Extension Factory Builder
29/03/2012 à 18:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un centre d'appel à Shanghai. Un centre d'appel à Shanghai. © AFP

Le premier centre d'appels en RDC a décroché un marché avec Samsung. Un prêt du Central Africa SME Fund va l'aider à remplir son contrat.

Premier centre d'appels indépendant en RD Congo, First & Future (F&F), qui possède ses propres installations via son Congo Call Center (CCC), vient de signer un contrat avec Samsung. Il devra traiter, grâce à la mise à disposition d'un numéro gratuit, les réclamations et les demandes d'informations sur les produits de la multinationale coréenne en RD Congo et dans les pays d'Afrique francophone de la sous-région, ce qui fera de Kinshasa le numéro un régional.

L'activité n'est pas nouvelle pour F&F. En 2009, il avait remporté le marché pour gérer le service client de l'opérateur de téléphonie mobile Tigo. « Nous supervisons le centre, élaborons des rapports sur le nombre d'appels reçus, le pourcentage et le type de réclamations et faisons des propositions à nos clients », détaille Huguette Ngenyi Samu, qui a fondé l'entreprise avec Annie Samuna Tuluka. Un savoir-faire qui n'a pas échappé au Central Africa SME Fund (CASF). Ce fonds de capital-investissement, soutenu entre autres par la Société financière internationale (SFI) et créé en 2008 pour financer des PME en RD Congo et en Centrafrique, vient d'accorder un prêt de 200 000 dollars (153 200 euros) incluant une prise de participation de 10 % dans le capital de F&F. Cela afin de mettre la plateforme technique aux standards internationaux, ce qui permettra à F&F de répondre à ce nouveau marché.

Prochainement, CCC lancera quatre nouveaux produits : Allo Kin fournira des renseignements pratiques, Allo Docteur des informations médicales d'urgence et Allo Info Jus des conseils juridiques de base, tandis qu'Allo Pasteur résoudra les problèmes psychologiques. Qui paiera ? Le client, puisque le prix de la communication sera légèrement surfacturé. Reste à trouver et à former les agents, qui devront avoir une bonne élocution, maîtriser au moins deux langues dont l'anglais et posséder des compétences techniques.

F&F réalise aussi des enquêtes de marché et des mailings pour le français Altai Consulting et Rainbow, gère les relations clients du loueur de véhicules Yayo et propose des formations dans ce créneau.

Autant d'activités qui feront passer les effectifs d'une centaine de salariés à plus de deux cents et doperont le chiffre d'affaires, de 800 000 dollars, dont 80 % sont aujourd'hui assurés par l'activité call center. First & Future envisage aussi d'ouvrir des antennes locales et compte sur l'entrée de la fibre optique pour abaisser le coût des appels et améliorer la qualité de ses services.

__

Muriel Devey, à Kinshasa

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

Près de deux semaines après leur arrestation à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, plusieurs militants congol[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

RDC : les Américains derrière les mouvements citoyens ?

Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce[...]

RDC : trente éléphants tués en quinze jours par des braconniers dans le parc de la Garamba

Trente éléphants ont été abattus en deux semaines dans le Parc national de la Garamba, dans le nord-est de la RDC. Les responsables du parc accusent un groupe de braconniers soudanais d'avoir commis[...]

RDC : remous dans la majorité au sujet de la loi électorale

Sept partis de la majorité congolaise (RDC) ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la Constitution. Après une réunion agitée, ils ont fini par rentrer dans le rang. [...]

RDC : face aux rebelles rwandais, l'armée progresse sans vrai combat

"Une guerre sans combattants?" L'armée congolaise progresse au Sud-Kivu face à des rebelles rwandais des FDLR qui préfèrent fuir, faisant craindre que les problèmes causés par[...]

RDC - Football : Florent Ibenge, le plafond de verre et le tremplin chinois

En moins de deux ans, Florent Ibenge s’est construit une belle notoriété internationale, en qualifiant l’AS Vita Club pour la finale de la Ligue des champions 2014, puis en installant la RDC sur la[...]

RDC : pourquoi dix militants congolais sont-ils toujours sous les verrous ?

Arrêtés le 15 mars à Kinshasa, à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, dix militants congolais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/JA2671p104-105.xml1 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/JA2671p104-105.xml1 from 172.16.0.100