Extension Factory Builder
30/03/2012 à 10:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le milieu de terrain de Bolton Fabrice Muamba victime d'une crise cardiaque, le 17 mars 2012. Le milieu de terrain de Bolton Fabrice Muamba victime d'une crise cardiaque, le 17 mars 2012. © AFP

Victime d'un arrêt cardiaque le 17 mars lors d'un match de Coupe d'Angleterre, le joueur de football congolais natif de Kinshasa, Fabrice Muamba, semble tiré d'affaire.

Fabrice Muamba est un miraculé. Il en prendra pleinement conscience quand il quittera le London Chest Hospital, où il a été admis le 17 mars. Ce jour-là, le joueur de Bolton Wanderers s'écroule sur la pelouse de White Hart Lane, lors d'un quart de finale de Coupe d'Angleterre face à Tottenham. Pendant une dizaine de minutes, l'équipe médicale d'urgence s'affaire autour du milieu de terrain, tentant de le réanimer par du bouche-à-bouche, des massages cardiaques et un défibrillateur. En vain.

Son coeur se remet à fonctionner lors de son transfert en ambulance vers l'hôpital. Le soir même, l'état de santé du joueur, placé dans une unité de soins intensifs, est jugé « critique », selon un communiqué de son club. « Les prochaines vingt-quatre heures seront cruciales », ajoute Owen Coyle, l'entraîneur de Bolton, sachant le pronostic vital engagé. Au fil des jours, la situation s'améliore lentement, Muamba parvenant même à respirer sans assistance et à échanger quelques mots avec ses proches.

Mort Subite

Cliniquement mort durant soixante-dix-huit minutes, Fabrice Muamba est donc plus qu'un miraculé... un revenant ! Né à Kinshasa en 1988, il a fui la RD Congo avec sa famille en 1999, deux ans après le coup d'État de Laurent-Désiré Kabila - un de ses oncles, alors conseiller du Premier ministre de Mobutu, a perdu la vie à cette occasion. Au Royaume-Uni, Muamba a d'abord été formé à Arsenal, avant de jouer à Birmingham City puis, à partir de 2008, à Bolton.

Ces dernières années, d'autres footballeurs ont eu moins de chance. Plusieurs Africains - le Marocain Belkhodja en 2001, le Camerounais Foé en 2003, l'Égyptien Abdelwahab en 2006, le Nigérian Idahor en 2010 -, mais aussi le Hongrois Fehér (2004), le Brésilien Serginho (2004), le Portugais Cunha (2006), l'Espagnol Puerta (2007), l'Écossais O'Donnell (2007) et le Français Pinault (2009) ont été victimes de la mort subite du sportif, un phénomène que les cardiologues ont du mal à expliquer.

Aujourd'hui, nul n'est en mesure de dire si Muamba gardera des séquelles de cet arrêt cardiaque. Ni s'il pourra un jour rejouer au football. Mais est-ce bien là l'essentiel ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : accusé de 'trafic d'armes', le général Gabriel Amisi 'blanchi'

RDC : accusé de "trafic d'armes", le général Gabriel Amisi "blanchi"

Le Conseil supérieur de la défense a annoncé jeudi avoir "blanchi" le général Gabriel Amisi, ex-chef d'état-major des forces terrestres de l'armée congolaise. L'officier &[...]

Football : le Belge d'origine congolaise Romelu Lukaku à Everton pour cinq ans

Malgré une prestation en demi-teinte avec les Diables rouges lors de la phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, l'attaquant belge d'origine congolaise Romelu Lukaku devrait signer pour cinq ans à[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

RDC : Tshisekedi, Kamerhe et Fayulu appellent au rassemblement le 4 août contre la révision constitutionnelle

Dans une lettre commune publiée mardi, l'UDPS d'Étienne Tshisekedi, l'UNC de Vital Kamerhe et l'Ecide de Martin Fayulu appellent les Congolais à se réunir le 4 août sur une grande place de[...]

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

 Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources[...]

Oreilles meurtries

Je vous ai parlé, il n'y a pas longtemps, de cet immeuble de vingt-deux niveaux situé sur le boulevard du 30-Juin, la plus grande artère du centre-ville de Kinshasa. Je vous ai dit que j'étais[...]

Mali - RDC : Nkulu Kalumba, un long chemin vers la liberté

À l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin, "Jeune Afrique" et le HCR au Mali ont organisé un concours de journalisme. C'est l'article d'une jeune étudiante[...]

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers