Extension Factory Builder
05/04/2012 à 11:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Nafissatou Diallo est en congés maladie depuis son altercation avec DSK. Nafissatou Diallo est en congés maladie depuis son altercation avec DSK. © Behar Anthony/Sipa

La femme de chambre guinéenne, Nafissatou Diallo, veut être reconnue comme victime dans le cadre de l'affaire DSK. Déboutée au pénal, elle espère gagner au civil.

On l'avait presque oubliée. Naguère symbole des victimes de viol, la femme de chambre guinéenne qui, en mai 2011, a fait chuter l'un des hommes les plus puissants de la planète n'intéresse plus grand monde. Les débats autour de sa personnalité seront pourtant au coeur du second round de l'affaire Dominique Strauss-Kahn (DSK), qui a débuté le 28 mars. D'elle - dont l'image avait été écornée par les fausses déclarations et les versions contradictoires -, on se souvient tout juste d'un regard étrangement vide et d'une gestuelle théâtrale. Cette fois, le décor a changé, les enjeux aussi. Le tribunal du Bronx - réputé généreux envers les plus faibles -, et non plus celui de Manhattan, est chargé d'examiner la recevabilité de la plainte qu'elle a déposée au civil en août. Nafissatou Diallo, qui demande des dommages et intérêts, entend toujours être reconnue comme une victime.

Secrets

Depuis qu'elle a été déboutée au pénal, l'immigrée peule de 33 ans est retournée à ses secrets. Elle a quitté son petit appartement du Bronx et réside désormais dans un lieu tenu secret, sans protection policière, avec sa fille de 16 ans. Toujours salariée au Sofitel, elle est en congé maladie, disant souffrir de l'épaule depuis l'altercation dans l'hôtel. Celle qui avait été aimablement qualifiée de « très peu séduisante » par les avocats de l'ex-patron du Fonds monétaire international (FMI) compte garder la même ligne de défense. Elle est toujours soutenue par le très médiatique Me Kenneth Thompson.

Les avocats de DSK tenteront de faire valoir son immunité diplomatique, afin de faire classer l'affaire. Sauf que leur client, mis en examen en France le 26 mars dans l'affaire du Carlton pour « proxénétisme aggravé en bande organisée », est dans de sales draps. De quoi redonner un peu de crédit à Nafissatou, dont la conversation téléphonique avec un détenu de l'Arizona et les nombreux virements bancaires demeurent une énigme. Si sa plainte est jugée recevable, elle devra ressortir de l'ombre, pour s'expliquer à nouveau. 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Les Africains 'joueront leur rôle' pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Le cardinal guinéen Robert Sarah assure que les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle au prochain synode d'octobre, reconnaissant des incompréhensions profond[...]

Indignation après la destruction de trésors archéologiques en Irak

Une vidéo montrant des jihadistes du groupe État islamique (EI) en train de détruire des sculptures pré-islamiques en Irak a suscité l'indignation dans le monde et la crainte que d'autres[...]

Assassinat de deux Congolais en France : un procès au goût d'inachevé

Un accusé absent condamné à 20 ans de prison, l'autre acquitté. Quatorze ans après l'assassinat mystérieux de deux Congolais en France, de nombreuses questions restent sans[...]

Retour en 5 dates sur la vie d'Earl Lloyd, légende du basket et premier joueur noir de NBA

Earl Lloyd, surnommé "The Big Cat", est décédé le 24 février à l'âge de 86 ans. Retour en cinq dates sur la carrière d'une des légendes du basket[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

RDC : Benoît Chatel condamné à 20 ans de prison pour le meurtre d'opposants à Kabila père

Principal accusé meurtre, il y a 14 ans en France, de deux supposés opposants à Laurent-Désiré Kabila, l'homme d'affaires belge Benoît Chatel a été condamné à[...]

France : crispations dans le monde de l'art après l'attentat contre "Charlie Hebdo"

Après les attentats des 7 et 9 janvier à Paris, plusieurs oeuvres d'art ayant trait à l'islam ont été censurées en France. Le phénomène n'est pas nouveau : art et religion[...]

"American Sniper" : quand Eastwood se tire une balle dans le pied

Annoncé en grande pompe, le nouveau long-métrage de Clint Eastwood, "American Sniper", relate le parcours d'un tireur d’élite de l'armée américaine connu pour ses exploits[...]

RDC : Kinshasa fustige les critiques du ministre belge De Croo envers le régime de Kabila

Le gouvernement congolais s'est dit "choqué" et  "fatigué des donneurs de leçons" après avoir essuyé les critiques frontales d'Alexander De Croo, le ministre belge de la[...]

Le gouvernement Valls lance une grande réforme de l'islam de France

Le gouvernement français a annoncé mercredi le lancement d’une grande réforme de l’islam de France autour d'une "instance de dialogue" censée mieux représenter les musulmans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2673p014-015.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2673p014-015.xml2 from 172.16.0.100