Extension Factory Builder
20/04/2012 à 13:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Ali Bongo, président du Gabon depuis 2009. Ali Bongo, président du Gabon depuis 2009. © Desirey Minkoh/Afrik Images pour J.A.

L'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) a donné au Gabon jusqu'à décembre 2012 pour publier ses derniers audits du secteur pétrolier. Sinon, Libreville risque d'exclusion.

Le 8 mai prochain, Tim Bittiger, le responsable Afrique de l'Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE*) se posera à Libreville pour faire le point avec les autorités sur la bonne gouvernance dans le secteur pétrolier. Pour rappel, Paul Toungui, l’ancien ministre de l'Économie, des Finances et du Budget du Gabon, avait manifesté en juillet 2004 à la Banque mondiale le souhait de son pays de rejoindre l'ITIE et demandé une assistance technique pour en assurer la mise en œuvre.

Le gouvernement gabonais a alors engagé des audits dans le secteur pétrolier. Le premier rapport de l’ITIE a été publié en décembre 2005. Il concernait l’exercice pétrolier 2004. Deux autres ont suivi en 2007 et 2008 (pour les années 2005 et 2006). Mais depuis, plus rien.

Rapports à publier

Pourtant, le cabinet PricewaterhouseCoopers a effectué les audits des exercices 2007 et 2008. Un rapport a été remis aux autorités en avril 2011, mais il n’a toujours pas été rendu public. Lors de sa réunion à Amsterdam, le 9 juin 2011, le conseil d’administration de l’ITIE a toutefois décidé de renouveler le statut de « pays candidat » au Gabon pour une période de 18 mois. Ce qui oblige le pays à publier d’ici le 9 décembre tous ses rapports.

C’est le cabinet KPMG qui  réalise actuellement les audits pour les années 2009 et 2010. Si le Gabon ne rend pas public ses documents d’audit, il court le risque d’être exclu de l’initiative ITIE comme la Guinée équatoriale l’avait été en mai 2010. Avec environ 30 champs de production, le Gabon est actuellement le 6e producteur de pétrole en Afrique avec 250 000 barils/jour. Selon les dernières estimations de la British Petroleum – BP Statistical Review of World Energy 2010, le pays possèderait 3,7 milliards de barils de réserves prouvées, les plus importantes de la sous-région.

_______

*Coalition de gouvernements, d'entreprises, de groupes venant de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales, l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Gabon

Le trône d'okoumé

Décidément, le Gabon ne changera jamais... Sa classe politique, en tout cas. Ici se joue une sorte de Game of Thrones à la sauce nyembwe, où premier et second rôles changent sans cesse de [...]

"Le Mytho" : Frédéric Gassita et les menteurs en série au Gabon

Le jazzman Frédéric Gassita se lance dans la production audiovisuelle avec Le Mytho. Une création 100 % librevilloise qui va décaper.[...]

Gabon : quatre femmes de pouvoir qui se sont imposées face aux hommes

Ces quatre femmes se sont imposées dans le marigot politique, économique ou judiciaire. Leur secret pour venir à bout des préjugés sexistes ? Compétence et[...]

Ebanega : "Au Gabon, un footballeur qui se blesse et ne peut plus jouer se retrouve à la rue"

L’international gabonais du CA Bastia Rémy Ebanega a créé avec Axel N’Guéma, un ancien joueur, l’Association nationale des footballeurs professionnels au Gabon (ANFPG). Le[...]

Casimir Oyé Mba : "Seule solution pour sortir de l'impasse politique au Gabon, le dialogue"

Casimir Oyé Mba, opposant gabonais et ancien Premier ministre d'Omar Bongo Ondimba, appelle une nouvelle fois le chef de l'État au dialogue national.[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Gabon : l'opposition à la recherche de l'oiseau rare

Les principaux ténors de l'opposition gabonaise font aujourd'hui front commun. S'accorderont-ils demain pour désigner un candidat unique à la présidentielle ?[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

Gabon-France : le casse-tête Veolia

Le président Ali Bongo Ondimba a reçu Antoine Frérot, le PDG de Veolia, lors de son dernier séjour à Paris, début février. Au menu des échanges : le renouvellement de la[...]

Gabon - Tropicale Amissa Bongo : le Tunisien Rafaa Chtioui s'épanouit loin de l'Europe

Ancien grand espoir du cyclisme ayant évolué dans des formations européennes, le Tunisien Rafaâ Chtioui, vainqueur dimanche de la 10e Tropicale Amissa Bongo, la plus grande course d'Afrique,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2674p008-009.xml6 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2674p008-009.xml6 from 172.16.0.100