Extension Factory Builder
30/03/2012 à 10:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le milieu de terrain de Bolton Fabrice Muamba victime d'une crise cardiaque, le 17 mars 2012. Le milieu de terrain de Bolton Fabrice Muamba victime d'une crise cardiaque, le 17 mars 2012. © AFP

Victime d'un arrêt cardiaque le 17 mars lors d'un match de Coupe d'Angleterre, le joueur de football congolais natif de Kinshasa, Fabrice Muamba, semble tiré d'affaire.

Fabrice Muamba est un miraculé. Il en prendra pleinement conscience quand il quittera le London Chest Hospital, où il a été admis le 17 mars. Ce jour-là, le joueur de Bolton Wanderers s'écroule sur la pelouse de White Hart Lane, lors d'un quart de finale de Coupe d'Angleterre face à Tottenham. Pendant une dizaine de minutes, l'équipe médicale d'urgence s'affaire autour du milieu de terrain, tentant de le réanimer par du bouche-à-bouche, des massages cardiaques et un défibrillateur. En vain.

Son coeur se remet à fonctionner lors de son transfert en ambulance vers l'hôpital. Le soir même, l'état de santé du joueur, placé dans une unité de soins intensifs, est jugé « critique », selon un communiqué de son club. « Les prochaines vingt-quatre heures seront cruciales », ajoute Owen Coyle, l'entraîneur de Bolton, sachant le pronostic vital engagé. Au fil des jours, la situation s'améliore lentement, Muamba parvenant même à respirer sans assistance et à échanger quelques mots avec ses proches.

Mort Subite

Cliniquement mort durant soixante-dix-huit minutes, Fabrice Muamba est donc plus qu'un miraculé... un revenant ! Né à Kinshasa en 1988, il a fui la RD Congo avec sa famille en 1999, deux ans après le coup d'État de Laurent-Désiré Kabila - un de ses oncles, alors conseiller du Premier ministre de Mobutu, a perdu la vie à cette occasion. Au Royaume-Uni, Muamba a d'abord été formé à Arsenal, avant de jouer à Birmingham City puis, à partir de 2008, à Bolton.

Ces dernières années, d'autres footballeurs ont eu moins de chance. Plusieurs Africains - le Marocain Belkhodja en 2001, le Camerounais Foé en 2003, l'Égyptien Abdelwahab en 2006, le Nigérian Idahor en 2010 -, mais aussi le Hongrois Fehér (2004), le Brésilien Serginho (2004), le Portugais Cunha (2006), l'Espagnol Puerta (2007), l'Écossais O'Donnell (2007) et le Français Pinault (2009) ont été victimes de la mort subite du sportif, un phénomène que les cardiologues ont du mal à expliquer.

Aujourd'hui, nul n'est en mesure de dire si Muamba gardera des séquelles de cet arrêt cardiaque. Ni s'il pourra un jour rejouer au football. Mais est-ce bien là l'essentiel ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

RDC-Congo : Claude Le Roy dénonce une énorme erreur d'arbitrage

 Le Congo de Claude Le Roy, qui menait 2-0 à l'heure de jeu face à la RDC, s'est effondré en fin de match (2-4). L'entraîneur des Diables rouges pointe une faute d'arbitrage comme tournant du match.[...]

CAN 2015 : La RDC renverse le Congo en quarts au terme d'un derby de légende

Longtemps fermé et tendu, le derby du fleuve Congo a basculé dans la folie en deuxième période quand la RDC, menée deux buts à zéro à l'heure de jeu, s'est[...]

La RDC affirme avoir "engagé" une offensive contre les rebelles hutu rwandais

L'armée de la République démocratique du Congo (RDC) a "engagé" une offensive contre les rebelles hutu rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), qui[...]

CAN 2015 : début des quarts, derby congolais et Tunisie-Guinée équatoriale

L'indécis derby entre Congo et RDC ouvre la phase des quarts de finale de la CAN-2015 samedi à Bata avant que la Tunisie ne se présente en favori face à la Guinée équatoriale[...]

CAN 2015 : Ibenge et Le Roy se renvoient la balle avant le quart de finale RDC - Congo

"Le favori, c'est l'autre ! ". Florent Ibenge et Claude Le Roy évoquent pour "Jeune Afrique" le derby qui opposera, samedi 31 janvier à Bata, la RDC et le Congo lors d'un quart de finale de CAN[...]

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Dans la réforme électorale engagée en RDC, la caution exigée pour prendre part à la présidentielle a été revue à la hausse. Une démarche très[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Internet, mobiles, SMS : quand nos États misent sur la censure

En réponse aux dernières manifestations en RDC, le gouvernement congolais a censuré Internet et SMS. Un classique : avant lui, de nombreux gouvernements du continent avait utilisé le même[...]

L'armée congolaise lance la traque des FDLR dans l'est de la RDC

L'état-major de l'armée congolaise a annoncé jeudi le début des opérations militaires contre les combattants des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). Une traque qui[...]

RDC : et maintenant, le recensement ?

Compter les habitants du pays avant de les appeler aux urnes ? Le projet, titanesque, menaçait le respect du calendrier électoral. Les autorités ont fait machine arrière, mais un recensement demeure[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2672p026-027.xml2 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2672p026-027.xml2 from 172.16.0.100