport et même de bibliothèques.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Israël : ces femmes juives en burqa

Israël : ces femmes juives en burqa

Mues par une obsession névrotique de la chasteté, des femmes issues du milieu ultraorthodoxe revendiquent le port du voile intégral. Sous l'oeil réprobateur des instances rabbiniques.[...]

Questions simples sur l'Orient compliqué

La pensée unique a toujours accompagné la bataille, comme un poisson parasite sur le dos d'une baleine. Dans le contexte actuel de guerre ouverte entre l'Occident et l'hydre jihadiste, les interrogations - [...]

Une histoire du jihad, l'épisode afghan et la théorie du "jihad total" (#2)

Dans une série d'articles consacrés à l'histoire du jihad, Laurent Touchard revient, pour son deuxième billet, sur l'épisode afghan et la naissance du concept de "jihad total".[...]

L'impossible "État palestinien"

C'est le Moyen-Orient qui sollicite, une fois de plus, notre attention cette semaine. Non pas parce qu'il est le théâtre de conflits armés d'un nouveau genre ou d'atroces guerres civiles. Ni à[...]

Accusée d'adultère, une Syrienne est lapidée par son père et des jihadistes

Une Syrienne a été lapidée par son père et des jihadistes de l'organisation de l'État islamique dans le centre de la Syrie, selon une vidéo publiée mardi sur Youtube. Elle[...]

Forces irakiennes : l'armée des ombres

Désorganisées, mal formées, livrées à elles-mêmes, les forces de sécurité nationales irakiennes essuient déroute sur déroute face aux jihadistes de [...]

Syrie : à Kobané, l'armée américaine largue des armes aux Kurdes

L'armée américaine a annoncé dimanche soir avoir largué pour la première fois des armes aux combattants kurdes qui défendent la ville syrienne de Kobané, assiégée[...]

L'Occident et "les autres"

La croissance économique y est désormais plus faible que dans le reste du monde et il peine à sortir de la crise qui l'a frappé en 2008. Mais il continue de tenir le volant et de diriger la[...]

Kurdistan Irakien : Daesh, l'ennemi utile

Partenaire privilégié des Occidentaux dans leur guerre contre l'État islamique, le gouvernement autonome kurde n'en manoeuvre pas moins habilement pour tirer son épingle du jeu. Reportage.[...]

Finance : Dubaï est de retour !

Cinq ans après avoir frôlé la faillite, le petit émirat enchaîne les opérations boursières. Son ambition : devenir une passerelle vers l'Afrique et les pays émergents.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers