Extension Factory Builder
02/05/2012 à 11:49
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des réfugiés soudanais dans le camp de Ketziot, près de la frontière égyptienne. Des réfugiés soudanais dans le camp de Ketziot, près de la frontière égyptienne. © Yoav Lemmer/AFP

Dans le Néguev, l'État hébreu construit un gigantesque centre de détention. L'ultime étape pour les clandestins subsahariens. Avant l'expulsion.

Il se dresse au milieu des dunes, non loin de la frontière égyptienne. Ancien kibboutz reconverti en poste avancé de l'armée israélienne où ont ensuite été entassés les prisonniers palestiniens des première et seconde Intifada, le camp de Ketziot est un témoin atypique de l'histoire de la région. Ces dernières années, des milliers de clandestins africains y ont transité, avant d'être acheminés dans les villes israéliennes, abandonnés à leur propre sort. Ils sont aujourd'hui estimés à près de 40 000. Dans peu de temps, beaucoup reviendront à Ketziot pour un à trois ans, dans l'attente de leur expulsion. Le 10 janvier, la Knesset a approuvé une loi controversée autorisant la détention prolongée de réfugiés subsahariens entrés illégalement sur le territoire israélien, en particulier s'ils sont originaires de pays « hostiles », comme le Soudan. Tous sont arrivés au terme d'un dangereux périple dont l'ultime étape est la péninsule du Sinaï, repère de Bédouins tantôt passeurs, tantôt tortionnaires et marchands d'esclaves.

Apparences

Le camp de Ketziot est la dernière illustration des mesures draconiennes prises par l'État hébreu pour stopper l'afflux de réfugiés subsahariens sur son sol. Depuis le 1er mars, les bulldozers sont à pied d'oeuvre. Les autorités ont approuvé les plans d'un vaste complexe qui s'étendra sur près de 75 ha. Le coût du projet s'élève à 250 millions de shekels (50 millions d'euros). Couplé à l'édification d'une clôture électronique le long de la frontière égyptienne, le programme a nécessité une coupe budgétaire de 2 % dans trois ou quatre ministères, dont celui de l'Éducation nationale. En 2013, le camp accueillera 11 000 individus, devenant ainsi l'un des plus grands centres de détention au monde. Critiqué par de nombreuses ONG pour cette initiative, le gouvernement israélien a tenté de sauver les apparences. Ketziot sera doté de cellules individuelles de 5 m2 avec toilettes, de cliniques, de lieux de prière, de terrains de sport et même de bibliothèques.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Moyen-Orient

France - Djibouti : Le Drian rencontre Ismaïl Omar Guelleh... en Jordanie

France - Djibouti : Le Drian rencontre Ismaïl Omar Guelleh... en Jordanie

Attendu à Djibouti pour sa première visite dans ce pays - "une date avait été retenue en avril, mais apparemment elle ne convenait pas au calendrier du président Ismaïl Omar Gue[...]

Israël : Ayman Odeh a fait un rêve

Inconnu il y a encore quelques mois, il a réussi à fédérer les Arabes israéliens et à en faire la troisième force politique du pays. Portrait d'un farouche militant des[...]

Yémen : la coalition arabe menée par l'Arabie Saoudite annonce la fin des frappes aériennes

La coalition arabe au Yémen a annoncé mardi la fin des frappes aériennes lancées il y a un mois contre les Houthis chiites. En dépit de cette trêve, des combats se poursuivent toujours au[...]

Irak : le chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi, "grièvement blessé" dans une frappe aérienne ?

Le journal britannique "The Guardian" a relayé mardi des informations selon lesquelles le chef du groupe terroriste État islamique (EI) aurait été grièvement blessé lors de[...]

Méditerranée : plus de 300 migrants en plein naufrage, selon l'OIM

L'OIM a reçu lundi un appel au secours provenant d'une embarcation en train de sombrer en Méditerranée. Il y aurait plus de 300 migrants à son bord.[...]

Le Yémen, l'eau, la guerre

Il y a plus d'une vingtaine d'années, un chercheur canadien, appelons-le Stéphane L., était venu nous rendre visite au centre de recherche où je travaillais alors, à l'École des[...]

Yémen : Abd Rabbo Mansour Hadi, sans fleurs ni couronne

Vaincu par la milice chiite houthiste, le président du Yémen a fui le pays. Ce n'est pas la gloire, aux yeux de ses compatriotes...[...]

"Taxi Téhéran" : la caméra sur 4 roues de Jafar Panahi

Depuis qu'Abbas Kiarostami a cessé de tourner en Iran et se fait rare, le cinéma de la République islamique n'a plus qu'un fer de lance capable de s'imposer sur le plan international : Jafar Panahi. [...]

État islamique : vivre le califat

Le seul nom de Daesh, auteur de violentes exactions, suscite la terreur. Mais sur les territoires conquis, le groupe tente aussi de gagner les coeurs et les esprits et de s'imposer en tant qu'État.[...]

Émirats arabes unis : des ouvriers se révoltent et incendient leur chantier

Des ouvriers travaillant à la construction d'un campus universitaire, dans le nord des Émirats arabes unis, se sont révoltés en incendiant une partie des bâtiments de leur chantier. Des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2676p017.xml0 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2676p017.xml0 from 172.16.0.100