Extension Factory Builder
30/03/2012 à 10:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le milieu de terrain de Bolton Fabrice Muamba victime d'une crise cardiaque, le 17 mars 2012. Le milieu de terrain de Bolton Fabrice Muamba victime d'une crise cardiaque, le 17 mars 2012. © AFP

Victime d'un arrêt cardiaque le 17 mars lors d'un match de Coupe d'Angleterre, le joueur de football congolais natif de Kinshasa, Fabrice Muamba, semble tiré d'affaire.

Fabrice Muamba est un miraculé. Il en prendra pleinement conscience quand il quittera le London Chest Hospital, où il a été admis le 17 mars. Ce jour-là, le joueur de Bolton Wanderers s'écroule sur la pelouse de White Hart Lane, lors d'un quart de finale de Coupe d'Angleterre face à Tottenham. Pendant une dizaine de minutes, l'équipe médicale d'urgence s'affaire autour du milieu de terrain, tentant de le réanimer par du bouche-à-bouche, des massages cardiaques et un défibrillateur. En vain.

Son coeur se remet à fonctionner lors de son transfert en ambulance vers l'hôpital. Le soir même, l'état de santé du joueur, placé dans une unité de soins intensifs, est jugé « critique », selon un communiqué de son club. « Les prochaines vingt-quatre heures seront cruciales », ajoute Owen Coyle, l'entraîneur de Bolton, sachant le pronostic vital engagé. Au fil des jours, la situation s'améliore lentement, Muamba parvenant même à respirer sans assistance et à échanger quelques mots avec ses proches.

Mort Subite

Cliniquement mort durant soixante-dix-huit minutes, Fabrice Muamba est donc plus qu'un miraculé... un revenant ! Né à Kinshasa en 1988, il a fui la RD Congo avec sa famille en 1999, deux ans après le coup d'État de Laurent-Désiré Kabila - un de ses oncles, alors conseiller du Premier ministre de Mobutu, a perdu la vie à cette occasion. Au Royaume-Uni, Muamba a d'abord été formé à Arsenal, avant de jouer à Birmingham City puis, à partir de 2008, à Bolton.

Ces dernières années, d'autres footballeurs ont eu moins de chance. Plusieurs Africains - le Marocain Belkhodja en 2001, le Camerounais Foé en 2003, l'Égyptien Abdelwahab en 2006, le Nigérian Idahor en 2010 -, mais aussi le Hongrois Fehér (2004), le Brésilien Serginho (2004), le Portugais Cunha (2006), l'Espagnol Puerta (2007), l'Écossais O'Donnell (2007) et le Français Pinault (2009) ont été victimes de la mort subite du sportif, un phénomène que les cardiologues ont du mal à expliquer.

Aujourd'hui, nul n'est en mesure de dire si Muamba gardera des séquelles de cet arrêt cardiaque. Ni s'il pourra un jour rejouer au football. Mais est-ce bien là l'essentiel ?

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

RDC : retour au calme à Kinshasa après l'attaque du camp militaire Tshatshi

Les autorités congolaises ont affirmé mardi avoir déjoué l'attaque d'un groupe d'inconnus armés contre le camp militaire Tshatshi, à Kinshasa. Le calme était de retour en fin d'[...]

RDC : le camp militaire Tshatshi attaqué, Kinshasa appelle au calme

Des tirs ont été entendus mardi après-midi au camp militaire Colonel Tshatshi dans la ville de Kinshasa. Selon nos informations, il s'agirait d'une attaque à la machette d'un groupe de personnes qui[...]

RDC : Tshisekedi toujours "pas actif"

L'opposant historique Étienne Tshisekedi, leader de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), était toujours hospitalisé mi-juillet. Les détails sur son état de[...]

RDC : Cour constitutionnelle, mode d'emploi

Le président Kabila a nommé, le 7 juillet dernier, les neuf membres de la Cour constitutionnelle de RDC. Juge pénal du président de la République et du Premier ministre, cette juridiction est[...]

Festival d'Avignon : tous en choeur avec Serge Kakudji

Le contre-ténor congolais a fait l'unanimité au Festival d'Avignon. Il y présentait une oeuvre à la croisée du baroque et des sonorités africaines.[...]

RDC : une coalition de l'opposition veut voir Kabila à la CPI

La coalition des forces politiques et sociales de l’opposition a lancé mercredi une pétition pour que le président congolais, Joseph Kabila, soit traduit devant la CPI pour crimes contre[...]

RDC 

"Esclavage sexuel" et "travail forcé" en RDC, MSF tire la sonnette d'alarme

MSF a dénoncé mercredi les violences que les milices armées des régions minières de l'est de la République démocratique du Congo infligent aux civils. Selon l'ONG, les exploitants[...]

RDC - Me Kapiamba : "Le clientélisme a totalement détruit la justice congolaise"

Après le scandale autour de la mort d'une petite fille d'un an et demi en détention à Kinshasa, le président de l'Association congolaise pour l'accès à la justice (ACAJ), Georges Kapiamba,[...]

RDC : le désarmement des FDLR expliqué à ceux qui ont raté le début

Les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) ont commencé fin mai à se rendre. Une reddition jusqu'ici timide mais suffisante pour obtenir la suspension des[...]

RDC : Lubumbashi en proie à de vives tensions pour l'anniversaire de la sécession katangaise

La ville de Lubumbashi est sous tension vendredi pour l'anniversaire de la sécession katangaise. Des forces de sécurité ont été déployées en prévention d'une attaque des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers